ATP

ATP – Genève : Andújar défiera Federer, Cazaux passe la première, la porte pour Paire

Moins de deux semaines avant le début des premières rencontres du tableau principal à Roland-Garros, le tournoi de Genève débutait ce lundi avec les premières rencontres du premier tour. Au terme d’une première journée perturbée par la pluie, seulement quatre rencontres ont pu aller à leur terme avec des résultats pour le moins surprenants. 

Arthur Cazaux, jour de première

Opposé à son compatriote Adrian Mannarino au premier tour de cet ATP 250 de Genève, Arthur Cazaux, 517e joueur mondial, s’est offert son premier succès sur le grand circuit.

Batailleur et intraitable sur son service avec seulement deux balles de break cédées en plus de deux heures et vingt minutes de jeu, le jeune joueur de 18 ans a mis trois manches pour se défaire d’un Adrian Mannarino peu inspiré ce lundi.

Victorieux 6/3 6/7 6/3, le récent finaliste du tournoi Future de Meerbusch affrontera le vainqueur du duel Cuevas – Opelka qui se disputera demain. De son côté, Adrian Mannarino n’y arrive plus et enchaîne une sixième défaite consécutive depuis fin mars.

Sandgren et Andujar sans trembler

Tous deux vainqueurs de leurs parties assez facilement en deux manches, l’Américain, tombeur de l’Italien Caruso (6/3 6/4) défiera le Norvégien Casper Ruud en huitièmes de finale, a été le plus long sur le court avec une heure et trente minutes passées sur l’ocre suisse.

De son côté, Pablo Andújar a survolé le premier set avant de se défaire difficilement de l’Australien Jordan Thompson (6/0 6/4) pour gagner le droit de défier la légende locale, l’attraction de ce tournoi, Roger Federer, dès demain.

Benoît Paire s’incline entre les gouttes

Dans un match stoppé à plusieurs reprises par d’importantes averses sur Genève, Benoît Paire a dû céder face à l’Allemand Dominik Köpfer bien plus régulier dans l’échange et qui a su revenir après avoir perdu la première manche. Sur une terre battue très lente, le Français n’a pas su mettre son jeu en place pour gêner son adversaire malgré de bonnes séquences de tennis, des balles prises tôt ainsi qu’une vraie combativité. L’essentiel est ailleurs pour le Tricolore qui doit faire de Roland-Garros, avec du public qui plus est, l’objectif de sa saison.

L’attraction du tournoi, Roger Federer, qui fait son retour sur terre battue cette saison, démarrera son tournoi demain face à l’Espagnol Andújar, de quoi promettre une journée qui s’annonce pleine de matchs mais également de spectacle du côté de la Suisse.

 

Crédit image en une : Getty Images
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire