Un week-end en Top 14 : Agen se sauve, Montpellier et le Stade Français ne sont pas morts !

0
Ligue 1

On se rapproche chaque week-end un peu plus de l’épilogue de ce Top 14, version 2018/2019. Chaque match compte désormais double, et personne ne veut lâcher, à l’image de Montpellier, vainqueur à Castres, et le Stade Français, qui terrasse le Racing 92 chez lui, à la U Arena.
Pour le maintien, c’est quasiment fait pour Agen, qui s’est défait de Grenoble au terme d’un match maîtrisé.

L’équipe du week-end : Montpellier fait craquer Castres à domicile !

Montpellier fait une grosse fin de championnat, toujours à la recherche d’une qualification dans le Top 6, synonyme des 1/4 de finale.

Les Héraultais se déplaçaient à Castres, pour y affronter un CO revanchard après avoir perdu le derby face à Toulouse le week-end précédent.

Une rencontre en plus disputée sous une pluie battante qui annonçait un jeu minimaliste, l’apanage des joueurs de Christophe Urios, très solides sur les bases.

Pourtant, c’est la bande à Vern Cotter qui crée la surprise en gagnant 9-12 à Pierre-Antoine, après un match tendu, difficile et où toute la puissance du MHR a fait la différence face à de solides Castrais.

Le match du week-end : Le Stade Français fait tomber le Racing 92 à domicile !

C’était le derby, le match qui tenait en haleine les supporters des deux équipes franciliennes : le Racing 92 recevait le Stade Français, avec l’obligation ou presque de gagner pour définitivement se placer dans ce Top 6.

Mais on le sait, un derby ne se joue pas, il se gagne ! Les joueurs de Heyneke Meyer ont créé la sensation en s’imposant à l’extérieur, dans une U Arena bien remplie et aux couleurs de Star Wars.

Pas un grand match certes, mais le Stade Français a réussi à se sortir des griffes de son adversaire, après de multiples rebondissements, notamment une interception de Louis Dupichot juste avant la mi-temps qui fait passer les Racingmen devant au score.

Mais avec de la hargne et une défense de fer, le Stade Français a refait son retard, faisant confiance au pied de son buteur, Morne Steyn, auteur d’un drop décisif à quelques minutes de la fin de la rencontre.

Un succès qui replace donc les roses dans le coup pour la 6ème place, et qui plonge le Racing 92 dans le doute après deux défaites consécutives.

 

Le joueur du week-end : Peceli Yato voit triple !

Le surpuissant troisième ligne de l’ASM a fait parler la poudre ce week-end !

Le fidjien s’est offert un triplé dans cette rencontre face à un Perpignan accrocheur, qui privait même les Jaunards du bonus offensif jusqu’à la 77ème minute !

Mais le n°8 clermontois et Alivereti Raka en ont décidé autrement, en plantant deux essais coup sur coup pour offrir les 5 points à leur équipe, pour une victoire 35-13 au final.

L’essai du week-end : Cheslin Kolbe (Toulouse) à la conclusion d’un essai façon Barbarians !

On a l’impression de se répéter, mais chaque week-end ou presque, les Toulousains nous offrent des essais qui collent si bien à leur maxime “Jeu de main, jeu de Toulousains” !

Et ce samedi, nous avons encore eu droit à de petits chefs-d’oeuvre sur la pelouse d’un Ernest Wallon bien rempli pour la réception du voisin palois : un score fleuve (83-6), un record de points marqués et une pluie d’essais (13 au total) !

Au milieu de tout ça, une petite pépite, marquée par le feu-follet sud-africain Cheslin Kolbe, suite à une action digne des plus belles heures des Baa-baas…

Les Rouges et Noirs sont en confiance, et ça se voit : alors que les Stadistes jouaient dans leurs 10m après une récupération de ballon, Bézy écarte pour Ramos, qui sent tout de suite la faille. L’ouvreur du jour lève la tête et voit l’espace libre dans le dos d’une défense paloise aux abois.

Et d’un petit coup de pied, il dépose le cuir dans les mains de Médard, qui peut prendre le couloir et avancer. Ce dernier tape à nouveau par-dessus son défenseur, pour Guitoune qui avait suivi : plaqué aux 50m, il transmet dans sa chute à Akhi, qui accélère jusqu’aux 40m.

Plaqué à son tour, il joue le offload pour Médard, qui était venu à son soutien : et là, la magie opère… D’une passe à l’aveugle et dans le dos, ce même Médard transmet à Kolbe qui n’a plus qu’à finir le coup en faisant parler ses jambes de feu, sous les vivas du public toulousain conquis par cette action de grande classe !

On a aimé : Le suspens est encore bien présent à tous les étages

En général, les fins de championnat sont souvent synonymes de matchs sans enjeux, face à des équipes qui connaissent déjà leur sort.

Mais cette saison, que ce soit pour une place dans le top 6 ou pour la relégation, le suspens est encore bien présent !

Si Agen a certainement fait un pas décisif vers le maintien, il n’empêche qu’ils devront cravacher jusqu’au bout pour s’assurer une place dans ce Top 14 si serré. Attention également à la Section Paloise, qui repart encore de son déplacement avec les valises chargées et une 11ème place à égalité de points avec les Lot-et-Garonnais.

Mais concernant la qualification pour les places de 3 à 6, c’est encore très serré ! Montpellier et le Stade Français, grâce à leurs victoires à l’extérieur, sont encore en lice pour rejoindre ces places qualificatives, pendant que Castres ou le Racing ne semble plus si intouchables… Les bonnes affaires étant à mettre au crédit de La Rochelle et de Lyon.

On n’a pas aimé : La Section Paloise repart de Toulouse avec une nouvelle humiliation

Fin de saison en roue libre pour la Section Paloise : les hommes du tandem Godignon-Manca ont presque assuré leur maintien et n’arrivent plus à avancer.

S’ils se concentrent désormais, et on peut le comprendre, sur les réceptions à domicile, les déplacements sont beaucoup plus compliqués à gérer.

Car après une défaite 71-21 lors de leur visite à La Rochelle, les Béarnais repartent de Toulouse avec un cinglant 83-6, où, mis à part les 15 premières minutes, il n’ont pas été en mesure de résister à des Stadistes très en forme et totalement en confiance.

Une saison à oublier donc pour les pensionnaires du stade du Hameau…

Les résultats de la journée :

Le classement :

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here