Catch

WWE : les résultats de SummerSlam 2022

Résultat SummerSlam 2022

Dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 juillet s'est tenu WWE SummerSlam à Nashville, Tennessee. Le plus grand show de l'été marquait le début de l'ère Triple H à la tête du booking. Effectivement quelques changements se sont vus. Retour en détails sur SummerSlam 2022. 

Bianca Belair conserve, avant de pâlir devant son futur

Dans la conclusion de leur rivalité, Bianca Belair et Becky Lynch sont encore parties chercher les étoiles. La barre a de nouveau été placée très haute bien que moindre qu'à WrestleMania. Les spots se sont enchaînés à un rythme régulier pour le plus grand plaisir du public à fond derrière la championne locale. Positionnées sur les cordes, Belair prend le dessus sur l'Irlandaise. La EST of WWE envoie un combo Spanish Fly suivi de son KOD pour la victoire. En après match, Becky Lynch se la joue fair-play et serre la main de son adversaire avant de lui faire un gros câlin. C'est alors que la musique de Bayley retentit dans une clameur générale ! Plus d'un an après sa blessure au genou, l'ancienne championne revient et confronte Bianca Belair et pas toute seule. En effet, alors licenciée il y a peu, Dakota Kai revient elle aussi à la WWE. Puis Io Shirai, renommée en Iyo Sky, fait ses débuts dans le roster principal. Une nouvelle qui ravit tous les fans qui reconnaissent la patte Triple H. L'angle se termine par une confrontation entre les trois revenantes et Bianca Belair associé à Becky Lynch qui réalise un face turn.

Logan Paul régale encore

Comme lors de son premier match à WrestleMania, Logan Paul a de nouveau ébahi les spectateurs de par son niveau, son athlétisme et les risques pris alors qu'il n'est qu'un rookie dans cette discipline. La prestance est présente, le charisme aussi que demandez de plus. Un bon guide peut-être et le Miz est le meilleur que la WWE possède. Dans un match rythmé, ce combat a fini par tourner pour Logan Paul. Entre temps, AJ Styles est venu jouer les surveillants en faisant sortir Ciampa de l'arène. C'est ensuite que Paul a enchaîné plusieurs prises de haute volée. D'abord le Phenomenal Forearm d'AJ Styles. Puis un Frog Splash qui a fait passer le Miz à travers la table des commentateurs. Enfin, un Skull Crushing Finale qui a pris le A-Lister au dépourvu pour la victoire. De beaux espoirs sont placés en lui et il pourrait aller très haut dans la carte si jamais les créatifs lui font confiance.

Bobby Lashley toujours champion

En avant match, le suspense n'était pas très élevé concernant ce match. Tout le monde attendait Theory dans le Main Event sur son potentiel cash-in de sa mallette Money in the Bank. Ce match se place dans la moyenne avec un Bobby Lashley toujours autant dominateur. Le champion des États-Unis conserve sa ceinture grâce à sa Hurt Lock impériale.

Edge gâche la fête du Judgment Day

Acte final entre le Judgement Day et la famille Mysterio. Un début violent, rageur où les règles traditionnelles n'étaient pas respectées, mais c'est ce que prévoyait la stipulation du match. Pour que quelques minutes plus tard, tout le monde se range bien sagement dans son coin en attendant un relais. Une sombre incohérence. Cependant, ce combat a permis à Edge de faire son retour sous la musique du Brood ! Son arrivée à perturber son ancien clan pourtant en passe de gagner. Après un Spear sur Finn Bàlor, Rey Mysterio en profite pour enchaîner avec son 619 et un 450° Splash pour la victoire.

Pat McAfee se joue d'Happy Corbin

Après une entrée des plus détonantes de la part de Pat McAfee, le commentateur de SmackDown a encore régalé dans le ring. Il a su tirer le meilleur de ses qualités physiques impressionnantes. Après une SuperPlex réalisée dans les règles de l'art, il ne lui a suffi que d'un Canadian Destroyer pour en finir avec son ennemi du moment, toujours sous les encouragements de la foule.

Drew McIntyre arrive sur la rampe avec son épée pour une promo. Il dit qu'il aime bien Nashville et qu'il est le nouvel aspirant numéro un pour le titre WWE Undisputed. Il a été en guerre avec Sheamus pendant 30 minutes pour avoir cette place. L'Écossais enquille avec le Main Event de ce soir. Brock Lesnar contre Roman Reigns pour la première fois… à Nashville… devant un fan, Colt, ringside. Ce n'est pas important qui gagne. À Clash at the Castle il va prendre le titre.

Les Usos maintiennent la Bloodline au sommet

Après leur show stealer incroyable à Money in the Bank, les Usos et les Street Profits étaient attendus au tournant avec en plus Jeff Jarrett en tant qu'arbitre spécial. Leur combat a suivi la lignée de leur précédent et bien que tombant un peu dans la pure copie, il a su contenter les fans présents. Des chants “This is awesome” ont parcouru l'arène toute entière. Toujours combatifs, Montez Ford et Angelo Dawkins n'ont rien pu faire face aux multiples Superkick et au 1D des jumeaux. La Bloodline conservent les titres par équipe indisputés.

Entre deux publicités, Riddle débarque de nul part, prend un micro et monte dans le ring. Il déclare ne pas être apte à combattre ce soir, mais qu'il veut régler ses comptes avec Seth Freakin Rollins. Le visionnaire arrive, la bagarre éclate entremêlée d'officiels. Rollins prend le dessus, place son stomp, laissant l'ami de Randy Orton inconscient au centre du ring.

Liv Morgan conserve dans la controverse

Pour son premier match à SummerSlam, Liv Morgan n'a pas fait forte impression. En effet, Ronda Rousey a dominé toute la rencontre, malmenant le bras de la championne. L'équipe médicale est même venue pour vérifier que tout allait bien pour Morgan. Le combat reprenant, Rousey saute sur l'épaule de son adversaire, l'enroule et verrouille sa clé de bras. Cependant, elle se penche trop, laissant traîner ses deux épaules au sol. L'arbitre compte trois et donne la victoire à Liv Morgan. Toutefois, au ralenti, on s'aperçoit que la fraîche reine de SmackDown abandonne au compte de deux, frustrant énormément la Baddest Woman of the Planet. Dans un élan de rage intense, Ronda Rousey détruit encore plus le bras de Liv Morgan ainsi que celui de l'arbitre, avant d'être séparé par les officiels.

Roman Reigns survit au chaos lunaire

Que dire tant ce match était chaotique, unique, explosif. Tout d'abord, l'entrée de Brock Lesnar à bord d'un tracteur/pelleteuse sorti de sa ferme du Minnesota. Un véhicule qui aura bien d'importance dans le match. En effet, cet engin va servir à mettre la bête sur un piédestal. Puis, à transporter le champion incontesté. Enfin, cette pelleteuse joue notamment le rôle du défourailleur de ring en le soulevant et le plaçant quasiment à la verticale pour un spot aussi lunaire qu'inédit. En fin de match, l'overbooking bat son plein avec l'arrivée de Mr. Money in the Bank, Theory. Celui-ci se fait contrer par Lesnar. Le challenger se fait cueillir par les Usos et Roman Reigns qui lui envoie Superkick, Spear, coups de mallette et de ceintures avant de le recouvrir de décombres. Le chef tribal conserve ses deux bébés.

SummerSlam 2022 restera dans les mémoires pour son opener très hypant et son Main Event très loufoque. Quelques belles prestations tout de même à noter de Logan Paul, des Usos et des Street Profits. Un show qui promet également plein de belles choses pour l'avenir. 

Crédit photo : WWE

Dernières publications

En haut