Jeux olympiques

JO – Rugby à 7 (F) : la France en argent, la Nouvelle-Zélande sacrée

Cocorico ! Malgré leur défaite en finale contre les Néo-Zélandaises (26-12), les Bleues décrochent la première médaille olympique de l’histoire du rugby à 7 tricolore et apportent à la France une 17e breloque dans ces Jeux olympiques.

 

Formidable équipe de France. Vainqueurs de la Grande-Bretagne en demi-finale plus tôt dans la journée (26-19), les Bleues du rugby à 7 avaient la certitude d’accrocher une première médaille olympique à leur tableau de chasse. Une performance rendue possible par les prestations offensives de Ciofani et Okemba, intenables depuis le début de la compétition et encore auteures de trois essais à elles deux en demi-finale. Pour la médaille d’or, les Françaises retrouvaient la Nouvelle-Zélande, autre attaque de renom du plateau et vainqueur d’une surprenante équipe fidjienne en prolongation (22-17). Bien qu’outsiders, les coéquipières de Camille Grassineau pouvaient légitimement y croire, elles qui avaient battu les Blacks à deux reprises lors des Seven’s World Series du Japon et de Dubai en 2019.

 

Les Blacks trop fortes pour les Bleues

Ce sont les Françaises qui ont donné le coup d’envoi de cette partie. Malgré une défense agressive sur la première action, les Tricolores ont encaissé le premier essai suite à une percée de Blyde (7-0, 2e). Si les Françaises ont rapidement réagi avec une réalisation de Drouin (7-5, 4e), les Néo-zélandaises ont fait la différence avant la pause. Deux essais de Broughton et Fluhler ont permis aux Blacks de mener 19-5 à la mi-temps.

En début de deuxième période, Ciofani a tenté de sonner la révolte avec un essai en bout de ligne (19-12, 9e), mais les Blacks ont repris le large grâce à un essai de leur meneuse Nathan-Wong (26-12, 12e). Malgré un dernier essai refusé en leur faveur, les Néo-zélandaises l’emportent finalement 26-12 et deviennent championnes olympiques. Elles succèdent ainsi à l’Australie. Trop pénalisées lors de cette rencontre, les Bleues ne pouvaient pas vraiment espérer mieux, mais offrent néanmoins une belle médaille au contingent français et à leur capitaine Fanny Horta, qui disputait le dernier match de sa riche carrière.

 

Dans les autres rencontres de la journée, les Fidji sont venus à bout de la Grande-Bretagne pour s’offrir le bronze (21-12), l’Australie a accroché la cinquième place en battant les USA (17-7), tandis que le Canada s’est classé 9e au gré d’une victoire face au Kenya (24-10). Le pays hôte japonais a terminé à la dernière place de ce tournoi féminin.

 

Crédit photo de l’image en Une : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire