ATP

ATP – Rotterdam : une journée pleine de surprises

Rotterdam

Dans cette journée à Rotterdam finissant les 16e de finale et débutant les 8e de finale, les surprises étaient au rendez-vous. Plusieurs têtes de séries et favoris quittent prématurément le tournoi et se tournent vers leurs prochains objectifs.

Medvedev et Zverev à la trappe

Attendu pour un affrontement en demi-finale, Daniil Medvedev et Alexander Zverev, têtes de séries 1 et 3 sont éliminés de l’ATP 500 de Rotterdam. Les deux s’inclinent en deux sets respectivement par Dusan Lajovic et Alexander Bublik. Le Russe a surtout péché au service et a offert de nombreuses balles de break à son adversaire, tandis que le Serbe déroulait sur son engagement. Pourtant, c’est bien le N°3 mondial qui va breaker en premier. Mais cette avance ne sera que de courte durée puisque Lajovic a récupéré son service dès le jeu suivant. Le premier set s’est conclu au tie-break empoché par le 27e mondial. La deuxième manche a suivi cette lancée mais s’est terminée par un break de Lajovic à 6/4 sur balle de match.

Même schéma pour Zverev. Un service moins incisif sur l’ensemble du match (seulement un ace). Cela a permis à Bublik de breaker plusieurs fois l’Allemand surpris. On sait le Kazakh capable du pire comme du meilleur, ce matin il a sorti un match solide et sérieux pour se payer un Top 10 7/5 6/3 en 1h19.

Les favoris du tableau du haut quittent en avance le tournoi. Cela laisse de la place aux outsiders comme Kei Nishikori de faire une belle performance.

Baustita Agut et De Minaur se font surprendre 

Il semble que l’ex N°4 mondial, Kei Nishikori signe son véritable retour sur le circuit. Après une belle victoire contre Félix Auger-Aliassime lundi, le Japonais a battu de nouveau un ex top 20, Alex De Minaur 6/3 2/6 7/5. Certes, l’Australien à l’air perdu depuis l’Open d’Australie mais cela ne reste pas moins une victoire majeure qui peut relancer Nishikori. Surtout qu’il a dû attendre sa troisième balle de match pour l’emporter sur le service de De Minaur.

Autre petite surprise, l’élimination de Baustita-Agut par son compatriote Alejandro Davidovich Fokina 6/2 7/6. Le 51e mondial a profité de la faiblesse au service de son adversaire pour lui faire mal en retour notamment dans la première manche. Dans celle-ci le N°13 mondial s’est fait breaker trois fois au total. Puis, le deuxième set a été plus disputé mais au final c’est la volonté de Davidovich Fokina qui a été la plus forte au tie-break.

Goffin, Rublev, Paul et Khachanov assurent 

Seuls faits normaux de la journée les victoires de David Goffin, Andrey Rublev, Tommy Paul et Karen Khachanov. Le Belge a battu facilement Jan-Lennard Struff 6/4 6/0 en à peine plus d’une heure. Il reste sur sa bonne dynamique depuis sa victoire à Montpellier. Rublev est venu à bout du revenant Andy Murray 7/5 6/2. L’Écossais a fait ce qu’il a pu pour tenir mais s’est fait rattraper par la réalité. Rublev était juste plus en forme et meilleur.

Ensuite, l’Américain a dû batailler plus de deux heures pour décrocher son ticket pour les huitièmes de finale face à Lorenzo Sonego. Le match s’est terminé sur un tie break fou. L’Italien a d’abord sauvé une balle de match et s’est offert une balle de set. Mais, Tommy Paul ne s’est pas laissé entraîner dans une troisième manche et a conclu la rencontre sur sa deuxième balle de match pour faire 6/4 7/6. Enfin, Karen Khachanov n’a fait qu’une bouchée de Cameron Norrie, 6/2 6/2. Le Russe s’est appuyé sur une grosse première balle (bonne à plus de 80%), contrairement au Britannique qui n’a passé que 39% de premières balles sur l’ensemble du match. Khachanov attend désormais qui de Tsitsipas ou Hurkacz viendra le rejoindre en quart de finale.

Cette journée a réservé beaucoup de surprises à Rotterdam, mais a également proposé quelques résultats logiques. La fin du tournoi promet d’être ouverte surtout dans le tableau du haut.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire