Compétitions internationales

Euro 2020 (Gr. D) : la victoire ou rien pour la Croatie et l’Écosse

L’enjeu est de taille entre l’Écosse et la Croatie, cloués à un petit point chacun dans le groupe D. Un autre résultat qu’une victoire ne leur donnera pas l’occasion de rallier les huitièmes de finale. L’Écosse pourra compter sur un Hampden Park bouillant pour s’imposer et montrer à toute l’Europe qu’elle est bien de retour sur le devant de la scène…

Des choix douteux

Même s’il demeure une occasion pour la Croatie de se sauver in extremis, les hommes de Zlatko Dalić déçoivent et interpellent. Comment Bruno Petkovic, le meilleur attaquant Croate peut-il voir un Ante Rebić décevant lui passer devant ? Le sélectionneur des Vatreni doit aussi s’expliquer sur la non-titularisation de Nikola Vlašić, le milieu offensif du CSKA Moscou. Autant de choix qui divisent et les résultats décevants du premier tour (défaite contre l’Angleterre et match nul contre l’Écosse) donnent encore un peu plus de crédit à la polémique.

Le match face aux Écossais s’annonce difficile et les vice-champions du monde en titre auront toutes les misères du monde à se sortir de ce piège. Peu inspirés offensivement, les Croates se sont remis au génie de Perišić pour accrocher la République tchèque (1-1) mais pas sûr que cela soit suffisant pour percer le bloc impressionnant de la Tartan army.

L’histoire est en marche 

22 ans d’attente, de lassitude, de doute, et revoilà la Tartan army juvénile et emmenée par une génération dorée signer son retour dans une compétition internationale. Malchanceuse à domicile face à la République tchèque dans un match où elle aurait pu l’emporter, l’Écosse n’a pas renié ses principes de jeu face à l’Angleterre. Audacieuse et sans complexe cette équipe, menée par Steve Clark, sème comme un vent de fraîcheur sur cet Euro. L’intensité mise de la première à la dernière minute est à souligner, tout autant que les performances de haut niveau signées par Andrew Robertson sur son côté gauche visiblement pas capitaine par hasard…

Seul bémol ? Le test positif à la Covid-19 de Billy Gilmour, étincelant contre l’Angleterre, synonyme de mise en quarantaine. Une déconvenue que Steve Clark devra pallier soit avec McTominay, aligné en défense centrale contre les Three Lions, ou Stuart Armstrong, le joueur des Saints.

Billy Gilmour, testé positif à la Covid-19 sera absent face à la Croatie.

Compositions probables 

Ecosse : Marshall – McTominay, Hanley, Tierney – O’Donnell, Armstrong, McGregor, McGinn, Robertson – Dykes, Adams.

Croatie : Livaković – Vrsaljko, Lovren, Vida, Gvardiol – Modrić, Brozović – Ivanusec, Vlašić, Perišić – Petković.

La rencontre est à suivre dès 21 heures sur beIN SPORTS.

Crédit image à la une : sport.fr

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire