Coupe de France

Coupe de France : Canet-en-Roussillon surprend Boulogne-sur-Mer

Canet-en-Roussillon élimine Boulogne de la Coupe de France

Le bourreau de l’OM poursuit l’aventure dans cette Coupe de France. L’équipe de Farid Fouzari rejoint les quarts de finale en éliminant l’US Boulogne CO (1-0) au stade Gilbert-Brutus à Perpignan.

 

Un premier acte équilibré

Le début de match est assez rythmé et voit des occasions de part et d’autre du terrain. Maxime Ferry, le gardien canetais, doit s’employer à deux reprises sur des coups francs de Youness Aouladzian (2e, 8e). Boulogne essaye de développer son jeu en gardant la possession et en pressant haut quand Canet procède en contre. Première vraie alerte sur le but boulonnais sur une sortie de Lugier dans les pieds de Gasparotto (32e). Mais Canet trouve la faille juste avant la mi-temps grâce à Yohan Baï, buteur du match contre l’OM, totalement délaissé par la défense boulonnaise. Il ajuste Simon Lugier, qui ne peut rien faire (43e).

Un match à l’image de la saison boulonnaise

Malgré l’occasion du break ratée par Aboubakar Koné au retour des vestiaires, la seconde mi-temps est clairement boulonnaise. Le match aurait pu totalement basculer à la 52e minute quand Rémy Duterte est poussé dans la surface devant les yeux de l’arbitre. Pas de penalty. Les Nordistes se heurtent ensuite à un excellent Maxime Ferry qui détourne du bout des gants en corner la tentative de Malhory Noc (67e). Assiégeant le camp canetais durant les trente dernières minutes, les hommes de Laurent Guyot se voient refuser un but de Touré suite à une faute (71e). Puis, symbole du manque de réussite boulonnais depuis le début de la saison, Saïd Idazza fracasse la barre transversale (82e). L’USBCO continue de pousser jusqu’au bout et s’expose à un contre canetais qui trouve le poteau (93e).

 

Derniers de National dans une saison catastrophique, les Boulonnais voyaient ce match comme “le match de leur saison”. Occasion ratée. Retour à la réalité de la bataille pour le maintien à Avranches samedi. De leur côté, les Sudistes poursuivent leur folle aventure et rejoignent les quarts de finale, pour pourquoi pas rêver plus grand. 

Crédits image en une : Olivier Got

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire