Coupe du monde

Coupe du monde 2022 : les derniers huitièmes de finale des qualifiés

huitièmes de finale coupe du monde 2022

Les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022 démarrent ce samedi. Pour la première fois de l'histoire de la compétition, les cinq continents sont représentés. Ce Mondial sera donc spécial jusqu'au bout, ce coup-ci au plus grand bonheur des supporters. Mais si certaines nations sont des habituées des phases à élimination directe, d'autres les atteignent assez rarement. 

Les Pays-Bas ouvrent le bal des huitièmes de finale face aux États-Unis. De leur côté, les Néerlandais sont plutôt familiarisés avec ce stade de la compétition. Or, c'est moins le cas pour leurs adversaires états-uniens. Mais ces derniers ne sont pas les seuls cette année. Le Maroc d'Achraf Hakimi les retrouve par exemple pour la première fois depuis 1986. L'Australie, la Corée du Sud ou encore le Sénégal font partie de la catégorie des invités rares. Rares mais loin d'être surprenants au vu de leurs performances durant la phase de poules. Il faut reconnaître que ces nations ont su déjouer les pronostics. En effet, leurs bons résultats ont renvoyé chez eux des équipes comme l'Allemagne, le Danemark ou encore l'Uruguay. Mais du coup, comment s'était passé leur dernier huitième de finale en Coupe du monde ?

LES QUALIFIÉS QUI JOUENT LES HUITIÈMES DE COUPE DU MONDE SAMEDI

LES PAYS-BAS À LA COUPE DU MONDE 2014 :

Les Hollandais n'ont pas eu la chance de se rendre en Russie en 2018. Par conséquent, leur dernier huitième remonte à 2014. Lors de la Coupe du monde au Brésil, les coéquipiers de Robin Van Persie débarquent avec un statut d'outsider. Après leur très bon Mondial sud-africain, les suiveurs de la compétition ont fait des Pays-Bas un des favoris pour la victoire finale. Au moment de sortir des poules, ces derniers ont hérité d'un gros tirage : le Mexique. Une affiche dès le premier tour de la phase à élimination directe les attend. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le match a tenu toutes ses promesses. Menés au retour des vestiaires après un but de Giovani Dos Santos, les Oranje finissent par inverser la tendance. Sneijder égalise à la 88e avant qu'Huntelaar envoie l'équipe en quart de finale à la 93e.

LES ÉTATS-UNIS À LA COUPE DU MONDE 2014 :

À l'image de leurs adversaires de 2022, les États-uniens n'avaient pas décroché leur ticket pour le Mondial russe. En revanche, ils étaient bien de la partie en 2014. À cette époque, ils sortent de leur groupe et héritent de la Belgique en huitième. Un tirage loin d'être évident tant cette nation monte en puissance avec sa génération dorée. Mais en 2014, les De Bruyne et compagnie se heurtent à un os américain. Ils sont poussés en prolongations par les coéquipiers de Tim Howard. Malheureusement, ces derniers craquent et s'inclinent 2-1 au terme d'un match riche en occasions.

L'AUSTRALIE À LA COUPE DU MONDE 2006 :

Le football est parfois cruel. Les Australiens de la Coupe du monde en Allemagne peuvent en témoigner. Eux, qui pour la première fois de leur histoire, se hissent hors des groupes d'une phase finale de Mondial. Le tirage les oppose alors aux futurs vainqueurs de la compétition. En effet, les Italiens de Marco Materazzi se retrouvent face à des Australiens décomplexés. Marco prend d'ailleurs un rouge en début de deuxième qui rééquilibre un peu plus les débats. Mais un fait de jeu vient changer la fin de la rencontre. Alors que les deux équipes sont à 0 partout, la Squadra Azzurra obtient un pénalty à la dernière minute du temps additionnel. La légende romaine, Francesco Totti se charge d'éliminer l'Australie. Le dénouement est terrible mais c'est aussi cela qui fait la beauté de ce sport. Il ne peut y avoir que des heureux.

L'ARGENTINE À LA COUPE DU MONDE 2018 :

Comment oublier ce match entre l'Argentine et la France ? Et dire que la revanche aurait pu avoir lieu si les Argentins avaient terminé à la deuxième place de leur groupe. En 2018, en Russie, la bande à Léo Messi rencontre une équipe de France poussive qui n'a pas vraiment rassuré durant les matchs de sa poule. Pourtant, pendant cette partie, les Bleus vont monter en puissance. Portés par un jeune joueur de 19 ans, Kylian Mbappé, ces derniers viennent à bout de l'Argentine sur un score de 4-3. Il y a tout eu dans ce match. Une véritable publicité pour le football. Les joueurs de l'Albiceleste ont été menés puis ont menés, avant de se faire remonter. Cette année, les Argentins ont un statut de favoris pour ce qui pourrait être la dernière Coupe du monde de Messi avec la sélection.

COUPE DU MONDE QATAR : LES QUALIFIÉS QUI JOUENT DIMANCHE

LA FRANCE À LA COUPE DU MONDE 2018 :

Tout ce qui a été dit précédemment avec l'Argentine rentre également dans cette case. Le fameux 4-3 entre ces deux nations s'est transformé en match référence pour le groupe de Didier Deschamps. La suite de la compétition a été maîtrisée du début à la fin et la France n'a jamais été remenée au score.

LA POLOGNE À LA COUPE DU MONDE 1986 :

Enfin une nation où il faut remonter le temps pour trouver leur dernier huitième de finale en Coupe du monde. Concernant la Pologne, son dernier a eu lieu au mondial 1986 au Mexique. Les Polonais sortent de leur groupe dans la douleur mais avec une victoire contre le Portugal. Malheureusement pour eux, ils héritent du gros lot avec le Brésil. Ce dernier est largement favori. En effet, le match ne laisse jamais place au doute et les Brésiliens l'emportent facilement 4-0. Au Qatar, la bande à Lewandowski affrontera l'équipe de France.

L'ANGLETERRE À LA COUPE DU MONDE 2018 : 

Ce sont typiquement ce genre de sélections qui ne loupent jamais les rencontres à éliminations directes d'un Mondial. En 2018, les Anglais se font pourtant peur au moment de leur huitième contre la Colombie. Alors qu'ils mènent depuis l'heure de jeu, les Britanniques se font rejoindre sur la dernière action du temps réglementaire. À 1-1, les choses ne bougent plus durant les prolongations et finissent par se départager aux tirs au but. Dans cet exercice, ce sont finalement les coéquipiers d'Harry Kane qui décrochent leur ticket pour la suite de la compétition. Attention, cette année, la marche ne sera pas aussi facile à franchir face aux Sénégalais.

LE SÉNÉGAL À LA COUPE DU MONDE 2002 :

Les Lions de la Téranga n'ont pas beaucoup de tampons sur leur carte de fidélité du Mondial. Ainsi, en 2002, ils débarquent dans la compétition pour la première fois de leur histoire. Au Japon et en Corée du Sud, le Sénégal fait bien plus que de la figuration. En huitième de finale, ils éliminent aux prolongations la Suède à l'aide d'un doublé de Henri Camara. Cependant, ils tombent au tour d'après contre la Turquie mais ont réalisé leur meilleure performance jusqu'à présent dans une Coupe du monde. Reste à voir comment les Sénégalais vont se débrouiller face à la sélection anglaise.

ILS DISPUTENT LEUR HUITIÈME DE COUPE DU MONDE LUNDI

LE JAPON À LA COUPE DU MONDE 2018 :

Il y a quatre ans, les Japonais étaient en passe de réaliser un gros coup dès les huitièmes de finale. Mais les Belges les ont finalement crucifiés à l'ultime seconde de cette rencontre. Pourtant, à la 68e minute de jeu, le Japon mène encore 2-0 et semble se diriger vers les quarts de la compétition. Mais à cet instant, Vertonghen sonne la révolte chez les Belges. Les Diables rouges reprennent leurs esprits et égalisent quelques instants plus tard avec un but de Marouane Fellaini. Enfin, celui qui assène le coup de grâce est un certain Nacer Chadli. Les Japonais sont à terre et éliminés du Mondial après un match honorable. Au Qatar, contre la Croatie, ils ont ainsi l'occasion de prendre leur revanche.

LA CROATIE À LA COUPE DU MONDE 2018 :

Les finalistes de la dernière édition ont souffert pour atteindre la finale. En sortie de poule, ils affrontent de valeureux Danois. Ces derniers ouvrent d'ailleurs le score après quelques secondes de jeu mais se font vite rejoindre à la 4e minute. La suite ? Pas grand chose de notable et le sort de la rencontre se décidera aux tirs au but. À ce petit jeu là, ce sont les Croates qui sortent vainqueurs. Les Japonais devront faire attention cette année. Effectivement, les coéquipiers de Luka Modric montent en puissance au fil des matchs depuis le début de la Coupe du monde.

LA CORÉE DU SUD À LA COUPE DU MONDE 2010 :

Ceux qui ont obtenu leur billet pour les huitièmes dans le temps additionnel face au Portugal, n'en sont pas à leur coup d'essai. En Afrique du Sud, les Coréens ont atteint ce stade pour la deuxième fois de leur histoire. Mais cette fois-ci, c'était trop compliqué pour accéder aux quarts. Il faut dire que l'Uruguay était en forme en 2010. Si Diego Forlan a épargné la Corée du Sud ce jour-là, son coéquipier Luis Suarez ne s'est pas fait prier pour inscrire un doublé et offrir une victoire 2-1 à son pays. La roue a tourné en 2022 puisque les Coréens ont scellé le sort des Uruguayens en gagnant contre les Portugais.

LE BRÉSIL À LA COUPE DU MONDE 2018 :

Les Brésiliens sont des fidèles de ce genre de rendez-vous. Lors du dernier mondial en Russie, ils étaient déjà présents en huitièmes. À cette époque, ils affrontent le Mexique mais ne sont pas vraiment inquiétés durant la partie. Porté par un Neymar apte à jouer, le Brésil se qualifie sans broncher après une victoire 2-0. La Corée du Sud sait donc à quoi s'attendre face au grand favori de cette édition 2022.

COUPE DU MONDE 2022 : ILS BOUCLENT LES HUITIÈMES MARDI

L'ESPAGNE À LA COUPE DU MONDE 2018 :

Les champions du monde 2010 retrouvent petit à petit un niveau de jeu qui leur permet de prétendre au titre. Cependant, en 2018, les Espagnols sont confrontés aux hôtes de cette Coupe du monde : la Russie. Sur le papier, il n'y a pas de quoi s'inquiéter car l'Espagne reste favorite. Or, dans le football vous savez que tout est possible. Et ce huitième de finale en est la preuve encore une fois. Alors qu'ils ont mené au score, puis dominé les débats après l'égalisation russe, les Espagnols sont poussés dans une séance de pénalties. Celle-ci leur est fatale car c'est la Russie qui en sort gagnante devant ses supporters.

LE MAROC À LA COUPE DU MONDE 1986 :

Les Marocains ont récité une partition quasi parfaite lors de cette phase de poules. Ils terminent premiers de leur poule et affrontent l'Espagne au prochain tour. C'est seulement la deuxième fois de leur histoire que le Maroc atteint les huitièmes d'un Mondial. À l'époque, c'était en 1986 au Mexique. Ils étaient tombés sur un adversaire coriace : la RFA. L'Allemagne de l'Ouest gagne ce match dans la douleur sur la plus petite des marges. Chez les Marocains, on se console comme on peut en se disant que l'on a perdu contre les finalistes.

LE PORTUGAL À LA COUPE DU MONDE 2018 :

Leur dernière expérience dans un huitième de finale de Coupe du monde ne s'est pas déroulée comme prévu. En 2018, le Portugal tombe sur l'Uruguay. Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo ont beau dominer la rencontre, ils n'arrivent pas à se détacher des Uruguayens. Pire encore, par l'intermédiaire d'Edinson Cavani, la Céleste prend deux fois l'avantage. La deuxième sera décisive puisque les Portugais ne reviendront jamais. Au Qatar, pour ce qui pourrait être son dernier mondial, CR7 entend bien ne pas s'arrêter au premier tour à élimination directe.

LA SUISSE À LA COUPE DU MONDE 2018 :

Enfin, les Suisses non plus ne gardent pas un bon souvenir de leur dernier huitième. En Russie, la Suisse avait joué la Suède à ce stade de la compétition mais n'avait pas réussi à prendre le meilleur sur celle-ci. C'est Emil Forsberg qui avait eu le dernier mot. Le joueur de Leipzig avait inscrit l'unique but de la partie qualifiant au passage son équipe pour les quarts de finale. Cette année, la Suisse tombe sur un gros morceau avec le Portugal. Mais force est de constater que la Nati possède l'une des meilleures générations de son histoire. Faire l'exploit n'a rien d'impossible.


Theo Wargnier

Fan de Sport avec un grand S je prends du plaisir à écrire sur l'actualité sportive :) Je suis adepte du groundhopping et à la recherche de grosses ambiances. À noter que je supporte Nancy et Arsenal !

Dernières publications

En haut