Rugby

XV de France : Léo Coly, la belle surprise de Fabien Galthié

Il est l’une des grandes nouveautés de la pré-liste des Bleus, en vue du prochain Tournoi des 6 Nations. À 22 ans, le demi de mêlée Léo Coly a été convoqué pour la première fois dans les rangs du XV de France, par le sélectionneur Fabien Galthié.

 

L’homme ressemble étonnement au tennisman Felix Auger-Aliassime, récent quart de finaliste à l’Open d’Australie. Pourtant, c’est bien face aux perches que Léo Coly s’exprime le mieux. Professionnel depuis l’âge de 18 ans, le natif de Rennes poursuit depuis son apprentissage au sein du Stade montois, club confirmé de Pro D2. Après un exercice 2020-2021 perturbé par la pandémie mais aussi les prestations collectives inabouties de son équipe, le jeune espoir français renaît cette saison. “Léo est un jeune demi de mêlée qui fait évoluer son jeu depuis le début de l'année. Il est à la fois capable de gérer un match et d'accélérer pour trouver des trous de souris au ras des rucks“, témoigne Simon Labouyrie, qui évolue à ses côtés à Mont-de-Marsan.

 

Un début de saison comme dans un rêve

Buteur attitré des siens, fait assez rare pour un n°9, il est l’un de ceux qui a contribué à ce que Mont-de-Marsan occupe aujourd’hui la deuxième place du championnat. Un rang qui permet aux Montois d’être virtuellement qualifiés pour les demi-finales de la compétition, qui se tiendront en fin de saison. “Sur le terrain il apporte de la sérénité grâce à son jeu au pied et est également présent dans ses courses de soutien, ce qui lui permet d'être toujours bien placé. C'est un très bon buteur. En dehors du terrain, il a toujours la banane. Dans le vestiaire, il essaie souvent de mettre la musique, mais il faut reconnaître que ce n'est pas le meilleur DJ” (rires), ajoute son coéquipier.

Avec le maillot bleu, ce petit gabarit (1 mètre 75) a été champion du monde U20 en 2019, avant donc d’être présélectionné chez les « grands » pour préparer le prochain Tournoi des 6 Nations, qui se tiendra du 5 février au 19 mars. “C'était une immense surprise. Je savais que j'étais suivi mais je ne m'attendais pas à recevoir un coup de fil de Fabien Galthié dimanche soir”, a témoigné Léo Coly pour Rugbyrama.

“Cela s'est fait plutôt rapidement, car il devait aller voir un match de basket féminin, et au dernier moment, il a annulé“, confirme Simon Labouyrie. Pour lui, cette sélection surprise s'explique par le potentiel de son partenaire de club : “Il a été choisi car c'est un jeune à fort potentiel, il le prouve tous les week-ends, en Pro D2. Il fait partie de la génération championne du monde des -20 ans. Donc les sélectionneurs se doivent de le suivre et de lui montrer le très haut niveau, pour qu'à l'avenir, il puisse s'y installer.

 

Une inspiration nommée Melvyn Jaminet

Sa progression n’est pas sans rappeler celle d’un autre joueur convoqué pour la première fois avec les Bleus, alors qu’il n’avait jamais évolué en première division. “Je pense que le parcours de Melvyn Jaminet inspire une bonne partie des joueurs de Pro D2. Ce serait mentir que de dire le contraire”, a déclaré Léo Coly en début de semaine. Convoqué pour disputer la tournée d’été du XV de France en Australie, Melvyn Jaminet, joueur de Perpignan, avait ébloui tout son monde. Grâce à des prestations de haut vol, il est depuis parvenu à s'imposer au sein de l’équipe titulaire.

Appelé par Fabien Galthié pour combler l’absence d’Antoine Dupont, positif à la Covid-19, Léo Coly ne peut que rêver d’un destin similaire. Néanmoins, une sélection pour le Tournoi est encore loin d’être acquise, puisque seulement 23 joueurs seront choisis par le staff tricolore pour chacune des rencontres. “C'est un grand saut, c'est certain… Mais c'est aussi très enrichissant. Il me faut glaner un maximum d'expérience. Maintenant, il y a beaucoup de monde à ce poste, je prends donc les choses comme elles viennent”, a relativisé le Montois. En constante progression depuis plusieurs mois, il est désormais “impatient de travailler au sein de ce groupe et de pouvoir se jauger“, affirme Labouyrie.

 

S’il faudra encore être patient pour le voir jouer les premiers rôles au sein du XV de France, nul doute que cette première convocation chez les A marque une nouvelle étape dans la carrière de Léo Coly. En attendant de rejoindre l’un des plus grands clubs français la saison prochaine ? « À ce sujet, je donnerai une réponse incessamment sous peu », a répondu le principal intéressé…

Dernières publications

En haut