Basketball

WNBA Finals : Quand Elena est là tout va, avantage Washington

Alors que les Mystics étaient en difficulté après son absence lors du match 2, le simple retour sur les parquets d’Elena Delle Donne a participé à la victoire de Washington dans le Match 3. L’équipe de la MVP reprend donc l’avantage et se met en position de conclure les WNBA Finals au prochain match.

Pas d’avantage maison :

Alors qu’on pensait le Sun en position de force avec ce match à domicile, Washington nous a prouvé le contraire. Sous l’impulsion d’une Kristi Tolliver à 20 pts, 10 ast et 4/4 derrière l’arc, les joueuses de Mike Thibault ont égalé le record de 3 pts inscrits sur un match de WNBA Finals (16). Natasha Cloud (19 pts, 5/10 à 3 pts) et Emma Meesseman (21 pts, 3/4 à 3 pts en sortie de banc) ont aussi largement contribué au succès de leur équipe. Elena Delle Donne, loin d’être à 100 % avec sa blessure au dos, a assuré le rôle de leader sur le terrain.

Le Sun en danger :

Le Sun a donc laissé filer l’occasion de pouvoir conclure la série à domicile lors du Match 4. Brillante au Match 2, Jonquel Jones (9 pts, 9 rbd) a été beaucoup plus discrète dans cette rencontre. Elle se consolera peut-être avec une place dans la All-WNBA 2nd Team. Connecticut a encore eu du mal en début de partie, terminant le QT1 à -15. De son côté, Alyssa Thomas (13 pts, 8 rbd, 9 ast, 2 stl) a encore livré une belle prestation. Les joueuses de Curt Miller devront impérativement s’imposer au prochain match, si elle ne veulent pas voir le titre leur filer sous le nez.

2-1 Mystics dans ces WNBA Finals 2019. Le prochain match peut-être décisif, car Washington sera en position de conclure la série. Réponse dans la nuit de Mardi à Mercredi à 2h du matin.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
suscipit efficitur. in leo sem, quis ultricies mattis consectetur pulvinar facilisis quis,