ATP

ATP – Toronto : Humbert en rodage, Čilić a eu chaud, Fognini à l’expérience

Humbert ATP Open du Canada

Dans ce premier jour du Masters 1000 de Toronto, le Français Ugo Humbert s'impose facilement contre Lorenzo Sonego mais reste en rodage. Marin Čilić a eu chaud face à Ramos, Fognini s'en tire à l'expérience contre Struff.

Humbert reste sur sa dynamique

Depuis la saison sur gazon, Ugo Humbert n'en finit plus d'impressionner. Un titre à Halle, un quart de finale aux JO et une saison sur le dur nord-américain qui s'annonce belle. Sur sa lancée, le Français a écarté Lorenzo Sonego facilement 6/3 6/4. Cependant, il doit encore trouver ses marques sur ce terrain et avec cette température accablante (35°C et un pourcentage d'humidité élevé). On l'a vu rater plusieurs coups droits en fond de court inhabituels, notamment dû à des fautes de placement. Normalement, il ne fait pas ce type de fautes, mais il lui reste du temps pour apprivoiser ce terrain. De même au service, où sa première balle lui a parfois joué des tours sur des points importants.

Toutefois, l'essentiel est là puisqu'il ne s'est pas fait breaker sur l'ensemble du match malgré quelques jeux accrochés. Au second tour il retrouvera un vieil ennemi, Stéfanos Tsitsipás nouveau 3e mondial. Sur leurs deux confrontations, Humbert a toujours gagné (Bercy 2020 et Jeux olympiques 2021), un bon présage pour le prochain tour.

Čilić a failli se faire surprendre

Opposé à Albert Ramos, Marin Čilić a eu chaud. Il s'impose 6/2 4/6 6/3 mais a totalement laissé l'Espagnol revenir dans le match dans la deuxième manche alors qu'il avait la rencontre en main. En effet, le premier set a été une correction du 39e mondial. Il a joué sur ses points forts, un bon service dans son ensemble qui vient asphyxier Ramos et l'empêcher de breaker. Le Croate domine les échanges avec sa puissance de frappe pour s'imposer 6/2 en 34 minutes. Cependant, il s'est vite relâché et a permis au 48e mondial de revenir dans la partie. Cela s'est déroulé au milieu du deuxième set, lorsque Ramos arrive à breaker à 3/2. Néanmoins, les deux engagements suivants seront perdus également. Čilić laisse passer sa chance en même temps d'offrir la seconde manche à son adversaire. Toutefois, le dernier set a été une copie plus ou moins fidèle du premier set. Un Čilić dominant avec un énorme service (92 % de points gagnés après sa première balle) qui bat logiquement Ramos et rejoint Casper Ruud au second tour.

Fognini à l'expérience dégoute Struff

Dans un des chocs de la journée, Fabio Fognini affrontait Jan-Lennard Struff. L'Italien gagne en trois sets 6/7 6/2 6/4 en 2h24. Néanmoins, la manière lui est propre. Après un premier set très accroché qui s'est conclu sur un tie-break maitrisé parfaitement par l'Allemand, Fognini s'énerve et est à deux doigts d'exploser sa raquette sur le sol. Cependant, il est parvenu à se calmer avant la reprise du deuxième set pour jouer un excellent tennis et dérouler 6/2, bien que la fin soit plus compliquée que prévu. Le point central de ce match se déroule dans le troisième set. Fognini a cassé le rythme du match à de nombreuses reprises. Il est allé deux fois aux vestiaires et a fait appel aux médecins plusieurs fois à cause de la chaleur qui l'a touché. La fin de match était donc hachée et cela n'a pas avantagé Struff. L'Allemand, toujours aussi puissant dans ses coups mais manquant d'un plan B, s'est fait avoir par un Fognini malin, limite fourbe. La poignée de main au filet était plutôt froide.

Cette première partie de journée à Toronto a plutôt avantagé les favoris. De très beaux matchs sont encore à suivre cette nuit dont cet alléchant Reilly Opelka contre Nick Kyrgios. Les aces et le spectacle risquent d'être au rendez-vous. 

Crédit photo : AFP


Auguste Amar

Rédacteur qui jongle entre le spectacle et les émotions des rings de catch, la folie de la NBA, l'imprévisibilité du tennis et la beauté du football.

Dernières publications

En haut