Euro 2019 (par équipes) : Les Allemands et les Roumaines sur le toit de l’Europe.

Les Français rencontraient les voisins du Rhin ce samedi soir à Nantes pour les demi-finales. Comment cela s’est-il passé ? Les Français ont-ils créé la surprise face à l’ogre allemand ? Retour sur ce dernier week-end de compétition.

 

Les Allemands en patron

L’aventure se termine en demi-finales pour les Bleus, défaits par l’Allemagne sur le score de  3 à 0 . La meilleure nation européenne n’a pas laissé de chance aux français, trop homogène.

Tour à tour, Simon Gauzy, Emmanuel Lebesson et Can Akuzzu furent défaits par le trio allemand Boll, Ovtcharov, Franziska, 3 sets à 1 à chaque fois. Les Allemands ont répondu présents, le public de Nantes n’a malheureusement pas suffit à faire balancer le match.

Résultat de recherche d'images pour "euro 2019 tennis de table"

Can Akkuzu affrontant Patrick Franziska

 

Dans l’autre demi-finales, le Portugal et la Suède ont été jusqu’au bout des 5 matchs pour savoir qui sortirai gagnant de cette rencontre. Finalement, c’est Tiago Apolonia qui remporta son match 3 sets à 2 face à Jon Persson.

Enfin, ce dimanche 8 septembre, les Allemands se sont imposés encore très facilement face aux Portugais. Pourtant composés de Freitas, Monteiro et Apolonia, les Ibères n’ont pas sû trouver la faille. Ils ne remportent que 2 sets en 3 matchs. Nouveau titre continental donc pour les coéquipiers de Timo Boll.

 

Les Roumaines chirurgicales

Du côté du tableau féminin, la Roumanie et le Portugal se sont imposés 3 matchs à 1 en demi-finales respectivement contre la Pologne et la Hongrie. Bernadette Szocs et ses coéquipières tentaient aujourd’hui de remporter un nouveau sacre, après celui de 2017 acquis au Luxembourg.

La finale s’est tenue en début d’après-midi. Même si elle fut remportée 3 matchs à 0 par la Roumanie, elle fut assez disputée. En effet, les deux premières rencontres ont vu Bernadette Szocs et Daniela Monteiro Dodean s’imposer à la belle, avant que Samara Elizabeta ne finisse le travaille fasse à Oliveira Leila.

 

Les favoris principaux ont répondu présents lors de ces championnats d’Europe, que ce soit du côté féminin et masculin. Les équipes de France n’ont pas démérité, avec un quart de finale pour les féminines et une demi-finale pour les hommes. Pourquoi ne pas faire encore mieux dans 2 ans ?

 

Crédit photo de l’image en Une : ETTU

A propos de l'auteur

Sportif inarrêtable, toujours en quête de perfection (on essaye). Et sinon le tennis de table c'est cool.

Poster un commentaire

consequat. eleifend vulputate, mattis mi, Donec libero. lectus risus. ut