MLB

World Series (G3) : les Dodgers prennent les devants

World Series

Derrière un bon Walker Buehler, les Dodgers de Los Angeles ont tranquillement construit leur succès face aux Rays de Tampa Bay dans cette troisième manche des World Series, prenant ainsi l’avantage dans ces séries mondiales.

Los Angeles Dodgers @ Tampa Bay Rays : 6-2

Buehler impérial, Morton juste périal

Après avoir vu les Rays égaliser en remportant la deuxième manche, les Dodgers n’ont pas traîné pour montrer les muscles dans ce match. Dès la première manche et après seulement treize pitchs de Charlie Morton, Justin Turner envoie la balle sur le côté gauche des tribunes, ouvrant déjà le compteur de sa franchise. Anormalement friable dans cette rencontre, Morton va permettre à ce même Turner ainsi qu’à Corey Seager de se trouver sur bases dans la troisième manche, avec Max Muncy à la batte. Ce dernier frappe un coup sûr sur la droite et permet à ses deux coéquipiers de rentrer, aggravant déjà le score à 3-0.

Pendant que le pitcher des Rays est en difficulté, Walker Buehler est lui en train de marcher sur l’eau. Impérial, il ne concède qu’un walk et aucun hit lors des quatre premières manches, tout en prenant soin d’éliminer un grand nombre de batteurs qu’il croise. Dans le même temps, Los Angeles continue de dérouler en attaque. Les Rays continuent d’encaisser des hits (sept lorsque Charlie Morton était sur le monticule), et les Dodgers rajoutent deux nouveaux runs. 5-0 après 4.5 manches, ce match 3 est très bien embarqué pour les californiens.

Une petite rédemption tardive

Les Rays sont dos au mur, mais vont enfin réagir en attaque. Intouchable jusqu’ici, Walker Buehler accorde un double à Manuel Margot, puis en accorde un autre à Willy Adames qui permet au premier nommé d’enfin débloquer le compteur des floridiens. Cet accroc sera le seul du starter des Dodgers, qui terminera le match avec un seul point concédé et avec dix strikeouts !

De l’autre côté, Charlie Morton a cédé sa place à John Curtiss, mais ce dernier va concéder un coup de circuit à Austin Barnes dans le haut de la sixième manche. Trop c’est trop pour les Rays, qui ne réussiront jamais à se rapprocher dans cette rencontre. Randy Arozerana inscrira tout de même un home run, son huitième dans cette postseason (record égalé), mais les Dodgers n’auront jamais douté dans ce match qu’ils remportent assez tranquillement.

2-1 pour les Dodgers dans ces World Series, qui reprennent donc l’avantage. Rendez-vous dès cette nuit à partir de 2h00 pour le Match 4 des séries mondiales, avec une franchise de Los Angeles qui pourrait creuser l’écart et déjà se mettre en position de conclure.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Aliquam nec dapibus adipiscing leo. consectetur id, venenatis, ut felis ut