Rugby

Top 14 : victoire du LOU en terre toulousaine

Le LOU l’emporte face à des Toulousains démunis de leurs internationaux et de Cheslin Kolbe à Ernest-Wallon (7-16). Un match fort en intensité pour cette 6e journée de Top 14, qui ne restera pas gravée dans les annales.

 

En ce week-end de doublon, Ugo Mola a dû construire une équipe avec les jeunes issues de la formation. L’entraîneur était privé de huit joueurs partis pour le XV de France ainsi que du champion du monde Kolbe, contraint de déclarer forfait quelques heures plus tôt.

Deux défenses infranchissables ont dans un premier temps pris le pas sur des attaques incapables de scorer au tableau d’affichage. Les maladresses et les fautes au sol ont conduit les deux formations à constamment s’échanger la possession du ballon durant toute une mi-temps. Malgré de gros temps de jeu, les occasions se font rares.

Guillard écroule le maul et sort 10 minutes de la pelouse, mais Toulouse ne parvient pas à trouver la faille malgré la supériorité numérique.

 

La clef du match : les lyonnais étaient les plus forts dans les rucks

Le match s’est joué dans les ballons au sol et les vainqueurs du jour ont été les plus forts dans ce registre. Les Lyonnais ont toujours été les plus rapides sur les zones d’affrontement pour créer des situations de contre-ruck. C’est après une récupération de ce type qu’à la 28e minute, Baptiste Couillou a piégé les Stadistes positionnés en attaque, et  a adressé une passe au pied décisive à son ailier Tuisova.

 

Une deuxième mi-temps similaire à la première

Une entame de seconde période qui s’avère délicate pour les Toulousains avec un essai refusé pour le fidjien Tuisova, qui manque l’occasion d’inscrire un doublé après la ribambelle d’essais inscrits contre les bayonnais la semaine dernière.

Les Lyonnais s’installent dans le camp toulousain et marquent quelques points par la botte de leur ouvreur Doussain. Les partenaires de Zack Holmes ne se trouvent pas. Les ballons rendus au pied et les fautes au sol ne permettent pas à l’équipe de rivaliser aujourd’hui.

Un sursaut d’espoir est apporté par la jeunesse toulousaine avec un essai de Idjellidaine à dix minutes du terme de la rencontre. La fin de match ne leur sourira cependant pas. De retour dans les cinq derniers mètres, ils perdent la balle en mêlée. Et échouent lors d’une ultime tentative avec un ballon incontrôlé devant la ligne.

 

Cela faisait 20 rencontres que les hommes d’Ugo Mola n’avaient pas perdu à domicile. Ils finissent la rencontre sans bonus. Quant aux hommes de Pierre Mignoni, ils quittent la ville rose avec le sourire et la preuve qu’ils sont bel et bien de retour au premier plan en ce début de saison.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
mi, eget neque. Donec consequat. libero. dictum efficitur. non leo ante.