Athlétisme

Les 30 Moments marquants de 2020 : Duplantis sur le toit du monde

Dans une année où la pandémie mondiale de Covid-19 a chamboulé les programmations sportives et autres évènements planétaires (J.O, Euro, …), chaque sport a dû s’adapter pour survivre. Si 2020 restera une année morose pour bien des personnes, les douze mois qui la composent furent tout de même riches en émotions pour tout fan de sport. Du passage de la NBA à Paris aux records de Lewis Hamilton, en passant par les prouesses de Tadej Pogacar ou le Final 8 de la Ligue des Champions, la rédaction de We Sport revient pour vous sur les trente moments marquants de 2020. Aujourd’hui, retour sur le record du monde du saut à la perche d’Armand Duplantis le 15 février à Glasgow.

Il est aux alentours de 15h en ce samedi après-midi, quand un ange s’envole dans le ciel de Glasgow. Un gamin Suédois, visage d’enfant et tignasse brune ébouriffée, vient de passer 6m18 au 1er essai avec une facilité déconcertante. Armand « Mondo » Duplantis est le nouveau recordman du monde de la discipline. En réponse à la foule qui l'acclame, il se contente de croiser les bras sous ses aisselles, comme pour avertir que l'on n'a pas fini d'entendre parler de lui. L’insolence de la jeunesse face à la grandeur de l’histoire : l’image est belle ; la performance, éternelle.

Malgré son jeune âge, il faut dire qu’il n’en est pas à son coup d’essai. Une semaine plus tôt, il avait déjà provoqué un tremblement de terre dans le monde de l’athlétisme en effaçant son idole, Renaud Lavillenie, des tablettes avec un saut à 6m17, meilleure performance mondiale de tous les temps. Un premier coup d’éclat, avant celui de Glasgow, qui vient consacrer une progression phénoménale.

Moment de complicité entre Renaud Lavillenie et Armand Duplantis. Andia / Fanny Reynaud

Une ascension fulgurante

Tout commence le 1er Avril 2017, lors des Texas Relays à Austin. Mondo Duplantis, alors lycéen de 17 ans, crée une première sensation. En passant 5m90, il pulvérise son propre record du monde junior, et signe la troisième meilleure performance mondiale de l’année toutes catégories confondues. Le perchiste suédois vient de se faire un nom, plus personne ne l’oubliera. L’année suivante, à Berlin, il franchit pour la première fois la barre des 6m (6m05) et devient le plus jeune champion d’Europe de l’histoire.

Après une belle deuxième place aux championnats du monde de Doha en 2019 (5m92), il ne fait plus aucun doute qu’il est un des meilleurs perchistes de la planète. Un statut qu’il confirme très tôt en 2020. A Düsseldorf, pour son premier meeting de l’année, il passe 6 mètres pour la 5e fois de sa carrière et s’attaque une première fois au record du monde détenu par Lavillenie à 6m16. Sans succès. Mais cet échec, en forme d’avertissement, sera le dernier. Quatre jours plus tard, il entrera définitivement dans la légende de la discipline en franchissant 6m17.

Nouvelle star de l’athlétisme

Qui peut dire jusqu’où aurait pu aller Duplantis si la saison hivernale ne s’était pas arrêtée prématurément en raison de la Covid-19 ? Une chose est sûre néanmoins : le Suédois est revenu du confinement avec les mêmes intentions que cet hiver… et les mêmes jambes. Le 2 septembre, il remporte le meeting de Lausanne en 6m07, nouveau record personnel en plein air et deuxième meilleure performance mondiale de tous les temps, derrière les 6m14 du légendaire Sergueï Bubka. Deux semaines plus tard, lors du meeting de Rome, il rentre encore davantage dans l’histoire en effaçant une barre à 6m15, synonyme de record du monde en plein air.

Mondo Duplantis pose à côté de son nouveau record du monde en plein air. Andreas Solaro/ AFP

Mondo Duplantis aura éclaboussé le monde de l’athlétisme de tout son talent dans cette année si particulière. Record après record, il a su s’imposer comme un des plus grands perchistes de tous les temps à seulement 20 ans, et devrait sans nul doute marquer la décennie à venir de son empreinte, à commencer par les JO de Tokyo cet été.

Crédits illustration : Getty Images

Dernières publications

En haut