Compétitions internationales

Copa América : la Colombie tenue en échec par le Venezuela (0-0)

Malgré de nombreuses occasions, la Colombie n’a pas réussi à trouver la faille face au Venezuela (0-0) dans cette deuxième journée de la Copa América. Le gardien du RC Lens, Wuilker Faríñez, a été un grand artisan de ce nul qui arrange les Vénézuéliens. Pour les hommes de Reinaldo Rueda Rivera, il faudra hausser le niveau de jeu si Colombiens veulent jouer les trouble-fête dans la compétition.

Faríñez, le héros du Venezuela

Située parmi les favoris à la victoire finale, la Colombie affrontait ce soir le Venezuela au stade Olimpico Pedro Ludovico au Brésil. Dès les premières minutes, Edwin Cardona s’illustre sur son côté gauche et repique vers l’intérieur pour enchainer avec une frappe. Le milieu de Boca Juniors est inarrêtable mais Wuilker Faríñez veille au grain et maintient son équipe en vie. Le gardien, doublure de Jean-Louis Leca à Lens, est sollicité à plusieurs reprises dans le premier acte mais reste vigilant. Il faut dire que le duo offensif Zapata-Muriel a mis à mal une défense vénézuélienne beaucoup trop friable. Devant, le capitaine et ancien Nantais Fernando Aristeguieta n’a pas l’occasion de s’illustrer et doit effectuer le repli défensif. Malgré 12 tirs côté colombien, les deux équipes rentrent au vestiaire sur le score nul et vierge de 0-0.

Le deuxième acte commence tambour battant. Lorsque ce n’est pas Cardona, c’est Juan Cuadradro qui apporte du danger devant les buts adverses. Mais cela ne semble pas inquiéter Faríñez, qui va réaliser un arrêt de grand classe sur un geste acrobatique de Mateus Uribe. Le milieu du FC Porto voit le ballon repoussé en corner d’une claquette somptueuse de Faríñez. Rebelotte quelques instants plus tard devant Miguel Borja. Dans le temps additionnel, il tente lui aussi un retourné mais bute sur le gardien du Venezuela. Au total, ce sont 8 arrêts déterminants pour son équipe qui sont à mettre à son actif. Frustrés, les Colombiens perdent leurs nerfs en fin de rencontre et Luis Díaz écope d’un carton rouge pour un vilain tacle sur Mago. Le score n’évoluera plus et les deux équipes se quittent sur un 0-0.

 

 

Après deux rencontres, la Colombie est leader du groupe B (avec un match de plus que le Brésil qui affronte le Pérou). De son côté, le Venezuela décroche son premier point de la compétition mais a déjà affronté les deux mastodontes du groupe (défaite 3-0 contre le Brésil en match d’ouverture).

 

Crédit image en une : Twitter @CopaAmerica

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire