Une semaine qu’hippique: 02/01/20 au 08/01/20

0
Ligue 1

 Comme tous les jeudis, retrouvez le résumé d’une semaine de passion, de chevaux, de sport. “Une semaine qu’hippique”.

Episode VIII.  Cette semaine… hommages, trotteurs et Vincennes!

 

2 janvier 2020

Vincennes 12 h 27, les trotteurs entrent en scène.

 

 

Boccador de Sim, devenu étalon .
Boccador de Simm: Crédit photo Scoop-Dyga

 

Des noms à suivre…

 

Ces trotteurs nous ont laissé une excellente impression.

Hinaya de Simm par Boccador de Simm et…Après la Pluie (sœur de Nuit Torride)  s’est imposée avec la manière. Bien que ne semblant pas facile, cette pensionnaire de Matthieu Abrivard nous a laissé l’esprit tranquille pour la suite de sa carrière. Une grandiose vision de course avec ce trotteur.

Autre belle impression du jour: Greyline qui a eu tous les malheurs du monde dans la ligne droite d’arrivée. Mais attention, la gagnante Goldy Mary n’est pas n’importe qui. Ces deux pouliches sont à noter pour vos prochains paris.

——————————————————————————————————

6 janvier 2020

Vincennes 15 h 00

 

Un métier si dangereux

 

Le Prix Christelle Zimmer disputé sous la selle est avant tout un hommage à une jeune fille disparue après une chute en course en selle sur un trotteur sur l’hippodrome de Chartres en juin 2015.

Décès de Christelle Zimmer

Côté compétition, César de Vrie, véritable métronome, s’est imposé face à un teigneux Brio de Tillard. Balzac de l’Iton, fautif au départ a ensuite montré qu’il avait largement la pointure du lot.

Gimy du Pommereux troisième du Prix de Croissanville
Gimy du Pommereux troisième du Prix de Croissanville

 

Il est certain que nous avons vu un très bon trotteur en la personne de Girolamo ce lundi. Après avoir été carrément mis hors course dans la montée, le fils de Uriel Speed a eu la force et la vitesse nécessaire pour finir le plus vite dans la dernière ligne droite.

Galactic a bénéficié de la clémence des juges aux allures au départ, puis s’est montré  ensuite vaillant en résistant au compagnon d’entraînement du gagnant, Gimy du Pommereux. En finissant sur le pied de 1″05′ 5 les deux pensionnaires de Sylvain Roger vont certainement en gagner d’autres…

Douceur du Chêne a signé un intéressant succès dans le Prix de l’Aveyron. Cela a permis aux couleurs de Claude Guedj de briller une nouvelle fois après le magnifique succès de son crack, Fado du Chêne, la veille dans le Prix Emile Riotteau.

On notera au cours de cette journée, la grosse surprise enregistrée dans la course d’amateurs avec la victoire de Deuxième souffle à 158/1…

——————————————————————————————————

7 janvier 2020

Vincennes 13 h 50

 

Donnez-nous notre J.M.B. quotidien…

 

Peu de choses à se mettre sous la dent ce mardi. Les grèves, temps humide et gris ne sont pas là pour donner l’envie d’aller aux courses. De plus le programme du jour ne comporte aucune course de haut niveau. Mais comme le disait une ancienne publicité: il se passe toujours quelque chose à (la Samaritaine) aux courses.

Le quinté a été remporté par… Jean-Michel Bazire avec Douxor De Guez. Le célèbre driver signe là son troisième succès de suite dans ce style d’épreuves. Après avoir triomphé en “tirant dessus” , le fils de Jasmin de Flore n’aurait pas  “éteint une bougie” à son retour aux balances. Amen, la messe quotidienne est dite.

 

La note du jour sera, Ensoleillée. Bloquée dans la ligne droite dans le dos de la lauréate, cette fille de Singalo aurait dû l’emporter. Mais bon, même les aveugles l’ont vu…

Le Prix Ramsés est certainement la course la plus intéressante à regarder pour l’avenir de vos futurs paris chez les trotteurs. Haka a intimidé ses adversaires dans la ligne droite d’arrivée. Sortant de nulle part, le trotteur de trois ans courant sous les couleurs de Jean-Pierre Dubois s’est imposé à la surprise. Hydrops du Trio qui venait de finir d’un excellent poulain à Nantes  a prouvé une nouvelle fois que pour gagner aux courses fallait suivre celles-ci. Heaven Park a couru “une course école” comme disent les jeunes journalistes hippiques. Pour être plus explicite, je dirais que le trotteur de Julien Dubois, n’a fait que la ligne droite. Happy Pacha n’est pas à rayer systématiquement.

 

Voilà ça sera tout pour cette semaine. On notera que Fado du Chêne s’est qualifié pour le Prix du Cornulier, et comme je suis fan de ce trotteur, ce sera mon favori pour la “belle”. Mais il y aura un certain Bilibili à battre…

À suivre, si vous le voulez bien..

 

 

 

 

 

 

 

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here