ATP – Cincinnati : Rublev sort Federer, Khachanov sorti par Pouille

Après la qualification de Richard Gasquet plus tôt dans la journée, Lucas Pouille y est lui aussi allé de sa perf’ ce jeudi pour rallier les quarts de finale du Masters 1000 de Cincinnati. Tickets également validés pour Andrey Rublev et Daniil Medvedev, respectivement vainqueurs de Roger Federer et Jan-Lennard Struff.

 

La grosse perf’ pour Rublev

Andrey Rublev a connu des mois difficiles ; et il semble enfin voir le bout du tunnel. Retombé bien au-delà du 50e rang mondial, le Russe s’est offert la plus belle victoire de sa carrière dans l’Ohio avec un succès probant sur Roger Federer (6-3/6-4). Après une victoire face à Dominic Thiem à Hambourg et une face à Stan Wawrinka hier, Rublev retrouve des couleurs dernièrement, mais retrouve aussi et surtout les fondements de son jeu qui étaient les siens avant la multitude de blessures  qu’il a connu ces derniers mois. Aujourd’hui, le natif de Moscou a profité d’une première balle de service très performante, et d’un Roger Federer qui a paru loin du compte physiquement, pour décrocher un succès de prestige et confirmer qu’il est de retour à son meilleur niveau.

Ca passe aussi pour Daniil Medvedev, qui a dégoûté Jan-Lennard Struff (6-2/6-1) pour valider son ticket pour le tour suivant. Le 8e joueur mondial continue d’impressionner après avoir déjà rallier la finale la semaine dernière à Montréal. Il affrontera Andrey Rublev demain soir pour une place dans le dernier carré.

 

Lucas Pouille rejoint Richard Gasquet

Cocorico ! Pour la première fois depuis fin 2016, nous aurons deux français en quarts de finale d’un Masters 1000. Quelques heures après Richard Gasquet, Lucas Pouille a réalisé une jolie performance en disposant de Karen Khachanov, 9e raquette mondiale. Sans doute quelque peu émoussé par son combat tardif d’hier face à Nick Kyrgios, Khachanov a dégoupillé après le gain du premier set, au tie-break. Réaliste, Pouille a profité de sa seule balle de break dans la deuxième manche pour s’emparer du service de son adversaire et recoller à un set partout. Lâché par son pourcentage de réussite au service dans le troisième acte, le Russe n’a pas eu d’autre choix que de rendre les armes, face à un adversaire solide et qui semble rejaillir sur le ciment américain, après des semaines compliquées. Lucas Pouille jouera lui le vainqueur de la rencontre entre Novak Djokovic et Pablo Carreno Busta demain.

 

Crédit photo de l’image en Une : Francetv Sport

 

Grégoire ALLAIN

A propos de l'auteur

Surnommé l'électron libre. Fan de Rafa, et heureusement car ce n'est ni l'OL ni le Stade Français qui satisfont mon capital victoires chaque week-ends. Bon sinon, je réussis quand même à être objectif dans mes articles, sauf quand il s'agit d'écrire sur pourquoi le PSG peut-il un jour gagner la Ligue des Champions.

Poster un commentaire

accumsan adipiscing sit mattis quis nec venenatis justo lectus consectetur