Une semaine qu’hippique à Cagnes-sur-Mer: 31 Janvier au 5 février 2020

0
Ligue 1

Comme tous les jeudis, retrouvez le résumé d’une semaine de passion, de chevaux, de sport. “Une semaine qu’hippique”. Episode XI.  Cette semaine retrouvez: Cagnes sur Mer ( trot, galop) et les trotteurs en Italie …

 

 

 

Vendredi 31 janvier 2020

Cagnes- sur-Mer 16 h 29

 

 

Talent et intelligence

Romain Derieux est un jeune entraîneur-driver de talent. Son pensionnaire, Dijon est là pour le prouver. Mais s’imposer avec un champion ne prouve pas d’un manière certaine ma première ligne écrite.

Ce dernier jour de Janvier sur l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer, Romain a drivé une course à montrer dans les écoles de trot avec Flandre.

 

Cagnes sur mer: trot, galop
Dijon et Romain Derieux

Longtemps attentiste en troisième position le long de la corde dans une course sans train, Flandre a eu un parcours de rêve. Pas un mètre de trop imposé pour la fille de Love You par son partenaire. “Déboîtée” à mi-ligne droite de la corde, la jument n’a plus qu’à sprinter jusqu’au poteau. Trois cents mètres de course et puis ça sera tout pour enlever le Prix des Gorges de Mescla. Du bien bel ouvrage!

Certains chevaux font presque partie de la famille, lorsqu’on les suit de près. Parfois, il s’installe une certaine amitié entre le turfiste et le cheval.

 

Cagnes sur mer galop et trot
Giga Pearl avant sa victoire: petite mais vivace

Exemple, Giga Pearl, lauréate du Prix Vénutar (Prix d’Amerique 1949) a débuté devant mes jumelles à Francheville 27

Dix-huit mois après la retrouver sous de nouvelles couleurs sur l‘hippodrome de Cagnes-sur sur – mer donne envie de la jouer. Bien que n’ayant pas tellement grandie, la pouliche de Romuald Mourice s’est imposée à l’issue d’un sprint de toute beauté en pleine piste. Son avenir est déjà tout tracé, car fille de la grande championne, Pearl Queen, Giga n’aura pas de mal à trouver un fiancé…

De ce Prix Vénutar, on retiendra que Gazelle Daxel et Gente di Roma et Romain Derieux…n’ont pas été très heureux!

 

Angle of Attack ne rate pas la cible

Le Prix Eckmulh Vro, trotteur entraîné à ses débuts par François-Régis Le Vexier, puis par Jean-Lou Peupion a vu la victoire du déclassé, Angle Of Attack. Vu ses performance réalisées en Suède et à Vincennes, le fils du champion Scarlet Knight paraissait imbattable avant le coup. Seule la faute, ce qui lui arrive parfois, pouvait l’empêcher de gagner.

Robert Bergh interviewé par Olivier Pivain de la Chaîne https://www.equidia.fr/

Robert Bergh a fait prendre de suite tête et corde à son trotteur et qui m’aime me suivre…

Seul Andante, pensionnaire de Benjamin Goetz a réussi à suivre le Suédois. Cash des Caillons, Conchitana Jenilou sont à revoir


 

1er février 2020

Cagnes-sur- Mer 12 h 45

 

La beauté ne se mange pas en salade, mais …

Pour essayer de gagner aux courses, il faut absolument étudier les performances. Autre chose importante le coup d’œil. Si par exemple aux courses de trot il est primordial de regarder les heats d’échauffements, au galop le rond de présentation est obligatoire. Lorsque les chevaux tournent devant le public, certains exhibent leur beauté et leur état de forme remarquable.

 

Cagnes sur mer
Xaaros et Anthony Crastus
Cagnes sur Mer
Light Breeze et Christophe Soumillon
Cagnes sur Mer
Asharann et Christophe Soumillon

 

Exemple ce samedi sous le soleil, Xaaros, Light Breeze, Asharann, le muscle saillant, l’œil vif semblent dirent aux spectateurs ” Jouez-moi “.

Aux courses on dit ” ce cheval tirait l’argent des poches “. Quoiqu’il en soit de ma théorie, les trois chevaux précités ont remporté leur épreuve respective.

 

Que valent réellement ces trois jeunes? 

Xaaros a gagné à deux ans sur l’hippodrome de Maisons- Laffitte, puis s’est essayé à Vichy dans une listed, où il a échoué. Ce samedi, il semble avoir battu un lot correct en rendant du poids.

Light Breeze était inédite. La pouliche s’est quasiment envolée pour finir. Très chuchotée avant le départ, elle a battu un lot qui semble bien moyen, mais la vision est bonne.

Quant au troisième larron, Asharann, la victoire n’a pas été facile à acquérir. Le poulain de l’ Aga Khan a dû résister à un inédit nommé, Portaspada. Barakatle quant à lui, va progresser sur cette sortie.

Il faudra revoir ces trois jeunes afin de se faire une idée réelle sur leurs moyens.

 

Libello lauréat du Prix William Alexandre Ruinat

 

Le Prix William Alexandre Ruinat, épreuve sportivement parlant la plus intéressante a donné lieu à une petite surprise. Libello l’emporte à 23/1 devant le ” ChappetAl Malhouf et Good Question, long à trouver le passage. Matandar et Jacksun n’ont pas à rougir de leurs places à l’arrivée. Quant au “vieux Papy’ Mille et Mille, après avoir semble t-il été lent au départ, il s’est rapproché dans la ligne d’en face pour venir en deuxième position dans le dernier tournant, puis s’est éteint. A l’arrivée, son entraîneur ne semblait pas très heureux du parcours donné par son jockey…

On notera un nouveau coup de deux de Christophe Soumillon


 

Cagnes-sur-Mer 4 février 2020

13 h 55

 

Après un instructif déplacement en Italie sur l’hippodrome de https://wesportfr.com/hippodrome-de-villanova-dalbenga-villanova-dalbenga/, retour à nos valeureux trotteurs et galopeurs.

 

Confirmations et espoirs

 

Elsa de Belfonds

Après que la Princesse de Cagnes-sur- Mer, Elsa de Belfonds succombe dans le quinté du jour face à un Désir du Bois redoutable ces temps-ci, nous avons assisté un peu plus tard à un mano à mano entre deux trotteurs de qualité.

 

El Magnifico de Lou et El Presidente comptent pas loin de quatre vingts-mètres d’avance le long de la Méditerranée. Dès l’entrée de la ligne droite, El Magnifico de Lou accélère de nouveau et laisse sur place son compagnon d’échappée. À noter que les deux premiers sont des fils d’étalons à Jean- Pierre Dubois: Prodigious et Password. Eagle Eyes s’est (magnifico), magnifiquement comporté, vu ses 25 mètres à rendre aux deux premiers. C’était une tâche impossible.

 

Dans l’ultime épreuve, Franck Nivard était extrêmement confiant avec Good Morning, entraîné par Sylvain Roger. On le comprend mieux lorsque l’on voit la façon de gagner du 4 ans de Monsieur Lolic dan ce lot qui tient la route. Gépetto de Godrel est venu prendre ses marques.

Sans prendre de trop risques on peut presque affirmer qu’il n’y aura pas besoin de photo-finish le jour de la belle pour les quatre ans…


 

Mercredi 05 Février

Cagnes- sur-Mer 12 h 01

 

 

Cagnes- sur Mer réussit à ces deux- là  

 

Bebeautiful et Demuro

Lorsque la forme est là, que ce soit pour un cheval ou un jockey, tout se passe au mieux. Anthony Crastus en est le parfait exemple lors de ce meeting. En selle sur Bebeautiful, fils de Le Havre, Anthony a pris le commandement et ne l’a plus quitté, ralliant le poteau comme à la parade. Fantastic Spirit n’aurait jamais dû perdre la deuxième place.

 

 

Tepeka, lauréate du Prix des Semboules

Jean- Claude Rouget et Cristian Demuro est un tandem qui fonctionne à merveille. Tepeka, favorite du public l’a emporté, mais sans donner quelques sueurs froides à ses preneurs. Battue à trois cents mètres du poteau, la représentante de l’écurie des Charmes s’est finalement imposée en finissant le plus vite côté corde. Le beau, Hur Cat semble être destiné à l’obstacle, vu son modèle et ses couleurs. Anfrati, repéré au rond, a fourni un effort très intéressant.

 

Recover Me, après sa victoire dans le Prix de Bormes -les -mimosas

Recover Me qui restait sur une belle performance à Saint Cloud dans une Listed, semblait au papier au-dessus du lot. De plus, au rond, elle resplendissait sous le soleil. Mais là aussi, il a fallu toute la maestria du jeune jockey Italien pour s’imposer. I Am Charlie de l’écurie Gauvin a fini en trombe en dehors n’échouant que de peu. Sayaan n’a jamais quitté le trio de tête.

Degas et Eddy Hardouin

Quand au ” vieux Teuton” Degas (pas une peinture au rond) il a montré que la vieillesse commençait à se faire sentir, bien que finissant honnêtement.

Au cours de cette réunion ‘quasi estivale’ Anthony Crastus et Cristian Demuro ont fait match nul: 2 – 2

 

Voici donc le récit d’une “semaine qu’hippique” passionnante et ensoleillée.

À Suivre lors d’un prochain épisode…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here