Basketball

Atlanta – Boston (NBA), pour le plai..in

Cette nuit, les Hawks d'Atlanta bien mal en point accueillent des Celtics de Boston guère mieux classés. Un duel que l'on aurait pu imaginer pour une accession directe en playoffs en fin de saison. Finalement, c'est un affrontement pour ne pas se laisser décrocher du playin. Mais attention. Bien que les saisons des deux franchises soient loin d'être au niveau escomptées à la reprise, il est tout de même à noter le léger mieux, que ce soit d'un coté ou de l'autre. Et cela promet une vraie affiche à la State Farm Arena. 

Le faucon renaît de ses cendres

Il y a quelques semaines encore, peut-être même quelques jours, ce match n'aurait sans doute pas été considéré comme un choc, tout du moins comme une affiche. Mais à l'approche du All Star Game, les deux franchises semblent retrouver des couleurs. Les Hawks, plus grosse déception de la saison, sont sur une série qui leur permet d'avoir encore un peu d'espoir, à défaut d'être ambitieux: cinq succès d'affilé, et non des moindres. Milwaukee, Miami, Minnesota, Charlotte et Sacramento sont passés à la trappe. Il fallait au moins ça, après l'affreux enchaînement de neuf défaites en onze matchs, à cheval entre 2021 et 2022. Mais les hommes de Nate McMillan sont loin d'être tirés d'affaire. Il va falloir retrouver (trouver?) une certaine stabilité, car le retard pris à l'allumage peut-être rédhibitoire si les résultats continuent à être en dents de scie. Revenue à une demie victoire de Washington, 10ème et dernière qualifiée pour le playin à l'heure actuelle, Atlanta est dans la course.

Mais est-ce vraiment le résultat attendu pour une franchise finaliste de la conférence Est la saison passée? Sans doute pas.. Les Hawks déçoivent dans le jeu et sont beaucoup trop dépendants de Trae Young, lui aussi parfois à coté de ses pompes. Et lorsque lui n'est pas dans son assiette, difficile pour ses sbires d'être dans de bonnes dispositions. C'est pourquoi Huerter, Reddish, Bodganovic ou encore Gallinari restent beaucoup trop inconstants. Il faut dire aussi que la malchance les a frappé de plein fouet : entre le Covid qui n'a cessé de s'abattre sur eux (tous les joueurs ou presque sont rentrés dans le protocole Covid, mais en décalé), et les blessures à répétition (Bogdanovic, Huerter, Capela), difficile de trouver un semblant de stabilité et d'automatisme. Bien que, à contrario, l'effectif soit presque inchangé et que toutes les franchises NBA ou presque ont dû, à un moment où un autre, faire face à la vague de coronavirus.

Alors que la trade deadline approche et que Travis Schlenk, le GM se veut toujours ambitieux, pas impossible de voir de gros mouvements du coté de la Georgie. “C'est la même chose à chaque match. Il n'y a pas de sentiment d'urgence. Personne qui ressente l'envie de dire : ‘c'est mon gars, je dois le stopper'. Ils ne sont pas dérangés par ça. J'espère que c'est quelque chose que l'on peut changer, mais je n'en suis pas sûr. C'est frustrant parce qu'on a vu que ce groupe a eu du succès et qu'il ne fait pas les efforts qu'il faut pour gagner un match NBA. Nous avons quelques semaines avant la deadline et je dois réfléchir. Il est de ma responsabilité de créer un produit capable de gagner des matches et je ne suis pas sûr que c'est ce que j'ai fait jusque-là. Au final, je suis le responsable. Nous devons nous pencher là-dessus pour voir si ce groupe peut redevenir comme l'an dernier ou non” a même déclaré le boss sur les ondes de 92.9 The Game il y a quelques jours.

Tout va dépendre des prochains matchs. Avec de nouveaux quatre rencontres de suite à disputer à domicile, Atlanta peut relever la tête. les Hawks, qui éprouvaient toute les peines du monde à vaincre à la State Farm Arena semblent avoir retrouvé la recette. Ils restent sur quatre succès d'affilé dans leur antre. Avec le retour de Clint Capela, sous exploité mais toujours terriblement important, Atlanta a les moyens de poursuivre sa belle série.

Boston, pour se donner de l'air

Mais attention, en face, les Celtics sont aussi sur la voie de la guérison. Si tout est encore loin d'être parfait, les pensionnaires du TD Garden viennent d'accumuler sept victoires sur les dix derniers matchs. Toujours bon à prendre. Surtout qu'en ce moment, Jason Tatum semble avoir retrouvé son mojo, à l'approche du All-Star break. 51 points sur la tête des Wizards, 36 avant hier pour faire tomber Sacramento, JT est dans un bon mood. Sauf que, comme pour beaucoup de shooteurs, et encore plus avec lui, l'adresse.. ça va, ça vient. Heureusement, l'ancien de Duke est plutôt bien entouré ces derniers temps. Jaylen Brown tourne à plus de 23.6pts de moyenne sur ces dix dernières rencontres, Marcus Smart est de retour aux affaires et Robert Williams III prend de plus en plus d'importance dans la raquette. Suffisant pour avoir un soupçon d'ambition? Sans doute pas, mais à l'heure actuelle, Boston fait avec les moyens du bord. Si le top 6 semble inaccessible à court terme, les Celtics doivent déjà sécuriser leur place en playin. En effet, avec seulement deux victoires d'avance sur New-York et.. Atlanta, 11 et 12ème, le couperet est proche. Le match de ce soir relève donc d'une importance capitale.

D'autant que si les deux équipes terminent à égalité, le point-average entrera en compte. Une fois déjà, les deux franchises se sont affrontées cette saison. Atlanta l'avait emporté sans trop de difficulté. Privés de Jaylen Brown et Robert Williams III, les Celtics avaient fait illusion un quart temps, sous l'impulsion de Tatum (34pts, 9rbds, 5asts au final), avant de lâcher prise face aux Snipers des Hawks (20pts pour Collins, 19 pour Huerter, 19 pour Reddish). Nous n'étions encore qu'au début de saison mais déjà, les deux équipes éprouvaient les plus grandes peines du monde à retrouver le basket qui a fait d'eux des franchises ambitieuses, mais finalement décevantes. Alors, feu d'artifice à prévoir ce soir à Atlanta? En tout cas, la gagne sera dans toute les têtes. Tout le monde en a besoin. Rendez-vous cette nuit dès 1h30 du matin.

LES PRÉCÉDENTES CONFRONTATIONS CETTE SAISON

Atlanta Hawks / Boston Celtics : 110-99

LES LEADERS STATISTIQUES DE CHAQUE ÉQUIPE

Points :

• Trae Young (Atlanta) 27.7 points

• Jason Tatum (Boston) 26.0 points

Rebonds:

• Clint Capela (Atlanta) 12.6 rebonds

• Robert Williams III (Boston) 9.4 rebonds

Passes :

• Trae Young (Atlanta) 9.3 passes

• Marcus Smart (Boston) 5.4 passes

LE PROGRAMME DE LA NUIT NBA 

  • 1h00: Orlando Magic – Detroit Pistons
  • 1h30: Charlotte Hornets – Los Angeles Lakers
  • 1h30: Atlanta Hawks – Boston Celtics
  • 2h00: New Orleans Pelicans – Denver Nuggets
  • 2h00: Miami Heat – Los Angeles Clippers
  • 2h00: Houston Rockets – Portland Trail Blazers
  • 2h00: Memphis Grizzlies – Utah Jazz
  • 2h00: Oklahoma City Thunder – Indiana Pacers
  • 2h30: San Antonio Spurs – Chicago Bulls
  • 3h00: Phoenix Suns – Minnesota Timberwolves
  • 4h00:Milwaukee Bucks – New York Knicks

Crédit photo : HardwoodHoudini

Le cœur meurtri par la fin de carrière de Rodgeur, je m'en remets au stepback de The Beard. Rien de tel qu'un Vélodrome incandescent pour me faire chavirer de bonheur

Dernières publications

En haut