ATP

ATP – Cincinnati : Monfils enchaîne, Zverev et Tsitsipás sans problème

Monfils Cincinnati

Dans ce second tour du Masters 1000 de Cincinnati, Gaël Monfils enchaîne une deuxième victoire, Alexander Zverev accède aux huitièmes de finale dans son tournoi maudit et Stéfanos Tsitsipás assure l’essentiel. 

Monfils reprend des couleurs 

Après un bon tournoi de Toronto où Gaël Monfils avait remporté deux matchs consécutifs, une première depuis l’ère Covid, le Tricolore vient de réaliser la même performance. En effet, après avoir battu Dušan Lajović au premier tour, la Monf s’impose contre Alex de Minaur en deux sets 6/3 7/5. Un résultat très encourageant pour le Français qui se cherche encore sur le court. Le retour du public doit lui faire énormément de bien tout comme Benoit Paire qui revit dans ce tournoi. Notamment grâce à une belle première balle, Monfils parvient à passer l’Australien bien qu’il se soit fait peur dans le deuxième set, ne concrétisant pas ses quatre balles de match à 5/3, puis celle à 5/4. Heureusement pour lui, il termine le match à 7/5.

Cette victoire est la 500e pour lui sur le circuit professionnel, un grand accomplissement pour notre Français. Au prochain tour le Français sera confronté à Andrey Rublev, tête de série n°4.

Zverev et Tsitsipás sans encombre

Deux des favoris du tournoi, Alexander Zverev et Stéfanos Tsitsipás passent sans encombre leurs premiers tours respectivement face à Llyod Harris et Sebastian Korda. Les deux sont tout de même allés au tie-break dans le premier set, avant de prendre confiance et finir le travail facilement. Le Grec a pu compter sur une énorme première balle de service, victorieuse à 83% dans le premier set et à 100% dans le second. Puis, une fois le break fait dans la deuxième manche il n’a fait qu’assurer sa mise en jeu inarrêtable. Tsitsipás l’emporte 7/6 6/3.

Du côté de l’Allemand, on a eu le droit à un grand duel de serveur avec une première balle efficace à plus de 90% chacun. Aucun break n’était donc possible. Puis, dans le premier tie-break la tête de série n°3 a déroulé. Tout comme dans le second set où la machine s’est mise en route durablement. De son côte Harris, baissait en intensité au service, fatal contre un Zverev en forme.

Un deuxième tour sans surprise, qui laisse la place à de grandes affiches pour les huitièmes de finale avec Monfils – Rublev, Ruud – Schwartzman ou Medvedev – Dimitrov. 

Crédit photo : USA Today

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire