Football

Bordeaux – Lyon : vers un nouveau départ

Bordeaux - Lyon

La Ligue 1 reprend ses droits ce week-end. Lyon et Bordeaux, tous deux auteurs d’une première moitié de saison décevante, auront la ferme intention de se racheter durant les prochains mois afin de remplir leurs objectifs. Cela tombe bien, ils s’affrontent ce samedi à 17h30.

Les dynamiques 

Difficile de juger l’état de forme quand on sort de deux semaines de trêve. Mais les rencontres de coupe ont pu au moins pu permettre de donner un début d’indice.
Les Girondins ont ainsi lancé le week-end de Coupe de France en battant le Mans (L2) (2-0) vendredi dernier, au terme d’un match où l’équipe de Paulo Sousa a fait la différence en deuxième période. Chahutés pendant 45 minutes, les Bordelais se sont repris et Jimmy Briand puis Toma Basic en fin de match ont enterré les espoirs manceaux de qualification.

Pour l’OL non plus le match n’a pas été de tout repos. Les hommes de Rudi Garcia ont eux aussi en partie souffert dans un premier temps face à Bourg-en-Bresse (N1), mais ils sont rentrés au vestiaire avec deux buts d’avance (2-0)  grâce à un doublé de Dembélé et un réalisme froid. Là aussi, la deuxième période a été d’une toute autre facture, là aussi Lyon a fait parler l’expérience pour faire plier son adversaire, et les Gones ont profité de la baisse de régime du FBBP pour en mettre cinq de plus (par Terrier, Cornet, Caqueret, Aouar et Cherki) et finir le match sur une large victoire (7-0).  Seule différence entre les deux équipes : Lyon a également joué un tour de coupe mercredi, face à Brest en quart de finale de Coupe de la Ligue. Une rencontre que les Lyonnais ont également remportée assez tranquillement (3-1), réglant leurs quelques soucis techniques et tactiques grâce à l’expérience, encore. Ces mêmes Brestois avaient d’ailleurs éliminé Bordeaux (2-0) au tour précédent.
Alors certes, l’OL aura un match en plus dans les jambes samedi après-midi, certes Bordeaux aura eu cinq jours de récupération en plus de son adversaire, mais on aurait tendance à dire tout de même qu’après une trêve, la fraîcheur est normalement présente quoi qu’il arrive.

Avantage à Lyon

La première moitié de saison 

C’est certain, les deux clubs ont des objectifs différents pour la fin de saison, Lyon visant impérativement une qualification en C1, quand Bordeaux envisageait d’avantage une place confortable dans le Top 10. C’est donc à se demander pourquoi Bordelais et Lyonnais ne sont départagés que par la différence de but à mi-parcours (voir le classement de la Ligue 1).
Ce n’est un secret pour personne, L’OL est complètement passé à côté de son début de saison, au moins en championnat. Lyon 12e à la trêve, ce n’était jamais arrivé depuis que la Ligue 1 est passé à 20 équipes (saison 2002-2003). La seule bonne nouvelle pour l’OL, c’est que le club a plutôt l’habitude de remonter la pente en seconde partie de championnat. (Retrouvez notre bilan de la première partie de saison ici : Olympique Lyonnais : et maintenant ?)
Blessure de joueurs importants (Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde, tous deux touchés aux ligaments croisés), changement de coach (Rudia Garcia a remplacé Sylvinho en octobre dernier), grogne des supporters, sans oublier des résultats décevants, voire humiliants comme la défaite dans le derby face à Saint-Etienne (0-1, le 6 octobre dernier), rien n’a été épargné au club rhodanien depuis août.

Depay blessé

Memphis Depay, victime d’une rupture des ligaments croisés. Crédit photo : OMAIN LAFABREGUE / AFP

Du côté de l’Aquitaine, la saison n’est pas beaucoup plus emballante, mais elle a au moins le mérite d’être beaucoup moins agitée. Bordeaux présente le profil idéal d’une équipe du ventre mou de notre championnat, ni inquiétante ni ravissante, juste présente. Même si les supporters se sont parfois montrés déçus du jeu pratiqué et des quelques contre-performances bordelaises. (Pour un bilan plus détaillé de la première partie de championnat des Bordelais : Bordeaux : la saison du renouveau ?) Et le FCGB aura au moins réussi là ou Lyon échoue pour l’instant : le recrutement hivernal. Rémi Oudin, l’ancien ailier du Stade de Reims est arrivé jeudi soir à Bordeaux. Peu de chance en revanche qu’on le voie sur le terrain samedi.

Les équipes présente exactement le même bilan (7V, 5N, 7D), néanmoins avantage net à Bordeaux

Quelques stats 

– L’OL est la deuxième meilleure équipe à l’extérieure (derrière le PSG, bien sûr), avec 15 points pris sur 30 possibles. De son côté Bordeaux est loin d’être imprenable chez lui, 13e équipe à domicile avec 14 points en 9 matches.

-Le bilan est très équilibré : sur les dix derniers Bordeaux-Lyon, le FCGB l’a emporté 4 fois, tout comme l’OL, pour deux nuls. Le 26 avril dernier, lors du dernier Bordeaux-Lyon, les Lyonnais l’avaient emporté (3-2) grâce à Dembélé en fin de match (Depay et Cornet côté OL, et Briand et de Préville côté Girondins sont les autres buteurs).

-Moussa Dembélé, meilleur buteur de l’OL en championnat (avec 10 buts), n’a plus marqué en L1 depuis le 24 novembre dernier (face à Nice, victoire 2-1), soit cinq matches sans but. Heureusement pour Lyon, l’attaquant de 23 ans a semble-t-il retrouvé de l’allant puisqu’il a marqué à Bourg-en-Bresse et face à Brest.

Match à suivre à 17h30 samedi (diffusé sur Canal +)

1 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
sit felis sed vulputate, ante. venenatis, ut commodo