MLB

World Series (G2) : Tampa Bay s’impose et revient à égalité

World Series

Battus lors de la première manche, les Rays de Tampa Bay sont revenus dans ces World Series en battant les Dodgers de Los Angeles pour égaliser à 1-1.

Tampa Bay Rays @ Los Angeles Dodgers : 6-4

Monsieur Brandon Lowe

Défaits au match précédent, les Rays n’ont pas traîné pour répondre dans ce match 2. Dès la première manche, Brandon Lowe envoie une balle dans le centre-gauche du terrain qui dépassa les limites et se transforme donc en home run. Tony Gonsolin, sur le monticule pour les Dodgers, n’a alors effectué que onze lancers, et ce point accordé suffira à le créditer de la défaite de sa franchise.

Après deux manches plus calmes, les Rays remettent le couvert dans la quatrième manche. Grâce à un double plein centre, Joey Wendle permet à Manuel Margot et Ji-Man Choï de scorer, aggravant déjà le score dans cette rencontre. Derrière, Tampa Bay ne s’arrête pas et va à nouveau frapper fort dans la manche suivante grâce à l’homme du soir, Brandon Lowe. En envoyant cette fois-ci le lancer de Dustin May à gauche dans les tribunes, il s’offre un deuxième home run et permet dans le même temps à Austin Meadows de rentrer un run. 5-0 après 4.5 manches, les Rays ont creusé l’écart.

Blake Snell au presque parfait, L.A part de trop loin

Parallèlement à ces prouesses offensives de l’attaque des Rays, la franchise floridienne a pu compter sur un Blake Snell longtemps impérial. En grande forme, il amènera un no-hitter jusque dans la cinquième manche, avant de craquer un walk puis un home run à Chris Taylor. Cette fin de série aurait pu enclencher un retour pour les Dodgers, mais dès la manche suivante Joey Wendle va frapper un sacrifice fly qui permettra à Ji-Man Choï d’inscrire à nouveau des points dans cette rencontre. Will Smith répondra immédiatement avec un coup de circuit, mais les Rays ont toujours trois runs d’avance après six manches.

Si Tampa Bay ne marquera plus dans ce match, Los Angeles continuera d’y croire grâce à un home run de l’homme en forme Corey Seager dans la huitième manche. Les Dodgers mettent les Rays à portée de fusil, mais ils ne réussiront pas à compléter leur retour en fin de match. Les californiens s’inclinent en ayant utilisé sept lanceurs différents dans cette rencontre, chacun ayant disputé au moins une manche et ayant donc enregistré a minima trois retraits, une première depuis que les World Series se jouent en neuf manches. Cette première reste toutefois anecdotique, surtout qu’elle ne s’est pas traduite pas un succès pour les hommes de Dave Roberts.

Égalité dans ces World Series, avec cette victoire de Tampa Bay grâce notamment à Brandon Lowe et Joey Wendle. Rendez-vous dès demain pour la suite de ces séries mondiales, avec le match 3 à 2h00 la nuit prochaine.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
in Aenean justo fringilla odio libero nunc venenatis ante. efficitur.