Une deuxième Roma-tada ? - We Sport FR - "Partageons notre passion !"

Une deuxième Roma-tada ?

Mardi dernier, le football a brillé ! La classe, l’ambiance, l’amour, l’énergie tous ces éléments étaient de la partie. Personnellement, lorsque j’ai regardé le match, j’ai réveillé mon frère et mon père. Dans mon canapé, j’ai même entendu la ferveur des supporters des Reds lorsqu’ils ont chanté le You Never Walk Alone.
Quelques minutes de silence et de passion dans ce monde. Le temps s’est arrêté et de manière tout naturel quelques larmes ont traversé mon visage. Je suis encore très ému quand j’écrit ces quelques mots. C’est avec passion que j’ai écrit cet article. Le cœur a parlé. La passion est un mot très important et c’est avec beaucoup d’amour que le CM de l’AS ROMA FRANCOPHONE a bien voulu partager son ressentit avec nous ! Grazie mille !

Une demi-finale PHARAONESQUE !

 

crédit photo : LFC France

L’ambiance était électrique et on sait tous que si la mèche prend feu, tout peu péter ! Durant le premier quart d’heure, c’est tout à fait le contraire qu’il s’est passé. La Roma contrôlait parfaitement son vis-à-vis sans avoir de réelles occasions. A part à la 19ème minute de jeu où Kolarov trouve la barre sur une frappe lointaine. Mais voilà que l’égyptien des Reds a prit son briquet et a allumé la mèche ! Comme dit précédemment, le stade a tout simplement pété ! Et je pèse mes mots. Il récupère le ballon sur le côté droit. Son changement de vitesse envoi Jesus dans un autre pays et de son pied gauche, il envoi un bijou lucarne opposé. Le ballon touche la transversale avant de rentrer. 1-0 pour les Reds à la 36ème minute ! La réaction de Rush, de Houllier et de Dalglish parle pour moi.

crédit photo : LFC France

 

Avec énormément de respect et d’humilité, Salah ne célèbre pas son but. Firmino était à la passe. A partir de là, les romains ont totalement disparu ! Après 4 grosses parades d’Alisson, Salah lancé par Firmino, dompte une nouvelle fois le gardien brésilien. 2-0 à la mi-temps ! Liverpool retourne au vestiaire parfaitement bien. Ah non ! J’allais oublier un détail, Oxlade Chamberlain est sorti à la 18ème minute de jeu à cause d’une blessure. L’anglais ne pouvait pas continuer le match, il sort même sous civière. Gini Wijnaldum le remplace et fait d’ailleurs une entré formidable. Il profite de la maigre pression de Strootman et de De Rossi pour créer de nombreux espaces.

 

crédit photo : CANAL +

La seconde période commence avec les mêmes 22 acteurs. Nouvelle bêtise de ma part ! Schick rentre à la place d’Under qui avait du mal à percuter durant les 45 premières minutes. Liverpool continue de déployer son jeu et le milieux de terrain des Reds, ou encore les latéraux trouvent bien plus facilement le Fab Three. Et cela va payer : le double buteur s’engage sur son côté et avec de la vista et ses appuis en or, trouve Mané qui marque ! 3-0 ! Comme contre Manchester City, les joueurs de Klopp ont un sérieux ascendant psychologique mais aussi physique. On sentait les Romains bien en dessous de leur capacité. 3-0 puis 4-0 à l’heure de jeu. Firmino vient conclure cette action. Le Fab Three est en feu, tout comme les supporters des Reds ! La folie, JUST MAGIC !
De Rossi laisse sa place à Gonalons et Perotti prend la place de Jesus. Il faut vraiment réagir si les joueurs de Di Francesco ne veulent pas laisser filer la finale dés ce soir. Mais les Reds sont trop bien et Firmino conclu une nouvelle action à la 69ème minute de jeu. Milner est à la passe. 5 buts à 0 ! AMAZING ! Klopp pense alors au match retour ou peut-être au match du week-end et sort Salah. L’égyptien est ovationné par le public. Le match se calme et la Roma reprend la possession du ballon. Nainggolan trouve Dzeko dans la surface. Trent Alexander-Arnold est trop court et ne peut stopper la frappe de l’attaquant bosniaque. Réduction du score, c’est le but de l’espoir ! Les romains vont même réussir à marquer le deuxième but 4 minutes après le premier sur penalty. Fin de soirée tendue.
Le tableau d’affichage d’Anfield affiche 5-2 pour les locaux. Soirée de folie, soirée de match incroyable… soirée de demi-finale de Ligue des Champions quoi…

L’après match

crédit photo : AS ROMA FRA

Après ce match fou, il faut poser sur la table les statistiques et analyser les différentes conférences. A la fin du match, Di Francesco, le coach du club de la louve s’exprime : « Je suis le 1er coupable de cette défaite en demi-finale, je voulais le rappeler. » Alors qu’en pense notre passionné romain ? « Evidemment il est le premier responsable. L’approche tant tactique que stratégique n’était pas la bonne. De plus, il n’a pas réagi à temps. Dans le sens où il aurait dû directement changer de système à la mi-temps, en voyant que la Roma est totalement dépassée et physiquement et mentalement. Maintenant ce n’est pas le SEUL responsable. Quand on voit les prestations de Manolas (qui avait la tête à la qualification), de Strootman (qui ne faisait que reculer), de De Rossi qui n’hausse pas le jeu, forcément t’es pas aidée. Et si on additionne cela aux faiblesses de certains (Jesus contre Salah ou Under qui est trop léger), on n’avait pas forcément de quoi faire plus.  Donc oui responsable, mais pas seul responsable. »

crédit photo : CANAL +

De son côté, Klopp répond aux différentes questions des journalistes anglais : « Maintenant, il faut aller à Rome. A 5-0 ou 5-2, la Roma donnera tout quoi qu’il arrive, et nous aurons du travail là-bas. Je crois que l’on peut aller gagner là-bas, même si le match sera différent. La Roma doit marquer, et nous nous battrons pour faire un résultat. 5-2, c’est mieux que ce j’aurais pu imaginer avant le début du match. Mais biensûr que j’ai en tête ces deux buts encaissés. »

 Mercredi matin, le club de Liverpool a confirmé le forfait de Oxlade Chamberlain pour la fin de saison mais aussi pour la Coupe du Monde avec les Threes Lions suite à une blessure au ligament du genoux.

crédit photo : AFP Sport

Au niveau des statistiques, Le Fab Three est devenu la meilleur attaque de la C1 avec 28 buts. C’est plus que le Paris Saint Germain, le Bayern et le même nombre de buts que le Real Madrid. Bref, vous avez compris, les Reds sont très très offensifs !

crédit photo : TF1 Twitter

D’ailleurs, seuls 2 duos sont parvenus à inscrire au moins 10 buts au cours d’une même saison en Champions League : Messi et Neymar en 2014/2015 et aujourd’hui Firmino et Salah. Ils ont respectivement marqué 10 buts et délivré 7 et 4 passes décisives. Ils pourraient être rejoint par le dernier guerrier du Fab Three. Effectivement, Mané a marqué 8 buts et délivré 2 passes décisives.

crédit photo : PL France Twitter

Enfin, Milner est devenu le meilleur passeur de toute l’histoire de la C1 avec 9 passes décisives. Bref, les records coulent sous les crampons des joueurs du club rouge de la Mersey.

crédit photo : Liverpool France

 

Focus sur le pharaon, le roi d’Egypte… Mohamed Salah

L’égyptien jouait ce soir contre son ancien club. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’a pas loupé sa rencontre. Avec 2 buts et 2 passes décisives, il est d’ailleurs élu homme du match. Avec ses deux buts, il a même installé son siège dans le top 4 des joueurs les plus décisifs cette saison dans les grands championnats. Le roi d’Egypte est décisif toutes les 68 minutes cette saison. Il a marqué 42 buts et délivré 12 passes décisives toutes compétions confondues. C’est un peu moins bien que Ronaldo qui avec autant de buts et 8 passes décisives, est décisif toute les 66 minutes. Messi et Immobile collent le duo en étant respectivement décisifs toutes les 72 et 73 minutes de jeu.

crédit photo : LFC France

Il lui reste à marquer 5 buts pour atteindre le record de Ian Rush qui est de 47 buts en une saison. La légende des Reds s’est d’ailleurs exprimée sur le cas Salah : « Dans son état actuel, il est devant Messi et Cristiano, c’est une certitude. » Et puisque l’on fait jamais 1 sans 2, Steven Gerrard a aussi évoqué Salah durant l’une de ses interviews avant le match : « Il est dans la forme de sa vie. C’est difficile de le comparer à Ronaldo ou Messi, car ils sont monstrueux depuis de nombreuses années. Mais à l’instant T, je pense que Salah est le meilleur joueur du monde. »

 Le joueur est en très grande forme après avoir remporté le titre du meilleur joueur du championnat d’Angleterre. Alors, les supporters des Reds ne le connaissent que depuis cette saison. Il est encore une idole à Rome. Qu’en pense le CM de l’AS ROMA FRANCOPHONE ? On lui a demandé ce qu’il pensait de ce joueur qui a longtemps porté les couleurs de la Roma. Puis, s’il pensait une seule seconde qu’il battrait tous les records cette saison chez les Reds ? Voilà ce qu’il nous a expliqué : « Concernant Salah, coté romain on est TOUS épaté par sa montée en puissance. On savait qu’il était très très doué, qu’il avait un grand talent. Mais il n’a définitivement plus rien à voir avec le Salah de la Roma. Il est beaucoup beaucoup plus adroit et incisif qu’à l’époque. Peut être que le système de Klopp l’aide plus que le jeu de Spalletti, mais cette année il ne faut pas lui laisser la moindre ruelle. L’an passé (et même l’année d’avant), il lui arrivait souvent d’être maladroit aux approches du but (tant pour délivrer la passe D que pour le but). Combien de fois on n’a pas « gueulé » après lui pour une occasion toute faite qu’il rate. Même physiquement, chez nous il courait tellement qu’il n’était plus forcément lucide devant le but. Cette année on dirait qu’il a doublé son endurance. Franchement respect. »

crédit photo : AS ROMA

Le match retour

Alors, la question que tout le monde se pose est la suivante : Est-ce que la Roma peut le faire ? Est-ce qu’elle peut réaliser un deuxième exploit ? Il y a juste besoin de rappeler le parcours européen des joueurs du club de la Louve pour se rendre compte à quel point TOUT EST POSSIBLE ! Ils sortent d’une poule avec Chelsea, l’Atlético Madrid et Qarabag. Déjà une très belle aventure qui commençait. Avant d’éblouir le monde du football avec la « Roma-tada », les romains avaient éliminé le Shakhtar Donetsk.

crédit photo : AS ROMA Twitter

Quelle est la force de cette équipe ? Quels sont les facteurs qui ont permis le retour de la Roma au plus haut niveau ? Notre amoureux du club fétiche de la capitale italienne nous a répondu : « Il y a tellement de facteurs qui ont été déterminants. Je vais essayé de synthétisé. Déjà, le fait que les joueurs ont déjà joué ensemble ça aide, la plupart des joueurs ont une à deux saisons à Rome. Ensuite, le Mister. On était très peu à croire en son arrivé mais il a fait un bien fou au niveau de la mentalité. Soyons honnête, Di Francesco manque d’expérience dans son jeu et sa stratégie. Mais il insuffle une telle mentalité gagnante que les joueurs iront chercher quoi qu’il arrive la victoire. Maintenant il faut différencier la Ligue des Champions et le championnat. Parce que là où on affiche de solides prestations en Europe, en championnat on a quelques problèmes. (certains match, comme contre le Genoa, le Chievo ou le Torino, devaient être gagné mais la mentalité n’y était pas).

Un sujet tabou c’est l’absence de Francesco Totti. Longtemps, très longtemps la Roma faisait une « Totti dépendance » : s’il ne jouait pas, la Roma jouait très mal et ne gagnait pas souvent. Puis avec le temps il est allé de plus en plus sur le banc et la dépendance était encore pire mais dans l’autre sens. Les joueurs eux même le disaient : le fait qu’il soit sur le terrain ça te galvanise, ça te donne des trips. En témoigne Roma – Genoa 2017, son dernier match. la Roma peine à obtenir la victoire, il entre, et boom sursaut d’énergie. Pareil lors de Roma-Torino 2016 : en 5 minutes, il fait basculer un 1-2 en faveur du Torino en 3-2 pour la Roma. Il nous manque terriblement, mais probablement (supposition) que sans lui, les joueurs se responsabilisent. Dans le sens où « Totti n’est plus là, il va falloir compter sur nous même ». J’ai envie de préciser que la saison « incroyable » ne l’est qu’en Ligue des Champions. Parce qu’en championnat, on lutte pour la 3ème place, loin derrière le duel Naples/Juve, et juste devant le duel Lazio/Inter. Donc oui nous sommes, mais il y a encore beaucoup de trucs à corriger. »

Et c’est dans quelques heures…

Liverpool recevait Samedi à 13h30 Stoke City dans le cadre d’un match de championnat tandis que l’AS Roma jouait le Chievo un peu plus tard dans la journée. Deux matchs très importants pour les deux clubs qui jouent encore la course à la qualification à la Champions League. L’effectif a forcément tourné pour que les joueurs soient le plus frais possible aujourd’hui.
Une nouvelle question se pose : le gagnant de cette demi-finale a-t-il ses chances en finale ? Pour ma part, je pense que tout peut se passer dans une finale ? Absolument TOUT ! Il y a déjà eu de nombreux exploits à ce stade de la compétition dans l’histoire de la C1. Il faut que l’autre équipe respecte son adversaire. Ne jamais se moquer du crocodile avant d’avoir traverser la rivière ! Qui aurait mis une pièce sur la qualification de la Roma et de Liverpool au tour précédent ? Hein ? Absolument PERSONNE !
Notre invité nous donne sa vision : « De l’autre coté on a affaire à deux montres que sont le Real et le Bayern. Quoi qu’il arrive, la finale va être violente. D’un coté les Reds sont très incisifs, matures et prêts physiquement pour la finale. Ils ont les moyens et un trio d’attaque prêt à cela. D’un autre coté, même si la Roma est moins expérimentée et moins rodée, on a un proverbe qui dit que le seul ennemi de la Roma c’est elle même. Elle a toujours démontré qu’elle est capable de se transcender contre les plus grands, et s’écrouler contre les petits. C’est avéré. Donc avec elle c’est impossible à dire. Elle serait capable d’aller en finale et de se surpasser, comme se prendre une déroulée. N’importe quel romain le sait. Après tout, qui avait prévu la victoire face au Barca? Evidemment je ne suis pas en train de dire « La Roma gagnera la finale », mais que les deux peuvent le faire. Quand on arrive à ce stade de la compétition c’est rarement un accident, et ce pour les deux. »

Crédit photo : SniperKing Twitter

Ce qui est sur, c’est que la Roma va tout donner et il a tenu à nous le rappeler : « Pour le match retour, à l’inverse du match contre le Barca, on n’est pas confiant. On n’a pas affiché quelque chose de correcte au match allé pour se dire « il y a moyen ». En fait, le problème n’est pas de marquer 3 buts contre Liverpool. ça c’est jouable. Le problème c’est de NE PAS en prendre. Et vu le trio d’attaque … Voilà Voilà. Contre le Barca on avait montré qu’on peut leur tenir tête (le 4-1 ne reflétait pas la physionomie du match). Mais là … Tout peut arriver évidemment mais ça sera plus que compliqué. Je pense, et j’espère, que la Roma fera un meilleur match (avec pourquoi pas une victoire), mais trop faible pour passer.

Elle doit absolument sortir les crocs et bouger Liverpool qui arrive avec une avance confortable mais qui peut faire mal en tout instants. Et c’est justement ce qui va peut être jouer : La Roma doit tout donner, Liverpool arrive avec une avance (et c’est humain de relâcher la pression quand tu sais que tu as autant d’avance). Mais la qualification semble impossible, ça, personne dira le contraire. On espère que l’on fera juste une belle prestation qui nous fasse honneur. »

Au niveau des résultats, l’AS Roma s’est imposé 4 buts à 1. Des buts de Dzeko, El Shaarawy et Schick. On verra si le coach italien mettra en place un 3-5-2 ou un 4-3-3. Il a en effet très bien fonctionné ce week-end. De plus, pour stopper Salah, car c’est le principal danger, Jesus qui a écopé d’un carton rouge ce week-end et qui a complètement loupé ses faces à faces avec l’égyptien la semaine dernière pourrait commencer sur le banc.
Les Reds n’ont pas réussi à s’imposer face à Stoke City. Il y a eu un nul vierge malgré les 20 tentatives des joueurs de Klopp. Un nul qui n’arrange pas Liverpool qui reste 3ème avec 72 points.
De plus, Zeljko Buvac, l’adjoint de Jürgen Klopp a présenté sa démission ce dimanche pour raisons personnelles. Son père serait gravement malade. On dit aussi qu’il aurait eu des problèmes avec Klopp. Les Reds se déplaceront donc sans le « cerveau » du staff, c’est comme cela qu’on l’appelle…
Pour finir, le club rouge de la Mersey a annoncé que Gomez ne serait pas de la partie. De son côté, les romains devront faire sans Strootman.

crédit photo : The Arsenal Hub

WeSportFr devient SalahSportFr

Wikipédia demande de l’argent à ses lecteurs pour rémunérer les auteurs et mettre à jour le site. WeSportFr demande à ses lecteurs et VOUS en faites parti de vous nationaliser ! Pour devenir égyptien contactez tout de suite le : 06 64 51 86 66. Un conseiller vous répondra et vous dira quelles sont les démarches à suivre.
Après être devenu égyptien, comme l’indique le titre, le PDG de WeSportFr a changé le nom de la boîte ! J’adhère complètement ce changement et chacun d’entre nous doit accepter cette décision.
Après avoir lu cet article je vous conseil de vous préparer un dolma. C’est un plat typique égyptien. Ce sont des feuilles de vignes farcies. Bon appétit !
Maa salama ! Arrivederci ! Good Bye ! Bonne soirée à tous et surtout bon match !

A propos de l'auteur

Mon cœur est rouge ! Je suis aussi un belge comme les autres, bourré de talent. Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets, donc donnez le Ballon D'Or à Salah ! Je rêve d'une équipe avec Radja, Jackson Martinez et Benteke ! YNWA

Poster un commentaire

tempus libero ipsum luctus id tristique dolor. dapibus Lorem