Football

Une légende de l’OL sous le charme de Malick Fofana

Sauveur de l'OL lors de la réception contre l'AS Monaco (3-2), Malick Fofana s'attire depuis les compliments des personnalités proches du club. En offrant la victoire aux Lyonnais, il a également permis à ses partenaires de poursuivre leur rêve de qualification européenne pour la saison prochaine. Mais est-ce que cela sera suffisant pour que Pierre Sage le mette directement titulaire ce lundi ? En attendant, une des plus grandes légendes de Lyon a avoué qu'il était sous le charme de l'attaquant belge.

L'OL poursuit sa remontée folle au classement et rêve toujours de Coupe d'Europe à seulement trois journées de la fin. Actuellement 8e avec 44 points, les Gones comptent cinq points de retard sur des Lensois qui ont joué hier (victoire 2-0 contre Lorient). Pierre Sage, l'homme aux commandes du navire, a évité que ce dernier ne chavire. Alors que le club coulait au fin fond de la Ligue 1, l'inconnu Pierre Sage a apporté un vent de fraîcheur pour redonner des couleurs à l'équipe.

Sous la houlette de John Textor et de son portefeuille bien garni, Lyon a profité du mercato hivernal pour se renforcer à hauteur de 60 millions d'euros. Un investissement colossal par rapport aux autres clubs du championnat. Parmi les joueurs débarqués en janvier, on retrouve Gift Orban, Nemanja Matic mais aussi Malick Fofana. C'est d'ailleurs le dernier cité qui a délivré le Groupama Stadium contre Monaco. D'une frappe pleine de sang-froid, il a inscrit ce qui s'apparente aujourd'hui au but de l'espoir européen.

OL : une légende du club sous le charme du Belge

Acheté 17 millions d'euros à La Gantoise, il faisait partie du pack “Jupiler Pro League” avec son coéquipier Gift Orban. Depuis, son impact a été moindre notamment car il occupe plutôt un rôle de joueur de rotation. Il n'empêche qu'à seulement 19 ans, il fait partie des plans sur le long terme des dirigeants lyonnais. Or, le fait est qu'en 14 apparitions en Ligue 1, Malick Fofana n'a été titulaire qu'à trois reprises. Toujours est-il que sa fougue et sa vitesse lui permettent d'être impactant quand il rentre sur le terrain. C'est d'ailleurs ce qu'a constaté Fleury Di Nallo, gloire de l'OL aux 222 buts sous les couleurs rhodaniennes.

“Par sa technique et le fait qu’il est un bon dribbleur, il me fait penser à Chiesa. Mais il est vraiment particulier. Sidney Govou ne jouait pas trop à gauche. Et lui a cette force de pouvoir jouer des deux côtés. Pour l’instant, c’est Benrahma qui joue à gauche car il a plus d’expérience. Mais c’est un tout bon qui commence à prendre ses marques.” En 17 apparitions, Malick Fofana a jusqu'à présent fait trembler les filets trois fois. Le 25 mai prochain, il disputera la finale de la Coupe de France contre le PSG.

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut