MLB

World Series (G4) : les Rays égalisent au bout du suspens !

World Series

Dans une fin de match renversante et après neuf manches très disputées, les Rays ont réussi à s’imposer face aux Dodgers. Un succès qui permet à Tampa Bay d’égaliser dans ces World Series.

Los Angeles Dodgers @ Tampa Bay Rays : 7-8

Home Run Party

Victorieux lors du Match 4, les Dodgers démarrent cette rencontre pied au plancher. Exactement comme au match précédent, c’est Justin Turner qui ouvre les hostilités avec un home run dès la première manche, après seulement douze pitchs de Ryan Yarbrough. Turner s’offre par la même occasion le record de coups de circuit en postseason dans l’histoire des Dodgers (12), un record qui pourrait ne pas tenir très longtemps. En effet, Corey Seager lui a emboîté le pas deux manches plus tard, frappant déjà son huitième home run durant cette postseason.

Les Dodgers mènent 2-0, mais les Rays vont à leur tour faire parler la poudre. Et lorsqu’on parle de poudre, Randy Arozarena n’est jamais très loin. Déjà auteur de huit home runs au cours de cette postseason, il va en ajouter un nouveau à son total, passant ainsi seul en tête au record de coup de circuit sur une postseason. Les Rays ont donc réduit l’écart, mais Los Angeles répond dès la manche suivante grâce à un coup sûr de Max Muncy qui permet à Corey Seager d’inscrire un point pour la deuxième fois de la soirée.

Hunter Renfore conclura la frénésie de coups de circuit du début de match en ramenant Tampa Bay à un run juste après avoir passé la moitié du match, avant que le match ne s’emballe encore plus (3-2).

À toi, à moi

Alternant entre un et deux points d’avance, les Dodgers vont ré-augmenter leur avance dès la sixième manche grâce à un double de Kiké Hernàndez qui permet à Will Smith de faire rentrer un nouveau run. Alors que l’avantage n’avait jamais changé de camp depuis le début des World Series, les Rays vont enfin réussir à inversé le rapport de force. Alors que Ji-Man Choi et Randy Arozarena sont sur bases, Brandon Lowe envoie un missile plein centre qui sort des limites du terrain. 3-Run Home Run, Tampa Bay est devant !

L’euphorie sera de courte durée, car les Dodgers vont reprendre la main dès la manche suivante. Dans le haut de la septième, Joc Pederson se présente au marbre avec les bases pleines. S’il ne réussira pas de grand slam, il enverra la balle dans le champ gauche et permettra à Corey Seager et Justin Turner de marquer, redonnant l’avantage aux californiens. Tampa Bay égalisera dans la demi-manche suivante grâce à un home run de Kevin Kiermaier, mais Corey Seager remettra les siens en tête grâce çà un simple qui ouvrira les portes des points à Chris Taylor. 7-6 Dodgers avant le début de la neuvième manche.

UNBELIEVABLE

Les Rays attaquent la dernière manche avec un point de retard, mais ont encore une opportunité de l’emporter. John Curtiss ne concède pas de point dans le haut de cette neuvième manche, et Tampa Bay a donc toutes les raisons d’y croire lorsque Yoshi Tsutsugo se présente en premier dans la batting box. Le japonais sera strike out, mais dans la foulée Kevin Kiermaier réussira à rejoindre le premier coussin. Manque de chance, Joey Wendle est éliminé juste après, et les Rays se retrouvent à un retrait de la défaite.

Après que Randy Arozarena ait été walk, c’est Brett Phillips qui se présente sur le marbre. Avec seulement deux at-bats dans les jambes – et aucun coup sûr – depuis le début des playoffs, le closer des Dodgers Kenley Jansen semble en position de force. Toutefois, l’improbable va se produire grâce à un léger concours de circonstances. Sur un compte de 1-2, l’outfielder de la franchise floridienne envoie la balle vers la droite du terrain pour un coup sûr. Alors qu’on croit à une simple égalisation, Chris Taylor commet une erreur et laisse ainsi plus de temps aux homme sur bases de rentrer inscrire des points. Tampa Bay ne laisse pas passer cette chance et inscrit deux runs pour passer devant, remportant ainsi ce Match 4 au terme d’une fin de rencontre irrespirable.

Égalisation à 2-2 dans ces World Series, ce qui replace la balle au centre avant le Match 5. Une rencontre qui sera à suivre dès cette nuit à 1h00 et qui devrait encore nous faire rêver, comme depuis le début de ces séries mondiales.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Sed id, eleifend ut vel, Phasellus Donec dapibus