EU Masters : LDLC Champions d’Europe !

0
Ligue 1

Après trois heures de jeu et une hype grandiose autour de cet événement, LDLC s’adjuger son premier titre de champion d’Europe de son histoire. Un sweep serré jusqu’au bout qui aura vu exceller un Vetheo magistral en finale. Les fans de Puki Style en PLS.

 

Game 1 : LDLC 1 – 0 KICK : Vetheo le meilleur smiteur

Draft

Du côté de la draft, les target bans se sont fait sentir entre les deux équipes. Focus des carrys des effectifs respectifs. Néanmoins, les mains sont de sortie pour Vetheo et Tynx côté LDCL, et Lee Sin sur Shlatan.

Une compo avec beaucoup de gestion de sidelanes pour LDLC. Pour K1CK, une lacune en frontlane avec une compo double AD, mais qui possède un meilleur wave clear.

 

Résumé de la game

Grâce à leur compo très early game, LDLC va se permettre de prendre le contrôle de lane. Un first blood lvl 3 au top pour Tynx qui va très bien gérer son début de game et s’adjuger les contrôles dans les river. Les priorités sur les buffs sont de mise pour les français qui décident de snowball avec les drakes et les heralds.

Néanmoins, un fight mal arrangé à la 16ème minute va relancer K1CK qui va prendre la domination dans le push. Tynx va steal le drake et s’adjuger l’âme des océans. Après un Nashor récupéré avec difficulté sur 3 joueurs, LDLC va récupérer l’Elder à la 32è minute. Cela permet d’aller tenter un fight sous la T3 mid et terminer la base polonaise et LDLC remporte la première manche.

 

Game LDLC 2 – 0 K1CK : L’art de reverse en trois minutes

Draft

On reste sur des compositions assez similaires pour les deux équipes. En dehors de l’échange Shlatan-Tynx qui ont pris le champion joué par l’autre game 1. Vetheo, Hades, Matislaw, Puki Style, YellOwStaR. Seulement 3 champions sont différents de la game 1.

De nouveau blue side, LDLC va réitérer sa stratégie de jouer sur le top et la midlane avec Tynx sur Lee Sin. De plus, le GP de Bando va permettre d’éviter le coinflip d’iBo. K1CKQ, quant à eux, vont jouer plus sur le crossmap avec une frontlane plus présente et un jeu aggro possible.

 

Résumé de la game

LDLC débute la partie comme la première. Tynx joue sur les deux jungle et va contest Shlatan dans sa jungle. Vetheo prend le first blood sur Matislaw en solo pendant que le jungler danois prend le premier drake de la partie. Néanmoins, K1CK prend l’avantage sur l’Herald et la domination au top. Qui ne donnera pas de gros avantage aux polonais. Suite à une démonstration d’1v2 d’iBo au top, K1CK va prendre la première tourelle de la game. Quelques seconde plus tard, ce sera toutes les T1 qui vont tomber.

iBo va commencer à troll et donner un bounty à Hades qui va permettre à Tynx d’aller prendre l’Herald et deux tourelles pour LDLC. Malheureusement, sur un mauvais fight devant la T3 K1CK, les français vont laisser le baron aux polonais qui votn remercier Matislaw qui a pu push gratuitement tout le top et une T4.

LDLC va se redonner de l’espoir en réalisant un ace à la 25è minute. Tynx int dans la river contre Matislaw et donne l’âme des océans à la 27ème à K1CK. Grâce à un bon split, K1CK va terminer la game à petit feu et s’adjuger la game 2. Il faut attendre et la 30e minute pour voir LDLC prendre en blind le Nashor et prendre l’avantage pour tenter de revenir dans la game. Et ce sera chose faite en trois minutes avec un contest Elder réussi et un 4-0 qui vont leur permettre de s’adjuger la game 2. Quel mental d’acier de la part des vice-champions de LFL !

 

Game 3 : LDLC 3 – 0 K1CK : Bando l’immortel

Draft

Les bans se suivent et se ressemblent. A l’exception du ban Corki pour LDLC et Ezreal pour K1CK en first rota. Vetheo et Puki profitent de l’open de leurs mains pour pick Zoe et Aphelios. Shlatan reprend son Lee Sin tandis que Tynx va préférer changer et prendre Rek’Sai. Les champions changent de side avec Hades qui passe sur MF et Matislaw sur Leblanc. On ne prend pas de risques et les bans Aatrox et Bard surviennent. Un duel de tanks Cho’Gath-Maokai est décidé.

Pour LDLC, les matchups sont à leur avantage. Le topside se jouera à la capacité de clutch pour Bando, mais avantage en phase de lane pour le bot de K1CK. Néanmoins, le choix Morgana pour counter les CC de LDLC est osé, surtout que les supports ont peu de cha,ce d’arriver au level 13.

Résumé de la game

Avec une meilleure vision et pressure de la part de K1CK, les polonais vont prendre le premier drake et deny Tynx sur l’early. Grâce à leurs matchups, ils possèdent une meilleure pressure mid et bot. Néanmoins, pas de first blood, avant la 10è, qui sera au profit de K1CK. Néanmoins, une bonne agro à la 12è minute va permettre à Vetheo de prendre un kill et de setup l’Herald sur la midlane avec la première tourelle.

Un mauvais move top va donner un 3-0 à K1CK et laisser les polonais prendre un avantage de 3k golds à la 15è minute. Le second Herald est récupéré par K1CK qui jouit d’avoir un Puki Style en 4-0. Grâce à un bon fight qui aura duré 3 minutes, LDLC va récupérer 6 kills et setup Vetheo et Bando contre les menaces de K1CK. Le comeback dans la partie.

A la 29è minute, un excellent focus sur Puki Style permet à LDLC de Ace les numéro 2 de Pologne et prendre un Nashor et revenir aux drakes. Le Nashor est difficilement exploitable mais LDLC a du mal à trouver les solutions pour mettre iBo hors fight à cause de sa trop grosse capacité de tank et de regen. Grâce à Bando et son Cho’Gath immortel vont se permettre d’avancer dans la base. Avec deux inhibs dans un premier temps, LDLC va terminer en deux temps la partie. Après un bon fight au drake, LDLC va rater l’occasion de prendre le Nashor. Néanmoins, ce sera chose faite 2 minutes plus tard et LDLC va glaner la troisième game et gagner les EU Masters.

 

C’est la deuxième fois qu’une structure française remporte les European Masters. Après GamersOrigin au Spring 2019, c’est au tour de LDLC de goûter à la joie de se faire couronner. Un finish grandiose qui vient redonner du baume au coeur des fans après la finale décevante de LFL. Bravo LDLC !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here