Social Media

Bilan 2018/2019 : Le Thunder d’Oklahoma City

Suite de notre bilan des franchises, avec le Thunder d’Oklahoma City mené par son duo Westbrook-George.

 

La draft 2018 :

Dans un trade avec les Charlotte Hornets, le Thunder monte dans le classement de la draft et atteint le pick #45. Sam Presti va choisir d’ajouter à son équipe l’athlétique arrière de Kentucky, Hamidou Diallo. Un choix qu’on définira d’anecdotique ou presque car l’ancien Wildcat a tout de même participé au concours de dunks du All-Star Game.

 

La saison :

L’objectif numéro 2 à l’entame de la saison était clairement de se débarrasser de Carmelo Anthony qui devenait un frein à la montée en puissance de l’équipe en n’acceptant pas d’être le sixième homme de l’équipe. Une proposition qui était pourtant alléchante mais connaissant l’égo du bonhomme, cela paraissait compliqué. C’est chose faite le 25 Juillet avec l’arrivée de Dennis Schröder et Timothé Luwawu-Cabarrot. Mais l’objectif numéro 1 restait tout de même de resigner Paul George qui aura montré un gros intérêt pour les Lakers, mais il décida finalement de rester et de montrer sa fidélité à Westbrook et la ville d’Oklahoma.

Après une intersaison plutôt bonne de la part du front office, la saison elle n’a pas été à la hauteur des espérances avec un bilan de 49 victoires et de 33 défaites mais surtout une 6ème place à l’Ouest, le compte n’y est pas. Et pourtant, Paul George a réalisé sans nul doute la meilleure saison de sa carrière accompagnée par un Russell Westbrook qui a pour la 3ème fois aligné une ligne de stats impressionnante avec un triple-double de moyenne. Alors qu’il devait revenir en fin de saison pour apporter ses atouts défensifs, André Roberson a passé sa saison sur le banc en costume. Steven Adams qui devait passer un cap n’a pas montré une marge de progression énorme lors de cette saison même s’il réalise là l’une des meilleures saisons de sa carrière et Dennis Schröder a réussi tant bien que mal à se faire une place dans le back-court pourtant chargé du Thunder. À noter les progressions intéressantes de Terrance Ferguson qui a montré une certaine fiabilité en fin de saison à 3 points et de Jerami Grant qui a réalisé la meilleure saison de sa carrière.

 

Les play-offs :

Avec son spot 6, les hommes de Billy Donovan avaient le champ libre à priori avec un 1er tour contre les Blazers de Portland et une potentielle demi-finale de conférence contre les Nuggets ou les Spurs. À première vue, c’était un chemin royal vers la finale de conférence face aux Warriors mais rien ne s’est passé comme prévu. Une défaite claire et nette sans réel débat avec un Damian Lillard tout simplement fantastique et un CJ Mc Collum des grands soirs. Une série en 5 matchs où Russell Westbrook a été inexistant tout comme Paul George qui avait lui l’excuse d’être diminué par une blessure à l’épaule.

Source : You Tube

MVP de la rédac :

C’est la rubrique qui paraît la plus simple tant Paul George a été étincelant durant toute la saison régulière ce qui lui a valu une nomination pour le trophée de MVP de la saison au côté de James Harden et Giannis, le lauréat. 28 points, 8,2 rebonds et 4,1 passes, ça se passe de commentaires et on se rend bien compte que PG est réellement revenu de sa blessure terrible qui date de cinq saisons. Là où Paul George s’est montré comme le réel leader du Thunder, c’est par son travail énormissime en défense mais aussi par sa précision à 3 points. Il a su aussi aider Russell Westbrook à devenir un joueur plus intelligent avec des pointes à plus de 20 passes mais surtout moins de pertes de balles.

 

La saucisse de la rédac :

 

Il me semble que c’est l’une des premières saucisses de la rédac qui n’est pas attribué à un joueur mais à un coach. La façon dont Billy Donovan a géré l’équipe est devenu désastreuse mais manque de bol, il vient d’être confirmé après la dérive des play-offs par Sam Presti. Comment résumer la mauvaise saison de l’ancien coach de Gators de Floride ? Hélas, malgré son talent grandiose et ses qualités athlétiques monstrueuses, l’envie de victoire de Westbrook devient parfois « incoachable ». Et pour gérer cette énergie débordante, il faudrait un entraîneur qui est des c*******, problème Billy Donovan a laissé jouer Westbrook comme bon lui semble toute la saison quitte à ne même pas proposer de systèmes lors de fin de match décisif. Le jeu du Thunder en est devenu morose car il se résumait à quelques systèmes différents (Pick and Roll RussWest/Adams, shoot à mi-distance de PG ou encore tir extérieur de Grant et Ferguson) soit pas l’un des jeux les plus attractifs du monde. Et pourtant, Billy Donovan a persévéré dans ces choix même en post-season ce qui a entraîné l’humiliation qu’on connaît tous avec la petite cerise sur le gâteau qu’est le « bad shoot » de Damian Lillard pour fermer boutique.

Avis de la rédaction :

 

 

Source : Depth Analysis

Une saison décevante du côté de l’Oklahoma avec un super effectif sur le papier mais toujours pas de titres et toujours aucun tour de play-offs passé depuis le départ de Kevin Durant vers Golden State. Les supporters se disent que l’année suivante sera la bonne mais ça commence vraiment à sentir mauvais. Enfin ça, c’est ce que se disait les fans du Thunder après la fin de la saison mais la Free Agency et les grosses trades ont montrés que le changement de cap était clairement en route pour Sam Presti. Une draft a tout de même eu lieu dans un premier temps avec le recrutement de Darius Bazley alors que des joueurs comme Bol Bol, Nassir Little ou encore Tacko Fall   Kevin Porter Jr étaient encore disponible. Mais le « meilleur » reste à venir avec l’idée folle de Kawhi Leonard de se réunir avec un top 5 ailier de la ligue. Sa mission a échoué avec Kevin Durant, il s’est alors reporté sur Paul George sous contrat avec le Thunder. Dimanche 7 Juillet au matin en France, grosse Woj Bomb, Paul George retourne à ses origines contre Shai-Gilgeous Alexander, Danilo Gallinari et un max de TDD. Comment dire que le réveil était compliqué pour certains !! Et le pire semble à venir avec un total projet de reconstruction, après Jerami Grant parti renforcer l’équipe des Nuggets, c’est Russell Westbrook qui serait sur le départ après 11 ans dans la franchise. La saison promet d’être très longue pour Okc voire même très long avec un projet de reconstruction qui pourrait durer 5 ans à partir du modèle des Suns devenu un modèle du genre.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Donec ut consequat. ut ut diam commodo neque. accumsan efficitur. Praesent