Cyclisme

Cees Bol s’adjuge la troisième étape en Algarve

Cees Bol 3e étape Algarve

Sur cette troisième étape du Tour d'Algarve, on a assisté un scénario habituel avec un sprint à Tavira avec un virage serré à 400 mètres de la ligne. Après avoir repris l'échappée matinale de trois coureurs à moins de 20 kilomètres de l'arrivée, Cees Bol (Sunweb) a apporté un cinquième succès à sa formation.

Protégé dans le final par Casper Pedersen, Cees Bol (Sunweb) a été très puissant en lançant son sprint à 200 mètres. Il a résisté au retour de Sacha Modolo (Alpecin Fenix) et de son compatriote Fabio Jakobsen (Deceuninck Quick-Step) malgré des derniers mètres légèrement montants. Le géant 2 a signé son quatrième succès après Nokere Koerse, la septième étape du Tour de Californie et la première étape du Tour de Norvège l'an dernier.

Ensuite, Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) a pris la quatrième place devant Daniel Hoelgaard (Uno X-Team) et Ryan Mullen (Trek Segafredo). Le Norvégien n'avait pas la puissance pour jouer la victoire sur cette arrivée.

Mal placé pour entamer la dernière ligne droite, le champion d'Europe Elia Viviani (Cofidis) s'est classé septième malgré les efforts de son poisson-pilote Fabio Sabatini. L'Italien n'a toujours pas levé les bras cette année.

À noter que l'équipe Trek Segafredo a vu trois de ses coureurs tombés. Mais, De Kort, Theuns et Stuyven sont repartis sans blessure grave.

Enfin, la Deceuninck Quick-Step n'aura pas signé un troisième succès en trois jours. Pourtant, l'équipe Belge avait mené la poursuite avec l'équipe Cofidis pendant ma grande majorité de l'étape.

Au classement général, aucun changement puisque Remco Evenepoel a gardé sa tunique jaune.

Demain, place à la seconde étape accidentée vers Malhao et sa bosse finale de 2 kilomètres à 9 % de moyenne. Evenepoel va devoir résister aux offensives des grimpeurs et aux puncheurs comme Tim Wellens (Lotto Soudal), Rui Costa (UAE Team Emirates) et Maximilian Schachmann (Bora Hansgrohe). Dimanche, le Belge retrouvera un terrain parfait pour lui avec un contre-la-montre individuel.


Emilien Descampiaux

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Dernières publications

En haut