Golf

US Open : un duo aux commandes au petit matin en Californie

Après une première journée retardée d’une heure et trente minutes en raison du brouillard en début de journée, Louis Oosthuizen est parvenu à se maintenir en tête du classement au petit matin pour conclure les derniers trous de sa partie interrompue hier. 

Un vent discret, des greens complexes

Alors qu’on annonçait une journée venteuse du côté de Torrey Pines, le vent fut très discret hier mais n’a néanmoins pas été tendre avec les greens.

Sur un parcours où les roughs sont épais et donc très piégeux, les golfeurs ont toujours cherché à trouver une partie de green pour leur derniers putts, un exercice rendu complexe par des greens qui se sont raffermis tout au long de la journée.

Un parcours peu scorable avec peu d’écarts entre les favoris

Après une journée de golf en Californie, un duo est en tête avec une carte finale de 67 : Russell Henley et Louis Oosthuizen auteur d’une carte sans aucun bogey.

Juste derrière, on retrouve deux européens, l’Italien Molinari et le surprenant Rafa Cabrera-Bello auteur d’une carte sans fausse note et d’un eagle au 18 et un birdie au 2 pour signer une carte de trois coups en-dessous du par.

Les favoris sont en embuscade un coup derrière avec notamment Patrick Cantlay, Brooks Koepka, Hideki Matsuyama, Jon Rahm et Xander Schauffele.

Si Rory McIlroy (-1), Dustin Johnson (0), Bryson DeChambeau  ou encore Justin Thomas (+2) ne sont pas encore décrochés, la journée s’est avérée bien différente pour le dernier vainqueur sur le circuit PGA, Garrick Higgo (+5) mais également pour le Texan Jordan Spieth et l’Anglais Justin Rose (+7).

Paul Barjon surprend, Victor Perez déçu

Pour son second US Open consécutif, Paul Barjon est dans le coup pour faire le cut en Californie avec une carte finale à deux coups en-dessous du par et une belle régularité malgré quatre bogeys compensés par deux pars. Le Français s’élancera à 22h58 précisément pour tenter de rééditer sa performance et disputer le week-end à Torrey Pines.

De son côté, Victor Perez a vécu une journée plus compliquée à +4 avec un double et deux bogeys à une 94e place provisoire. L’opportunité pour lui de jouer dans la matinée ce vendredi pourrait lui octroyer des conditions de jeu plus accessibles et lui permettre de passer le cut en cas d’une belle performance.

Déçu par sa performance, le Français a eu des mots encourageants au micro de Golf+ en se montrant positif sur son jeu pour ce vendredi.

“C’est décevant parce que j’ai eu l’impression de vraiment bien jouer.”

Cap désormais sur ce Day 2 avec une magnifique soirée et nuit en France qui pourrait voir deux Français passer le cut dans le meilleur des cas !

Crédit image en une : Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire