Allemagne

Dominik Szoboszlai : le nouveau joyau du football hongrois

Décisif à 30 reprises pour 40 matchs joués, un doublé championnat/coupe remporté avec le Red Bull Salzbourg, élu meilleur joueur du championnat autrichien, l’un des principaux acteurs de la qualification de la Hongrie pour le prochain Euro… la saison 2019/2020 a vu naître en la personne de Dominik Szoboszlai, un sublime joyau. Véritable virtuose balle aux pieds, le natif de Székesfehérvár n’a cessé d’impressionner sur la première partie de l’exercice 2020-2021. Focus sur la nouvelle pépite du RB Leipzig considérée à ce jour comme la potentielle nouvelle figure de proue du football hongrois depuis Balázs Dzsudzsák.

 

Premiers pas dans le monde du foot pour

Né le 25 octobre 2000 à Székesfehérvár, Dominik Szoboszlai est issu d’une famille de footballeurs. En effet, son père Zsolt Szoboszlai était un ancien joueur pro qui arrêta sa carrière prématurément pour se consacrer au futur de son fils. Dur sur l’homme, ce dernier impose à Dominik, un rythme d’entraînement herculéen. Des séances à n’en plus finir, quasiment aucune sortie, pas le droit aux sucreries, dans l’obligation de se coucher tôt le soir… Une enfance partiellement gâchée s’en dégage, Dominik était plus jeune, un garçon malheureux. C’est en 2006 que tout commence pour lui au sein du MOL Féhervar FC (anciennement Videoton) avant de rejoindre l’année d’après le club créé par son père, le Fonix Gold FC. Les années passent et après une halte d’une année au MTK Budapest en 2015, il retourne au bercail l’année d’après avant de s’envoler pour Salzbourg en Autriche en 2017.

 

Des débuts mouvementés

C’est en mars 2017 qu’une nouvelle histoire commence pour le jeune Hongrois. Tout juste arrivé au RB Salzbourg, il est directement prêté en D2 au FC Liefering, club satellite du RB pour gagner du temps de jeu et s’aguerrir. Cette première saison est pleine de promesses : 33 matchs joués pour 10 buts et 7 passes décisives, des performances qui ne passent pas à côté des yeux de Marco Rose qui le titularise pour la première fois avec l’équipe première lors de l’ultime journée de la saison contre l’Austria Vienne.

Score final : 4-0 pour le club de la capitale, un rêve qui tourne au cauchemar et qui ne va pas s’arranger de sitôt car l’année suivante, il se blesse à la cheville et loupe la première partie de l’exercice 2018-2019. Néanmoins, il inscrit tout de même 5 buts et 6 passes décisives pour une vingtaine de matchs joués, suffisant pour gagner la confiance de son nouveau coach Jesse Marsch qui en fait un titulaire régulier de son onze de départ la saison suivante.

 

2020, l’année de la consécration

Les pépins physiques bien derrière lui et une place de titulaire de gagnée notamment grâce à sa polyvalence sur le terrain, toutes les conditions sont réunies pour que le talent de Dominik Szoboszlai éclate aux yeux de l’Europe. Quelques-uns de ses coéquipiers ont cependant décidé de lui voler la vedette : Erling Haaland, Takumi Minamino… ils sont plusieurs à avoir explosé en première partie de saison. Rejoignant tous deux respectivement le Borussia Dortmund et Liverpool lors du mercato hivernal, tout va s’accélérer par la suite. Malgré l’arrivée de la crise sanitaire liée à la COVID-19, Dominik Szoboszlai ne cesse d’impressionner. Il empile les buts et les passes décisives devenant ainsi le joueur le plus décisif de son équipe. Résultat des comptes : un titre de champion et de joueur de l’année du championnat autrichien viennent garnir son petit palmarès.

Lors du mercato d’été, son nom retentit un peu partout en Europe. En Angleterre à Arsenal, en Italie du côté du Milan AC et même au Borussia Dortmund en Allemagne, la côte du joueur comparé à Toni Kroos ou encore Kevin De Bruyne n’a cessé de croitre.

Etincelant en championnat, véritable feu follet en Ligue des champions, acteur majeur de la qualification de la Hongrie pour le prochain Euro suite au match de barrage contre l’Islande, une potentielle future star du ballon rond est en train de naître et c’est du côté de l’Allemagne, au RB Leipzig que Dominik poursuit sa fulgurante ascension.

À tout juste 20 ans, Dominik Szoboszlai impressionne de par sa polyvalence au milieu de terrain. Son agilité et sa technique en font un joueur très élégant balle au pied capable de marquer comme de délivrer de somptueux caviars pour ses coéquipiers. Des qualités cachant quelques petits défauts, il n’est pas connu à ce jour pour ces prouesses physiques mais a déjà tout d’un grand.

À quelques semaines d’un Euro pour le moins inédit, il incarne la renaissance du football hongrois qui participera à sa seconde phase finale consécutive accompagné de joueurs expérimentés comme Péter Gulácsi, Willy Orban ses coéquipiers à Leipzig mais aussi du capitaine Adam Szalai. Tout juste arrivé en Allemagne, il est déjà et une nouvelle fois annoncé aux 4 coins de l’Europe. Arsenal, Liverpool, l’Inter et même le Real Madrid, ancien club de l’illustre Ferenc Puskás, véritable légende hongroise.

Dans tous les cas, une carrière similaire est destinée à Dominik Szoboszlai. S’il est peut-être encore trop tôt pour l’annoncer, un avenir radieux lui est en tout cas promis.

Crédits photo en une : dierotenbullen

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire