Europe

Autumn Nations Series : les All Blacks détruisent le pays de Galles à Cardiff

Face à une équipe galloise complètement remaniée, la Nouvelle Zélande a s'est baladée (16-54) lors de la première journée de l'Autumn Nations Séries, ce samedi soir à Cardiff. Les Gallois ont pourtant tenus tête aux irrésistibles All Blacks pendant une heure avant de s'effondrer face aux incessants coups de boutoir des hommes en noir. 

“Le match le plus stupide de l'histoire”. C'est de cette façon que le Daily Telegraph a qualifié cette rencontre organisée en dehors de la fenêtre internationale. La conséquence ? Les Gallois ont été privés de leurs meilleurs joueurs, retenus par leurs clubs respectifs. Pas de Zammit, Biggar, Faletau, Tomkins ou encore Sheedy. S'ajoutait aussi les absences sur blessure de North, Halfpenny ou encore Tipuric. La raison pour avoir organisé ce match à cette date là est simple : la fédération galloise va gagner 4,6 millions d'euros grâce notamment aux 72 000 places vendues en l'espace de quelques heures.

Les Gallois ont résisté pendant une heure, avant de s'écrouler totalement

Pas de suspense, les All Blacks ont étrillé un pays de Galles décimé (16-54), avec sept essais inscrits et des actions toujours aussi spectaculaires pour la meilleure équipe du monde. Mais malgré un score final sans appel, le XV du Poireau n'a pas été ridicule, loin de là. Pendant une heure, les hommes d'Alun Win Jones ont durement bataillé et n'étaient menés que de douze points à vingt minutes de la fin (16-28). Les jeunes dragons ont même réussis à inscrire un magnifique essai, par l'intermédiaire de Williams, après un superbe coup de pied rasant dans le dos de la défense des Blacks. Mais la débauche d'énergie galloise et le banc néo-zélandais ont fait la différence avec pas moins de quatre essais dans les vingt dernières minutes. Les entrées de Reece, auteur d'un essai en bout de ligne, et de la bombe Ioane, ont permis d'enfoncer le clou et de passer la barre des 50 points.

Beauden Barrett : un doublé pour un Centenaire

Deux fois meilleur joueur du monde, champion du monde, Beauden Barrett vient d'ajouter une autre ligne à son palmarès en disputant son 100e match sous le maillot des All Blacks. En 100 caps, l'arrière a inscrit 39 essais, dont deux pour sa 100e face aux Gallois. Dès stats qui font du plus âgé des frères Barrett le sixième marqueur d'essai de l'histoire néo-zélandaise, mais aussi le troisième meilleur marqueur avec 703 points inscrits.

Après ce match face à la Nouvelle-Zélande, les Gallois vont récupérer leurs meilleurs joueurs pour défier l'Afrique du Sud samedi prochain. Les All Blacks se baladeront, eux, du côté de Rome pour se confronter à l'Italie. 

Dernières publications

En haut