Coupe de France

Angers se qualifie dans la douleur face au Stade Rennais

Le 32e de finale aux allures d’affiche de Ligue 1 a tourné en faveur des Angevins, qui se qualifient grâce à un doublé d’Angelo Fulgini et une victoire 2-1 contre le Stade Rennais. Vaincus l’an passé en huitièmes de finale (5-4), les hommes de Stéphane Moulin prennent leur revanche et éliminent Rennes en Coupe de France pour la première fois.

Début de match cauchemardesque pour les Rennais

Dans une affiche connue pour être fructueuse en terme de buts, ce 32e de finale n’a pas dérogé à la règle. Les Rennais sont cueillis à froid et menés dès la 5e minute de jeu après l’ouverture du score de l’homme fort côté angevin, Angelo Fulgini. Après avoir inscrit son premier but en Coupe de France, l’ex du VAFC double la mise sur pénalty à la 14e minute. Un pénalty qui fait suite à une magnifique ouverture de Cho (17 ans) vers Capelle, stoppé de manière irrégulière par Da Silva. En manque d’allant offensif, comme souvent cette saison face à des blocs bas, les Rennais n’ont pas existé en première mi-temps.

Un retour canon des vestiaires

Revenus des vestiaires avec des intentions bien plus conquérantes, les Bretons ont rapidement réduit la marque par l’intermédiaire de Serhou Guirassy, entré à la mi-temps et auteur d’un sublime enchaînement. S’en est suivi un véritable monopole du cuir par les vainqueurs de l’édition 2019, qui ont tenté de percer le bloc adverse, sans réussite dans le dernier geste. En difficulté en championnat en ce début d’année, le SCO a montré de belles choses en première période. Souvent friables défensivement, les hommes de Stéphane Moulin se sont serré les coudes pour faire échouer les attaques rennaises dans le second acte.

Ce succès acquis dans la douleur va sans aucun doute redonner confiance à l’équipe. De bonne augure avant une fin de championnat qui s’annonce palpitante pour les Angevins. Avec seulement quatre points qui les séparent de leur adversaire du soir, il n’est pas interdit pour les Noirs et Blancs de rêver en secret d’Europe. Du côté des Rennais, il va falloir vite retrouver la victoire en championnat.

Crédits image à la une : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire