Benoit Paire, la bonne année ?

2
Ligue 1

Auteur d’un début d’année 2018 plus que correct, Benoit Paire pourrait bien surprendre cette saison, surtout s’il continue sur sa lancée. Habituellement irrégulier, ses récentes performances montrent bien que tout espoir est rendu possible en cette nouvelle année. 

Une triste fin d’année 2017 …

En effet, rien ne laissait présager cette bonne dynamique. En s’inclinant dès le 1er tour au Masters de Paris contre Richard Gasquet, on ne peut pas dire que Benoit Paire ait accumulé une confiance exceptionnelle pour aborder cette nouvelle année de la meilleure des manières. De plus, s’il a envisagé la participation à un tournoi Challenger largement à sa portée (Mouilleron le Captif) puisque remporté par le 140e mondial à l’ATP (Elias Ymer), l’objectif fut rapidement avorté. La raison, un mal de dos le contraignant a abandonner alors qu’il menait 6-1 5-4 au premier tour contre Romain Barbosa.

Vous l’aurez compris, la fin d’année 2017 pouvait nous laissait penser que ce début de saison allait être compliqué, notamment par ces soucis de santé.

Une condition physique perfectible.

Quelle préparation hivernale donc pour un joueur de tennis ayant ces douleurs ? Dans un interview accordé à L’Equipe le 22 décembre, le sudiste déclare avoir «Un mal de dos récurrent depuis que je suis jeune, une inflammation aux vertèbres». Pour pallier à ses douleurs, sa préparation physique est principalement axée sur du vélo, la course à pied sollicitant beaucoup trop cette partie du corps qui le fait souffrir.

Handicapé par rapport aux autres joueurs, on peut donc imaginer que notre Benoit national redouble d’efforts pour combler ses lacunes, en combinant travail foncier et bonne hygiène de vie, à l’image d’une bonne alimentation. En revanche, ses publications sur les réseaux sociaux nous laisse penser que le tennisman au caractère bien trempé préfère s’adonner à sa passion pour la bonne (mal ?) bouff’, plutôt que de se restreindre à manger sainement. Après tout, faut-il forcément manger sans gluten pour être numéro 1 mondial ?

Sur instagram, Benoit Paire assume ses quelques écarts alimentaires …

Un début d’année quasi-parfait !

Néanmoins, cette condition physique à améliorer ne l’empêche pas de répondre aux attentes de ses fidèles supporters, toujours frustrés et animés par ce sentiment de “gâchis”. En effet, trop souvent, l’ancien compagnon de Shy’m lâche ses matchs mentalement, lui empêchant toute performance et toute progression.

Cependant, les récentes compétitions nous laisse penser qu’une évolution est envisageable et qu’il n’est peut être pas trop tard. En effet, en Inde, à Pune, il accède en demi-finale mais butte face au jeune Anderson, amputant tout espoir de défier son compatriote Gilles Simon. Alors on se dit que c’est un coup de hasard, puisqu’il en est capable de gagner des matchs, mais trop peu et et de façon trop irrégulière.

Il nous fera taire la semaine d’après, à Sydney, où il accède également à la demi-finale (qu’il jouera cette nuit). Une progression donc par rapport à la saison précédente, où il s’était arrêté au premier tour contre le pourtant inexpérimenté De Minaur (6-3 / 3-6 / 7-6). Il serait appréciable de voir l’Avignonnais remporter ce titre qui lui apporterait confiance et sérénité pour la grosse échéance à venir, d’autant qu’il ne compte qu’un titre ATP à son palmarès (Bastad en 2015). Pour cela, il faudrait éliminer ce même De Minaur cette nuit, puis remporter son duel final face à Medvedev ou Fabio Fognini. La route est encore longue, mais tout espoir est permis !

         Benoit Paire lors de 1/4 de finale contre Müller à Sydney.

L’Open d’Australie, le vrai test.

Même si rien n’enlève de mérite à ses victoires en tournois “secondaires”, nous verrons si Benoit est vraiment prêt pour cette nouvelle saison lors de l’Open d’Australie qui arrive à grand pas (début le 15 Janvier). Côté tableau, passer quelques tours semble à sa portée. En effet, il devra se défaire des griffes de Garcia-Lopez au premier tour, ce qui, sur le papier, semble faisable. En 4 confrontations, l’espagnol n’en a remporté qu’une. De plus, ce dernier ne semble pas à l’apogée de son niveau tennistique, comme en témoigne son élimination en quarts de finale du tournoi Challenger de Canberra.

Dans le suite de son parcours, le français pourrait affronter Thomas Berdych ou une nouvelle fois l’australien Alex De Minaur qui jouerait devant son public. En perspective de résultats positifs dont il est largement capable, Benoit Paire rencontrerait potentiellement Del Potro où Khachanov au 3ème tour. Dans ce cas là, il égalerait sa meilleure performance dans ce Grand Chelem, ce qu’on lui souhaite !

Quelles ambitions pour 2018 ?

Tout d’abord nous l’avons évoqué, remporter un titre, même mineur, serait une récompense pour ce joueur qui s’arrête souvent en demi-finale (13 demi-finales perdues depuis 2013). De plus, un beau parcours en Grand Chelem, notamment à Roland Garros est envisageable. Point positif, il ne peut que faire mieux cette saison, son parcours s’étant brutalement arrêté l’an dernier au 1er tour, contre un certain Rafael Nadal. On lui souhaite donc également de la chance dans les tirages …

En ce qui concerne son staff, il semblerait que la collaboration avec Brahim Asloum soit reconduite. En revanche, toujours pas de nom au remplaçant de Thierry Champion qui s’est adonné au nouveau rôle de responsable du haut niveau à la FFT. Si vous êtes intéressés (surtout patients et très motivés), vous pouvez donc le contacter …

           Paire – Asloum, une collaboration qui fonctionne.

Ainsi, la saison de notre cher Benoit est bien lancée. En tout cas, elle commence mieux qu’elle n’a terminé, et nous nous en rejouissons ! Reste à voir si cette bonne dynamique perdurera, que ce soit en ATP 250 ou en tournoi du Grand Chelem. En tout cas, nous souhaitons le meilleur au français, dont l’attitude parfois (trop) rock’n roll ne fait que pimenter les confrontations. Attention cependant à ce que cela reste modéré, des fois qu’une nouvelle page équipe de France puisse s’écrire …

 

Guillaume BALLAND (@g_balland)

Sport en directMercato Football

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here