Basketball

Basketball Africa League : la première édition remportée par Zamalek

Basketball Africa League 2021 Zamalek

La Basketball Africa League 2021 a sacré les Égyptiens de Zamalek, dimanche 30 mai. Le champion d’Égypte 2019 s'est imposé en finale contre l'US Monastir (76-63). À Kigali, l'équipe victorieuse remporte la toute première édition de cette ligue panafricaine créée par la NBA et la FIBA.

Du beau monde pour une première finale historique : la Basketball Africa League (BAL) vient de dévoiler son dénouement ce dimanche 30 mai. Dans la Kigali Arena, des invités de marque ont assisté au dernier match de cette ligue panafricaine, lancée conjointement par la NBA et la FIBA. Parmi les spectateurs, on retrouve le président rwandais Paul Kagame, fan de basket, mais aussi d'anciens joueurs NBA, comme l'Anglo-Soudanais Luol Deng, les Français Ian Mahinmi et Joakim Noah, sans oublier la légende congolaise Dikembe Mutombo. L'ancien pivot des Sixers ou des Nuggets est d'ailleurs l'un des partenaires de la compétition.

Deux équipes invaincues en finale

Tout ce gratin a assisté une finale opposant les Égyptiens de Zamalek aux Tunisiens de l'US Monastir. Les deux équipes s'étaient montrées impériales durant la compétition, se qualifiant pour la finale sans concéder la moindre défaite. Le début de match est à l'avantage des Tunisiens, qui prennent jusqu'à 11 points d'avance au cœur du deuxième quart-temps. Toutefois, Zamalek trouve son rythme, dans le sillage de son leader Walter Hodge. Ce réveil permet à la formation égyptienne de prendre les commandes du match juste avant la mi-temps (44-42).

Emmené par le Nigérian Chinemelu Elonu (11 points, 12 rebonds), Zamalek tiendra son avantage au score jusqu'au bout, aidé notamment par un 7-0 infligé en début de 4e quart-temps. En gestion sur la fin de match, le champion d’Égypte 2019 finit par s'imposer sur le score de 76-63. Zamalek remporte ainsi la toute première édition de la Basketball Africa League. Cerise sur le gâteau, deux joueurs égyptiens sont également récompensés pour leur prestations individuelles tout au long de la compétition. Le meneur Walter Hodge reçoit le titre de MVP du tournoi, tandis que la pivot Anas Mahmoud rafle celui de meilleur défenseur.

Créée par la NBA et la FIBA pour promouvoir le basket en Afrique, la Basketball Africa League faisait s'affronter 12 équipes parmi les plus importantes du continent africain. La compétition était initialement prévue en mars 2020, avant que la pandémie du COVID-19 n'oblige son report.

Crédit photo : BAL/Getty Images

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début