ATP Barcelone : Nadal en toute logique

Sans perdre un set, Rafael Nadal s’est offert dimanche un onzième titre sur la terre battue barcelonaise. Et confirme encore un peu plus son statut de favori pour Roland-Garros et de roi de la surface ocre.

Une finale expédiée

Pour sa onzième finale en Catalogne, l’espagnol affrontait un invité surprise :  Stefanos Tsitsipas. Le jeune grec a réalisé une superbe semaine avec des matchs à chaque fois en deux sets gagnants. Et son parcours est assez glorieux avec des victoires sur Schwartzman, Thiem ou encore Carreno Busta. Il n’avait donc rien à perdre pour sa première finale dans un tournoi ATP face à un adversaire qui restait sur onze victoires sur terre cette saison pour … zéro défaites.

La finale n’a malheureusement pas duré et le Majorquin a fait respecté la logique de manière implacable. Malgré l’envie, Tsitsipas n’a pas pu faire long feu face au lift légendaire de son adversaire. Sur le court central qui porte son nom, Nadal s’est ainsi facilement imposé 6-2/6-1 en 1h18.

Qui pour l’inquiéter ?

A vu de ces deux dernières semaines, on a bien du mal à trouver un adversaire de taille à faire trembler le Taureau de Manacor. Avec Federer qui a choisi de ne pas s’aligner sur terre battue ainsi que Murray, Djokovic et Wawrinka qui peinent à retrouver une condition physique adéquate, la liste s’en trouve déjà grandement diminuée.

On peut ajouter à cela des membres du top 10 qui ne portent pas spécialement la terre battue dans leur coeur (Cilic, Isner, Anderson) et une nouvelle génération qui peine à acquérir de la régularité et de l’efficacité dans les grands rendez-vous (Zverev, Thiem et Dimitrov dans une moindre mesure).

Toutefois, un nom est évoqué comme obstacle légitime pour barrer la route de l’espagnol : celui de Juan Martin Del Potro. Le joueur argentin a sans doute fait le plus dur après son retour de blessures. Ses victoires récentes à Acapulco et Indian Wells lui ont également permis de retrouver de la confiance avant d’entamer la saison sur terre. De plus, il doit sans doute espérer de pouvoir étoffer un peu plus son (maigre) palmarès sur cette surface.

Le tennis pratiqué par Rafael Nadal ces quinze derniers jours n’a en tout cas pas de quoi rassurer ses adversaires. D’autant qu’on rentre dans le vif du sujet le week-end prochain à Madrid …

Poster un commentaire

consectetur Praesent sit Sed vulputate, quis leo. ut ut ut venenatis, commodo