ATP

ATP Cup, Auckland… Quoi de beau sur la planète tennis ?

La saison 2020 est bel et bien lancée ! Toute nouvelle compétition dans le calendrier ATP qui vient en remplacement de la Hopman Cup et en concurrence directe avec la nouvelle Coupe Davis, l’ATP Cup est venue mettre un point de départ pour cette nouvelle année. 

Si vous ne connaissez pas encore tout à fait le règlement de cette nouvelle compétition, je vous invite d’ores et déjà à cliquer ici.

En attendant, voici les principales informations à retenir en ce début de saison 2020.

La qualification de la France pour les quarts de l’ATP Cup compromise

Évoluant dans le groupe A composé du Chili, de l’Afrique du Sud et de la Serbie du redoutable Djokovic, la France a malheureusement peu de chances de passer les phases de poules. Victorieuse de sa première rencontre face au Chili, l’équipe de France composée de Gaël Monfils, Benoit Paire, Nicolas Mahut et Edouard Roger Vasselin, supervisée par Gilles Simon, n’a pas réitéré sa performance face à la Serbie.

Malgré un match à haute intensité proposé par Benoit Paire face à Dusan Lajovic (victoire 6/2 6/7 6/4), Gaël Monfils n’a pas su saisir ses multiples occasions face à Novak Djokovic. Le Français a enregistré sa 16ème défaite (pour 0 victoire) face au numéro 2 mondial. Pourtant, “La Monf” n’a pas manqué d’occasions. Au total, il compte 9 balles de break face au Serbe, mais 0 convertie. Chirurgical comme on a l’habitude de le voir, le Djoker a remis les deux équipes à égalité après une victoire expéditive 6/3 6/2.

Pourtant considérés comme étant solides sur le papier, Nicolas Mahut et Edouard Roger Vasselin n’ont malheureusement pas su rapporter le point de la victoire à l’équipe de France. Déjà perdants face au Chili, les finalistes de Wimbledon 2019 n’ont pas évolué à leur meilleur niveau durant la compétition. Dans un match à haute intensité et après de multiples rebondissements, il se sont finalement inclinés au super tie break (ils menaient 3/1) face à la paire Serbe composée de Djokovic et Troicki.


La Serbie est la deuxième nation à rejoindre les quarts de finale de l’ATP Cup après l’Australie. A moins de terminer meilleure seconde équipe en battant l’Afrique du Sud de Kevin Anderson, le parcours de la France s’arrêtera dès les phases de poules.

Mais aussi… 

Il a connu des jours meilleurs. Après une saison 2019 délicate, Alexander Zverev semble déjà au bord de la dépression nerveuse. L’Allemand signe déjà deux défaites et de belles crises de nerfs face à De Minaur et Tsitsipas. Pas vraiment l’idéal pour un joueur en pleine crise de confiance… A souligner également les sorties de route de Fabio Fognini et John Isner. Les deux top 20 ont eux aussi débuté leur saison par deux défaites d’entrée. Les deux face à Medvdev et Ruud.

Absent des courts depuis septembre 2019 pour blessure, Kevin Anderson se relance. Retombé à la 147è place mondial, le Sud Africain a pour le moins “titillé” Novak Djokovic pour son premier match de l’année. Le Serbe a en effet eu besoin de 2h30 et deux tie break pour venir à bout de l’ancien n°5 mondial. Un bon état de forme d’Anderson confirmé après sa victoire expéditive sur Garin 6/0 6/3.

Côté WTA, et plus particulièrement chez nos championnes du monde, on peut souligner la victoire difficile – mais ô combien importante – de Caroline Garcia face à Taylor Townsend au premier tour de Auckland. En pleine crise de confiance, la n°2 tricolore armée d’un nouveau sponsor et d’un nouveau service a su garder une attitude positive pour se défaire de l’Américaine 5/7 6/3 7/5.

Enfin, Kristina Mladenovic n’a malheureusement pas surfé sur sa victoire en Fed Cup pour idéalement lancer sa saison. La n°1 Française a chuté dès le second tour des qualifications à Brisbane.

A noter également l’interrogation naissante sur la bonne tenue ou non de l’Open d’Australie. Ravagée par les flammes, l’Australie voit ses conditions climatiques se détériorer de jour en jour. Touchée par une qualité de l’air qui se détériore, Melbourne pourrait ne pas être en mesure d’accueillir le premier Grand Chelem de l’année. Aucun tournoi Majeur n’a été annulé depuis 1945…

Crédit photo : le Figaro



Sport en directMercato Football Ligue 1

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Nullam mi, sed Donec consequat. leo. ipsum amet, id, adipiscing