Football

Zidane, le Real, la Juve et.. l’OM?

Et si. Et si, Zinédine Zidane atterrissait sur le banc de l'OM à court terme. Un rêve pour les supporters Olympiens qui pourrait devenir réalité selon le média Britannique The Athletic. Alors qu'il souhaite devenir le sélectionneur des Bleus, Zizou est pour l'heure barré par son acolyte de 98 Didier Deschamps, prolongé par Noël Le Graet jusqu'en 2026. Alors, en attendant, ZZ envisage trois options pour son retour au plus haut niveau: une nouvelle pige au Real, une arrivée à la Juve et donc, l'OM, son club de cœur étant enfant. Toute la cité Phocéenne ne pense qu'à cela, mais il y a encore des obstacles à son arrivée sur le Cannebière. 

Tudor, oui mais jusqu'à quand? 

Le premier, c'est la présence de l'actuel entraîneur, Igor Tudor. Chahuté en début de saison par les supporters et même certains cadres de son groupe comme Payet et Guendouzi, le Croate semble désormais faire l'unanimité, partout. Sa méthode assimilée, Marseille a trouvé son rythme de croisière et reste sur huit victoires consécutives toutes compétitions confondues. La machine semble lancée et difficile pour Pablo Longoria d'y mettre fin, d'un coup, sans véritable raison valable. Si l'OM s'écroule, le président pourrait alors y réfléchir. Mais avec le championnat et un match de gala en Coupe de France à disputer contre le PSG, la saison des Marseillais est pour l'instant une réussite.

Néanmoins, vu le caractère bien trempé de l'ancien défenseur centrale et la pression qui existe du coté des Bouches du Rhône, à la moindre crise, Tudor sera sur un fil. Et ils sont très peu à avoir fini sur un triomphe à Marseille. Si l'on prend en compte le fait que Zizou devienne éventuellement sélectionneur après 2026, cela lui laisse tout de même le temps de prendre en charge un club. Car rien ne garanti que Tudor reste sur le banc Marseillais pendant encore trois saisons.

Des garanties sportives

En plus d'un coach déjà bien en place, un autre soucis viendrait s'interposer à la venue du double buteur en finale de la Coupe du Monde 1998 : la compétitivité de l'OM. Lui veut des garanties que le club joue pour gagner chaque compétition. Et force est de constater que le club est loin d'avoir des ambitions sur le plan Européen. La dernière campagne de Ligue des Champions en est la preuve: Marseille, dans une poule abordable avec Tottenham, le Sporting et Francfort, a terminé dernier. Pas de quoi faire rêver Zidane.

Idem sur le plan national. Bien que le club soit troisième à seulement 5 petits points du PSG, il manque ce petit quelque chose qui ferait que l'OM serait réellement à la lutte pour le titre. Il est évidemment difficile de lutter face à Paris et son budget casi illimité, mais Marseille doit s'inspirer de ce qu'ont fait Monaco et Lille récemment, et le garder sur le long terme. Cela paraît d'ailleurs être la condition sine qua non pour une arrivée de Zidane.

Un Vélodrome acquis à sa cause 

Imaginez. Un Vélodrome plein, comme c'est le cas depuis le début de saison. En ébullition week-end après week-end. L'idole de tout un peuple (lui qui n'a pourtant jamais porté les couleurs de l'OM), l'enfant du pays, assis sur le banc local, et qui porte les siens vers la gloire. Le fantasme est immense, au moins aussi grand que le chemin qui sépare Zidane de l'OM. Mais le rêve est permis. A l'instar des émotions qu'a pu procurer Bielsa, l'arrivée de l'ancien du Real et de son jeu bien léché redonnerai, encore, un nouvel élan à un club historique.

S'il débarque, c'est qu'il aura obtenu les garanties sportives, et donc sans doute financières. Et là, la donne serait différente. Avec des moyens, un effectif et du temps, nul doute que cela pourrait faire des étincelles. Mais une fois encore, la route est longue..

La Juve, piste la plus sérieuse 

D'autant plus qu'il semble désormais ronger son frein et pourrait rapidement accepter une offre qui lui convient, si elle se présente. Et cette offre pourrait venir de l'Italie, et du Piémont plus précisément. La Juventus Turin, en pleine phase de reconstruction, n'est pas au mieux. Eliminée dès la phase de poule de la Ligue des Champions, larguée en championnat (à 12 points du leader, le Napoli, et même 27 avec le retrait de 15 pts), la Vieille Dame semble avoir besoin de renouveau. Le retour de Massimiliano Allegri n'a pas eu l'effet escompté et ce dernier pourrait rapidement être prié d'aller voir ailleurs.

En cas de place vacante, il y a de grandes chances que Zidane soit l'option numéro une. Une première expérience en tant que coach dans le Calcio, cela devrait rapidement avoir du sens. Là où il a explosé aux yeux du monde entier. Que ce soit en cours de saison ou cet été, l'offre pourrait arriver sur le bureau de Zidane et ses agents incessamment sous peu. Comme il l'annonçait en 2021, il y réfléchira, sérieusement : “L'Italie est dans mon cœur, j'ai passé cinq ans à Turin et la Juventus est toujours importante pour moi. Nous verrons.” Et, à moins d'un incroyable revirement de situation, il n'y aura pas de siège disponible boulevard Michelet.

La rumeur Zinedine Zidane à l'OM a enflé ces dernières heures suite aux propos de The Atheltic. Bien qu'on en soit encore loin, il existe un possibilité de voir l'un des plus grands joueurs de l'histoire du foot coacher l'OM. Tous les rêves sont permis, après tout. 

Crédit photo: Eurosport

Le cœur meurtri par la fin de carrière de Rodgeur, je m'en remets au stepback de The Beard. Rien de tel qu'un Vélodrome incandescent pour me faire chavirer de bonheur

Dernières publications

En haut