Un week-end en Top 14 : 1/2 finales, la logique est respectée et l’expérience a parlé !

On avait déjà pu regoûter le week-end dernier aux phases finales, ces matchs couperets à élimination directe qui font tant vibrer joueurs et supporters… Si le LOU avait fait respecter sa troisième place en disposant de Montpellier au stade Gerland, La Rochelle avait créé l’exploit en battant le Racing 92 chez lui ! Qu’ont donc fait ces deux clubs dans ces demi-finales, novice pour l’un et un poil plus expérimenté pour l’autre ?

Les matchs du week-end : Toulouse et Clermont font respecter leur loi

On avait un superbe tableau pour ces 1/2 finales, avec les trois premiers de la saison régulière, et un invité surprise qui proposait depuis le début de saison un jeu flamboyant et aéré. Toulouse-La Rochelle, et Clermont-Lyon étaient donc les affiches de cette avant-dernière marche avant la grande finale au stade de France.

On attendait du jeu entre des équipes qui ont animé ce championnat, et on a eu, comme souvent, l’expérience et le côté tactique qui ont pris le dessus.

Honneur aux Toulousains, premiers de la phase régulière et irrésistibles depuis quelques mois déjà, qui affrontaient donc des Maritimes en confiance après leur grosse performance la semaine précédente à Colombes, face au Racing.

Si la première mi-temps a été plutôt équilibrée dans l’ensemble, le score étant de 7-6 pour les Haut-Garonnais, la seconde période aura été fatale aux hommes de Xavier Garbajosa, qui ne résisteront pas face à la puissance toulousaine, incarnée par une mêlée dominatrice.

Le score final reflète plutôt la physionomie du match, avec un 20-6 qui qualifie les Rouges et Noirs pour une nouvelle finale, qu’ils joueront le week-end prochain contre… Clermont, leur dauphin !

Les Jaunards, second de la phase régulière, auront quant à eux fait parler leur expérience : après une entame ratée et un essai marqué par Liam Gill, les Auvergnats relèvent la tête et passent en tête à la mi-temps, menant 16-8.

Avec un très grand Damian Penaud, auteur d’un essai et d’une passe décisive pour Raka, l’ASM assomme les hommes de Pierre Mignoni dans une seconde mi-temps maîtrisée tactiquement et physiquement.

Si le LOU a bien réagi avec l’essai de Fourie en fin de match, Moala a éteint les derniers espoirs des Rhodaniens, pour porter le score à 33-13 et offrir à tous les amateurs de rugby la finale idéale entre le premier et le second de la phase régulière !

Le joueur du week-end : Damian Penaud, le facteur X

On n’en finit plus de citer l’ailier clermontois comme l’homme providentiel de cette équipe auvergnate.

Le fils d’Alain est en train de marquer son club de son empreinte, en enchaînant les performances de très haut niveau, malgré son jeune âge.

Encore étincelant en attaque hier après-midi, inspiré en défense où il ne laisse jamais sa part au chien, le Jaunard a mis tout le monde d’accord au terme d’une partie où les envolées n’ont pas été légion.

Il sera à n’en pas douter l’arme fatale numéro 1 de l’ASM lors de la grande finale de samedi prochain !

L’essai du week-end : Damian Penaud

Un essai cousu main pour les Clermontois, suite à une touche récoltée dans les 22 du LOU !

Une 8-9-10 qui donne le tempo de l’action, et surtout de la vitesse à l’attaque auvergnate.

Les courses et appels tranchants des uns et des autres mettent rapidement la défense rhodanienne à mal, et c’est Toeava qui le premier breake la défense sur un bon raffut.

Transmettant à Raka main-main, il récupère encore le cuir suite à une bonne passe de son ailier qui a fait la différence.

Il n’a alors plus qu’à fixer le dernier défenseur pour envoyer Penaud derrière la ligne, pour conclure une combinaison parfaitement réalisée !

On a aimé : Les gros sont là et bien là !

C’est le propre du TOP 14 et de sa formule particulière : le 6ème de la phase régulière peut malgré tout être champion à la fin !

On ne compte plus les exploits de ces équipes qui ont réussi à surfer sur une qualification au dernier moment, à l’image de Castres la saison dernière.

Pourtant, cette saison, la logique est respectée, et la finale de rêve sera bien celle entre Toulouse et Clermont.

Les deux mastodontes de ce championnat, producteurs d’un jeu aéré et offensif, pourront donc s’en donner à coeur joie dans ce dernier match de la saison 2018/2019, avec on l’espère une orgie de jeu et d’essais !

On n’a pas aimé : Les présidents de Bayonne et Biarritz règlent leurs compte au Matmut Atlantique !

Alors que la 1/2 finale entre Toulouse et Clermont battait son plein, Midi Olympique rapporte que les présidents de l’Aviron Bayonnais et du Biarritz Olympique en seraient presque venus aux mains suite à une altercation dans les tribunes présidentielles du Matmut Atlantique !

Si cela est avéré, cela représente une image bien terne du rugby, entre les représentants de deux clubs historiques du championnat français… Image qu’on espère ne plus revoir de sitôt !

Les résultats des 1/2 finales :

Le programme de la finale :
A propos de l'auteur

Toujours à l'affût d'un résultat sportif, et toujours prêt à en parler autour d'une bonne bière ! Rugby, foot, tennis, et bien d'autres sports encore...

Poster un commentaire

dictum Praesent porta. elit. nec mi,