ATP

ATP – Rotterdam : les favoris assurent, Chardy confirme !

Aujourd'hui, la deuxième journée de l'ATP 500 de Rotterdam nous a offert les entrées en lice de Stefanos Tsitsipas, Andrey Rublev ou encore Stan Wawrinka mais aussi le duel 100% tricolore entre Jérémy Chardy et Ugo Humbert.

Deux semaines après sa prestation décevante face à Fabio Fognini au troisième tour de l’Open d’Australie, Alex De Minaur avait aujourd’hui l’occasion de rebondir lors de son entrée en lice à Rotterdam. Le jeune australien a répondu présent. Opposé à son compatriote John Millman, “The new Lleyton Hewitt” a même été plutôt impressionnant, en défense notamment. L’échange remporté après 44 coups en milieu de deuxième set en est le symbole. Au four et au moulin, le vingt-troisième joueur mondial s’impose (6-1, 6-4) et affrontera Kei Nishikori en huitièmes.

Rublev, Khachanov et Tsitsipas assurent

En fusion depuis un peu plus d’un an, Andrey Rublev a aujourd’hui réactivé le mode « être humain ». Pour son entrée en lice à Rotterdam, le Russe est opposé à l’Argentin Marcos Giron. Avec seulement 51% de premiers services dans la première manche, Andrey Rublev est embarqué dans un tie-break, chose dont il n’a plus vraiment l’habitude ces derniers mois. Une fois le premier set en poche, le huitième joueur mondial déroule (7-6, 6-3) et rejoint Andy Murray en huitièmes de finale.

Autre membre de la puissante délégation russe présente à Rotterdam, Karen Khachanov s’est lui aussi imposé sans trembler face à Stan Wawrinka. Face au Suisse, le vainqueur du Masters 1000 de Paris Bercy en 2018 a pu s’appuyer sur un service de qualité. En face, Stan Wawrinka n’a pas eu la moindre occasion de faire le break. Parfois sans solutions dans l’échange en fin de saison dernière, Karen Khachanov n’a aujourd’hui que très rarement cédé à l’échange. Il s’offre une victoire fondatrice (6-4, 7-5) et aura de nouveau une belle carte à jouer en huitièmes face au Britannique Cameron Norrie.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/800x0/filters:format(jpeg):focal(1286x454:1288x452)/origin-imgresizer.eurosport.com/2021/03/02/3004580-61647328-2560-1440.jpg

© Eurosport

Récent demi-finaliste à l’Open d’Australie, Stefanos Tsitsipas a lui aussi validé son ticket pour les huitièmes. Sérieux dans les moments qui ont compté face au jeune Egor Gerasimov (7-6, 7-5), le Grec poursuit sa route avec l’ambition affichée de remporter son premier titre depuis le Masters en novembre 2019.

 

Mannarino déçoit, Chardy confirme

Déjà décevant contre Radu Albot à Singapour la semaine dernière, Adrian Mannarino a récidivé cet après-midi. Sans solution au retour face à l’imprévisible Polonais Hubert Hurkacz, le Français s’est surtout montré relativement fébrile au service. En face, Hubert Hurkacz n’a eu aucun mal à contrôler la balle rasante du gaucher. Costaud dans les moments chauds, le Polonais s’impose et affrontera Stefanos Tsitsipas en huitièmes.

La satisfaction française du jour se nomme Jérémy Chardy ! Face à Ugo Humbert, le Palois l’a joué filou, comme il le fait si bien en 2021. Français le mieux classé du tableau à Rotterdam, Ugo Humbert a quant à lui déçu sur les points décisifs. Break en poche à 4-4 dans le deuxième set, le jeune joueur de 22 ans a tremblé au moment de conclure. En vieux briscard, Jérémy Chardy ne s’est pas fait prier pour en profiter. Rebelote dans la troisième manche. À 5-3, 30-0 en sa faveur, Ugo Humbert s’est crispé. Jérémy Chardy s’impose à l’expérience (4-6, 7-6, 7-6) et sera demain attentif à l'alléchant Goffin-Struff qui désignera son futur adversaire en huitièmes. Après ses deux demi-finales à Antalya et au Murray River Open de Melbourne, le Palois confirme en tous cas sa très belle dynamique en 2021.

 

Crédit photo : Sport Business Mag

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début