Catch

WWE : Mohamed Ali intègre le Hall of Fame 2024

Légende absolue de la boxe, le défunt Mohamed Ali sera introduit au Hall of Fame de la WWE cette année lors de Wrestlemania 40. L'icône du noble art a participé plusieurs fois à des événements de catch au cours de sa vie.

Surnommé The Greatest, The People's Champion, Mohamed Ali est désormais membre du Hall of Fame de la WWE. La plus grande légende de l'histoire de la boxe rejoindra les noms prestigieux du temple de la renommée à Philadelphie le 6 avril prochain. Décédé le 3 juin des suites de problèmes respiratoires, Ali a lutté pendant 32 ans face à la maladie de Parkinson. Lors de Wrestlemania 40 à Philadelphie, la WWE et le monde du catch lui rendront hommage.

Mohamed Ali, égérie du premier Wrestlemania

Au cours de sa vie, Mohamed Ali a participé à plusieurs événements dans le monde du catch. Présent lors du tout premier main event de Wrestlemania en 1985, la légende de la boxe était l'arbitre spécial aux côtés de Pat Patterson dans le match par équipe entre Hulk Hogan et Mr T vs Roddy Piper et Paul Orndorff. Il aidera donc la WWE à mettre en avant ce qui deviendra le rendez-vous absolu de tous fans de catch chaque année. Hors de la WWE, le plus grand cogneur de tous les temps a participé à l'un des plus grands matchs du 20ᵉ siècle face à Antonio Inoki. Le combat entre la légende de la boxe et le pionnier du catch japonais est considéré comme le premier combat MMA de l'histoire.

Mohamed Ali vs Antonio Inoki : un match entre deux légendes

En juin 1976, à Tokyo, le plus grand combat de l'histoire doit avoir lieu entre Mohamed Ali, 33 ans cette année-là, et Antonio Inoki, star absolue au Japon et spécialiste du puroresu (catch japonais). Cependant, le combat ne sera pas du tout ce que les gens attendaient. Le Japonais a passé la quasi-totalité des quinze rounds de trois minutes sur le dos, essayant de faucher les jambes de son adversaire. Les raisons ? Au départ, Antonio Inoki voulait scénariser le match comme au catch, cependant quand Ali apprit qu'il devait perdre le match, ce dernier refuse.

Les règles changent. Plus de scénarios et des règles avantageant le boxeur américain. Antonio Inoki s'est vu privé de plusieurs choses, dont : interdiction de projeter son adversaire, de le mettre à terre ou de lui donner des coups de pied à moins d'avoir un genou au sol. Une règle que va appliquer à la lettre le Japonais.

Résultat, un non-match et Mohamed Ali finira avec les jambes complètement détruites, l'obligeant à passer quelques jours à l'hôpital. Un match ayant déçu beaucoup de fans, mais qui fera naitre un respect mutuel entre les deux légendes. Lors de la retraite d'Antonio Inoki en 1998, Mohamed Ali déclare :

“C'était en 1976 quand j'ai combattu Antonio Inoki au Budokan. Sur le ring, nous étions des adversaires coriaces. Après cela, nous avons construit l'amour et l'amitié dans le respect mutuel. Du coup, je me sens un peu moins seul maintenant qu'Antonio a pris sa retraite. C'est un honneur pour moi d'être sur le ring avec mon bon ami 22 ans plus tard. Notre avenir est brillant et on a une vision claire. Antonio Inoki et moi avons fait de notre mieux pour faire la paix dans le monde par le sport, pour prouver qu'il n'y a qu'une seule humanité au-delà des différences sexuelles, ethniques ou culturelles. C'est avec plaisir que je viens ici aujourd'hui.”

En 2024, Mohamed Ali rejoindra le Hall of Fame de la WWE. Le boxeur n'est pas le seul combattant du noble art à obtenir cette distinction. Autre légende absolue, Mike Tyson a intégré ce dernier en 2012.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut