WWE AIX : un retour dans le sud réussi !

Six ans après être passé à Marseille, la fédération de Stamford a effectué un live event il y a une semaine jour pour jour dans les Bouches du Rhône, plus précisément à l’Arena d’Aix-en-Provence. Les plus grandes superstars du roster Raw étaient présentes. A noter que la SuperStar Shake-Up n’a pas influencé la carte du show. On était présent et on va tout vous raconter. Récit.

Un rendez-vous incontournable pour tous les fans avertis de catch. Tous les amoureux de la World Wrestling Entertainement espèrent un jour assister à un show de la WWE, et ils avaient rendez-vous vendredi dernier à Aix dans une salle bien garnie ainsi qu’avec un public chaud bouillant.

Tags Team et défense de titre en première partie

Alors que la salle se remplit tranquillement, le catcheur français Tom LaRuffa, actuellement sur le circuit européen et ancienne superstar de la WWE ainsi que de la TNA, fait son apparition dans la salle pour assister au show de ses anciens camarades, attirant de nombreux spectateurs ! En espérant le revoir dans un avenir très proche du côté des catcheurs de la fédération américaine. Diverses vidéos dont des tops 10 ainsi que des tweets de fans apparaissent à l’écran géant pour faire monter la hype.

20h00. Il est l’heure du début des hostilités ! Les deux ring-announcers de la soirée Mike Rome et Byron Saxton font leur entrée dans le ring et lancent le premier match de la soirée : un tag team match entre Natalya/Beth Phoenix et Ruby Riott avec Liv Morgan, match logiquement par les deux premières avec un double Sharpshooter.

Vient ensuite un match simple entre Mojo Rawley et Apollo Crews. Crews remporte sans difficulté ce match, et c’est alors que vient la première surprise de la soirée. Il est attaqué dans le dos par Dash Wilder et Scott Dawson, les deux membres de The Revival ! Après avoir effectué une promo pour évoquer le fait qu’ils ne souhaiteraient pas lutter ce soir, ils sont interrompus par les deux talentueux Ricochet et Aleister Black pour le plus grand bonheur du public ! Des gros spots avec Ricochet à la baguette bien évidemment seront présents dans ce match qui récompensera les deux faces !

Désormais il est l’heure de l’instant musical de la soirée toujours apprécié par l’univers de la WWE, il est l’heure de : Walk With Elias ! Le guitariste reçoit une des ovations de la soirée et nous livre un mini concert avant de qualifier le public français de « pourri » avec le plus bel accent américain. Finn Balor fait son apparition pour remettre son titre intercontinental en jeu. Défense bien réussie par son inévitable « Coup de Grâce » !

Becky Lynch, superstar préférée en deuxième partie

Après un quart d’heure d’entracte, nous voilà de retour dans la salle avec un match sympathique entre EC3 et Titus O’Neil, match remporté par ce dernier. Vient alors les deux plus grands moments de la soirée. Le premier, c’est le triple threat match entre Lacey Evans, Tamina et Becky « Two Belts » Lynch, actuelle double championne de Raw et de Smackdown. Ce soir, elle remettra en jeu uniquement son titre du show rouge. Elle reçoit logiquement l’une des plus grosses pop de la soirée avec son fabuleux générique repris en chœur par le public et c’est totalement mérité par rapport à son travail fourni ces dernières années pour parvenir à ce niveau au sein de la fédération. Elle défend d’une très belle manière son titre à l’issue d’un disarmer sur Tamina ! Elle est soudainement attaquée par Ruby Riott et Liv Morgan heureusement rattrapée par leurs adversaires de la soirée Natalya et Beth Phoenix !

Main Event Time !!!

Les heels font leur appartion dans un premier temps : Bobby Lashley, The French Favourite Son Baron Corbin toujours autant performant dans son rôle ainsi que le psychopate écossais Drew Mcintyre. Vient alors le tour des faces : le vertigineux Braun Strowmann, le champion universel Seth Rollins avec son entrée qui mettra en transe les fans ainsi que The Big Dog Roman Reigns pour le plus grand plaisir du public sudiste ! Nous aurons donc droit à un croustillant six-man tag team match pour clôturer le show. Corbin est au cœur des évènements, il se fait huer comme à son habitude par les fans, ce qui n’est pas pour déplaire à ses adversaires très en alchimie avec la salle.

C’est grâce à un enchaînement Powerslam/Curt Stomb/Spear que Strowmann, Rollins et Reigns remportent ce match ! Le public n’en est que ravi !!

Le temps des au reuvoirs est venu de saluer les superstars. Les trois faces n’y manquent pas avec un grand tour d’honneur et d’un « au revoir » du haut du stage.

Il est l’heure du mot de la fin.

Certes on peut ne pas être toujours d’accord avec ce que propose Vince McMahon et son équipe mais on ne peut que saluer et remercier le formidable travail de la WWE qui est sans cesse sur la route et qui se démène pour faire plaisir à ses fans !

Vive le Catch !

Je vous donne rendez-vous mercredi prochain pour le compte rendu de Raw et Smackdown de Londres, deux shows auxquels nous avons eu la chance d’assister !

Poster un commentaire

Phasellus pulvinar efficitur. dictum quis Aenean eleifend Nullam ut accumsan id