ATP Monte-Carlo : Djokovic s’impose sans convaincre contre Kohlschreiber

0
Ligue 1

Djokovic s’impose dans la douleur face à Kohlschreiber lors du deuxième tour du Master 1000 de Monte-Carlo (6-3, 4-6, 6-4). Le Serbe aura eu besoin de trois sets pour disposer de son bourreau d’Indian Wells. L’Allemand aura été trop fébrile lors des points importants en ne convertissant que 25% des balles de break obtenues (4/16). Trop d’occasions manquées pour battre le numéro un mondial.

 

Revanche sur le rocher. Un mois après avoir été battu sèchement par l’Allemand à Indian Wells (6-4, 6-4), Djokovic était déterminé à effacer ce mauvais souvenir. Il l’avait annoncé, il ne perdra pas deux fois de suite face à Kohlschreiber. Le numéro un mondial s’impose en trois sets, sans briller, profitant des nombreuses erreurs de son adversaire dans les moments importants. Ce match est une affaire d’occasion manquée pour le 40ème mondial, tombeur du Japonais Tairo Daniel au premier tour.

Zéro balles de break converties sur quatre tentatives dans le premier set

L’Allemand peut s’en vouloir de ne pas avoir su profiter d’une certaine apathie du « Djoker » en début de match. À deux jeux partout, Kohlschreiber obtient deux balles de break qu’il ne convertit pas, malgré un immanquable de l’Allemand sur un passing au filet, qui termine sa course dans le couloir. Kohlschreiber ne convertit pas deux autres balles de breaks à 3-3, et sur le jeu suivant le Serbe réussit à prendre le service de l’Allemand sur sa première occasion, et s’octroie la première manche (6-3). Un véritable coup de bambou sur le crâne de Kohlschreiber.

Sept breaks de suite

Le deuxième set est un concours de politesse. Les deux hommes offrant, tour à tour, leur jeu de service à leur adversaire. Une série impressionnante de sept breaks d’affilés en seulement dix jeux. Sur cette seconde manche, c’est Djokovic le plus généreux en offrant son service à quatre reprise à un Kohlschreiber qui n’en demandait pas tant. Un Djokovic nerveux, cassant sa raquette en milieu de set, signe d’une frustration grandissante. Et pourtant, le natif d’Augsbourg présentait de sérieux arguments en réalisant une double faute sur sa première balle de set. Mais peu importe, l’Allemand remporte ce second set et emmène le double vainqueur du tournoi dans un rallye dont il se serait bien passé.

Djokovic retrouve son service

Grâce à une meilleure qualité de service ( 80% de points gagnés derrière sa première), Djokovic remporte ses jeux de service plus aisément, malgré une balle de break effacée à 4 jeux à 3,  et profite d’un break blanc réalisé lors du premier jeu de cette troisième manche, pour emporter la mise et se qualifier pour le troisième tour de ce Master 1000 de Monte-Carlo, après 2h36 de jeu (6-3, 4-6, 6-4). Il affrontera au troisième tour le vainqueur du duel opposant Schwartzman à Fritz, tombeur de Tsonga au tour précédent.

Novak Djokovic s’impose malgré un niveau de jeu inquiétant pour un joueur de son niveau. Un numéro un mondial nerveux, faisant beaucoup de fautes directes, avec un service défaillant. Il faudra qu’il élève son niveau de jeu si il veut remporter un troisième sacre en terre monégasque. 

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/monte-carlo-masters-guido-pella-dispose-de-marin-cilic/

 

Crédit photo : ATP

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here