ATP

ATP Madrid : Thiem s’offre Federer dans un match fou !

ATP Madrid : Thiem s’offre Federer dans un match fou !

Au bout de l’effort, Dominic Thiem élimine Roger Federer (3-6, 7-6, 6-4) en quart de finale du Masters 1000 de Madrid. Grâce à un tie-break dantesque dans le deuxième set, l’Autrichien a su inverser la tendance du premier set et vaincre le Suisse à l’usure, après 2h12 de jeu. Un duel face à Novak Djokovic l’attend en demi-finale.

 

« Je vole comme le papillon et pique comme l’abeille ». Cela fait 20 ans que l’on se fourvoie au sujet de Roger Federer. C’est un boxeur. Le Mohamed Ali du tennis, ou Mohamed Ali était le Federer de le Boxe, chacun sa préférence. Son premier coup est un jab, lui permettant de casser la distance pour ensuite envoyer une belle droite. Ou une belle gauche, et à une main s’il vous plait. À bientôt 38 printemps, le Suisse n’a plus ses jambes de vingts ans, qui plus est sur terre battue, surface la plus éreintante pour le corps et les articulations avec des appuis plus lourds et des échanges plus longs. Ce n’est pas pour rien que le Bâlois ne fait pas honneur de sa présence à Roland Garros depuis trois ans. Privation nécéssaire pour arriver en pleine forme lors de Wimbledon, son tournoi fétiche.

Trois ans après son dernier match officiel sur terre battue, RF a choisit le Masters 1000 de Madrid pour son retour sur l’ocre.

Après avoir effacé Gasquet en deux petits sets et obtenu sa 1200ème victoire en carrière grâce à son succès sur Monfils au tie break du troisième set, c’est Dominic Thiem qui se présentait face à lui. Vainqueur à Barcelone, en éliminant Nadal, et tombeur, pour son entrée en lice à Madrid, d’Opelka et du récent vainqueur à Monte Carlo, Fognini, l’Autrichien est en pleine forme. 

Thiem dans les cordes   

Le premier set est labellisé Federer. Après un 6-2 collé à Gasquet, un cinglant 6-0 infligé à la Monf’, Thiem encaisse un 6-3 en trente petites minutes. Le Suisse ne laisse aucun répit à l’Autrichien grâce à d’incessantes montées au filet et en prenant la balle très tôt pour mettre le numéro 5 mondial loin de la balle. Fed’ prend le premier jeu de service du Viennois et conserve son break grâce à 84% de premières balles et 81% de points gagnés derrière cette fameuse première (6-3).

Dans la seconde reprise, les deux hommes ne perdent toujours pas leur service et la fatigue physique commence à se faire sentir chez papy Fed’. C’est donc au tie-break que le sort du match va se décider.

Un tie break interminable

14 minutes. Non ce n’est pas le temps que mettra Federer pour se lever demain matin, le corps perclus de courbatures après deux marathons en deux jours. C’est la durée d’un tie-break épique. 24 points, 6 balles de set, 2 balles de match et une intensité incroyable sur le Manolo Santana. Une amortie caressée par Federer pour effacer une balle de set, un ace sur le T de Thiem pour enrayer une balle de match. Les raquettes ne tremblent pas et l’Autrichien, sur un énième gros service, enchaine au filet et envoie un smash délicieux pour s’offrir la deuxième manche 13 points à 11. (6-3, 6-7).

En l’espace d’un tie-break, le niveau de jeu n’est pas monté d’un étage mais de tout un immeuble. L’épilogue de ce second set a laissé des traces physiques et mentales, chez un Roger Federer qui ressent de plus en plus le poids de son match marathon face à Monfils, la veille.

Le troisième set est dans la lignée de la fin du second, avec deux hommes qui se rendent coup pour coup. Mais lorsque les échanges durent, lorsque les coups de raquettes et les déplacements s’enchainent, c’est Federer qui craque face à un Thiem de 12 ans son cadet. C’est donc sans surprise, que le double finaliste du tournoi prend le service du Suisse dès le troisième jeu. L’Autrichien fait la course en tête jusqu’au sursaut d’orgueil de Roger qui débreak Thiem dans le huitième jeux (6-3, 6-7, 4-4). Mais les efforts consentis par Federer pour effacer ce break aura raison de lui. Le numéro 5 mondial reprend le service du Bâlois et conclut sur son service (3-6, 7-6, 6-4)

 

Après un combat de 2h12 et trois sets, Dominic Thiem s’impose face à la légende Federer. Il confirme qu’il fait partie des meilleurs joueurs sur terre battue, avec comme objectif de soulever le saladier d’argent, Porte d’Auteuil. Il affrontera en demi-finale le numéro 1 mondial, Novak Djokovic, pour un duel qui promet, lui aussi, son lot de rebondissement.

 

À lire aussi :

2

 

Crédit photo : Figaro

Dernières publications

En haut