Auto/Moto

Valtteri Bottas enfin des points !

Grâce au point de la dixième place, Valtteri Bottas a mis fin à une série de dix Grands Prix sans marquer la moindre unité au classement du championnat pilotes. Un retour au meilleur moment pour son équipe Alfa Romeo qui espère conserver sa sixième place au championnat constructeurs.

 

46 points marqués en neuf Grands Prix et 0 sur les dix suivants. La dynamique de Valtteri Bottas était au plus bas avant d’arriver au Grand Prix du Mexique. Dans la deuxième partie de saison, le Finlandais s’est confronté aux limites de son Alfa Romeo, pas toujours performante sur certains tracés. A la lutte face à Aston Martin pour la 6e place du classement équipes, le constructeur italien peut se satisfaire de ce point ramené à Mexico. A deux manches de la fin, le réveil de l’ancien pilote Mercedes pourrait être d’une grande utilité dans la défense de cette position face à l’écurie emmenée par Lance Stroll et Sebastian Vettel.

 

Le show Bottas en qualifications

Au-delà de son entrée dans le top-10, le week-end de Valtteri Bottas a été positif depuis les premières séances d’essais. Mais c’est bien le samedi après-midi en qualifications, que le N°77 a impressionné le paddock. Très à l’aise en Q1 et en Q2 avec des chronos largement supérieurs à ceux permettant d’aller chercher la Q3, c’est dans cette dernière phase des qualif' que le dernier run du Finlandais fut splendide. Sur le circuit des frères Rodriguez, le coéquipier de Guanyu Zhou s’offrait une magnifique sixième place, son deuxième meilleur résultat de la saison le samedi après sa cinquième position sur la grille du Grand Prix de Miami. 

« Nous avons eu une très belle qualification après un début de week-end où nous avons toujours été dans le top-10, se satisfaisait-il à la veille de la course. Je suis personnellement très heureux de mon dernier tour, le meilleur au meilleur moment.» Un chrono si rapide qui permettait au pilote Alfa Romeo de se retrouver encerclé par les Ferrari de Carlos Sainz et de Charles Leclerc.

 

Quelques regrets en course

Sur le papier, le point ramené par Valtteri Bottas fait du bien sur le moral de tout le monde, pour sa confiance personnelle mais aussi pour celle de son équipe. En piste, le Finlandais avait de quoi espérer un peu mieux. Parti sixième, il était logique que la Ferrari du Monégasque derrière lui le double assez facilement. Mais le natif de Nastola avait pour ambition de contenir les Alpine et les McLaren. Finalement devancé par Daniel Ricciardo, Esteban Ocon et Lando Norris, l’ancien coéquipier de Lewis Hamilton n’a pas choisi la bonne stratégie en passant des pneus durs pour son deuxième run. « Notre début de course était bien mais après être passé au stand, je n’ai pas réussi à faire fonctionner les pneus. On pensait que les durs seraient une bonne chose mais ça n’a pas été le cas. Nous avons eu ce point et cela reste positif. » 

 

L’écart se creuse un peu plus avec Aston Martin

Plus en vue sur les trois dernières courses, Aston Martin a connu un week-end sans au Mexique. Avec ce point rapporté par Valtteri Bottas, l’écart entre les deux équipes s’élève désormais à 4 points. A deux courses de la fin, chaque unité dans sa poche est bonne à prendre et cela le directeur de l’équipe Frédéric Vasseur le sait. « Chaque point est important surtout quand il permet d’étendre son avance sur son poursuivant. Nous devons travailler sur nos bonnes séances de vendredi et samedi pour bien finir le travail lors des deux dernières courses de la saison. » Une fin de saison capitale pour le team manager français et tous ses hommes dans cette lutte pour le championnat. Finir sixième permettrait de partir en vacances à tête reposée avant d’attaquer l’année 2023 avec le même binôme de pilotes.


Dernières publications

En haut