Esport

EUM : la Karmine Corp s’impose face à BT Excel et remporte le titre

La Karmine Corp continue son ascension fulgurante en étant victorieuse des European Masters Spring 2021 ce 2 mai 2021. Elle s’est défaite de la solide équipe de BT Excel 3 à 1 en finale. 

En lançant le projet Karmine Corp, Kameto avait pour objectif une qualification aux EU Masters. Déjà championne de France en mars dernier, la KC fait bien plus qu’espéré en ajoutant un deuxième titre à son palmarès avec sa victoire lors des European Masters Spring 2021. Elle a disposé des valeureux joueurs de BT Excel sur le score de 3 à 1.

BT Excel joue le late game

La première partie de la finale a très bien montré les forces et les faiblesses de chaque équipe. Pour la Karmine, on a d’abord vu une très belle explosivité en early game, avec un Saken sur son Twisted Fate très proactif, et une botlane au-dessus en phase de lane.

Les joueurs de Kameto ont remporté toutes les escarmouches en early game pour atteindre 8 000 golds d’avance. La victoire semblait alors inévitable. Mais la KC a craqué à la 22e minute en prenant un teamfight bien trop risqué, concédant trois morts. Résultat, BT Excel a réussi à temporiser le mid game pour mettre en place le Viktor d’Hatrixx et surtout la Jinx de Deadly. L’AD carry anglais a été infernal en late game et est sans doute le meilleur joueur du match avec plus de 40 000 dégâts infligés. Son équipe a remporté la partie autour du deuxième Baron Nashor. Malgré la prise de celui-ci par Cinkrof, les Anglais ont tué le jungler et Saken. Ils ont dans la foulée réussi à terminer la partie à la surprise générale, en 41 minutes.

50 minutes pour égaliser

Après cette défaite, la Karmine a décidé de répondre à une deuxième draft scaling de BT Excel avec un Corki pour Saken, son premier de la compétition. L’équipe française s’est fait peur, en ne prenant pas un avantage significatif en early et mid game. Elle a toutefois été consciencieuse, prenant les premiers dragons, transformés en âme océan à la 35e minute. Trois minutes plus tard, c’est BTXL qui a pris le Baron Nashor, avec un bon teamfight et une belle shockwave d’Hatrixx. La KC a lutté pour garder son Nexus en vie contre le push incessant des Anglais, eux qui ont pris le dragon ancestral puis de nouveau le Nashor. Elle a alors pris le dessus, avec un teamfight remporté à la 45e minute. Trois minutes plus tard, Adam a trouvé l’opportunité de tuer la Orianna d’Hatrixx, avant que son équipe gagne le teamfight et aille détruire la base anglaise.

Saken fait la différence

C’est alors que Saken, déjà irréprochable durant toute la compétition, a montré la voie à son équipe. Pour le troisième match, il a choisi un troisième champion différent. Le midlaner français a drafté une Akali grâce à laquelle il a débloqué une nouvelle partie serrée. La KC et BT Excel se sont rendus coup pour coup, ces derniers bien aidé par quelques approximations de Cinkrof en mid game. Alors que les deux équipes étaient à égalité aux golds aux abords du Baron Nashor à la 29e minute, Adam a très bien engagé un teamfight avec son Sion. Saken en a profité pour montrer ses mécaniques sur son assassin, en tuant le jungler Markoon.

Forte de cette action, la KC a sécurisé le Nashor et commencé un push mid. Une erreur de positionnement d’Hatrixx côté anglais a permis aux joueurs de Kameto de remporter le dernier teamfight de la partie et de courir vers le Nexus.

Saken a ensuite surpris dans la quatrième et dernière partie, avec un pick de Renekton. Dans une partie où BT Excel a tenté une draft sortant de l’ordinaire, avec Kennen et Nocturne, la KC a répondu avec un pick astucieux de Taric pour Targamas. Dans une partie une nouvelle fois indécise, ce pick a permis aux joueurs de Kameto d’encaisser les agressions anglaises, avant de répondre. Après 25 minutes serrées, la Karmine a pris les devants en teamfight pour prendre l’âme infernale à la 28e minute. Elle a enchaîné avec le Nashor et le dragon ancestral, avant de terminer sur une escarmouche bien sentie pour terminer la partie.

La Karmine Corp remporte donc ses premiers EU Masters seulement cinq mois après l’annonce de l’arrivée de la structure sur la scène compétitive. Une prouesse pour l’ensemble du staff et des joueurs, notamment pour Adam. Le toplaner français devient le premier joueur à remporter sa ligue nationale et les European Masters pour son premier Split.

La Karmine Corp répond à l’attente de ses nombreux fans en allant chercher le titre des European Masters ! On se demande désormais jusqu’où ira l’équipe de Kameto, tant elle a dominé l’ensemble de ce début d’année.

Crédit Image à la Une : Karmine Corp

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire