Euro 2020

Euro 2020 : qui est sûr d’aller en huitièmes et qui est en danger ?

Une semaine que l’Euro 2020 a débuté et il s’en est passé des choses. Certaines équipes sont déjà qualifiées pour les huitièmes, tandis que d’autres auxquelles on ne pensait pas sont en mauvaise posture.

Un sans faute pour l’Italie, la Belgique et les Pays-Bas

La première équipe à s’être qualifiée pour les huitièmes est l’Italie. La Squadra Azzurra a fait sensation lors de ses deux premiers matchs en gagnant avec la manière. En effet, les joueurs de Roberto Mancini se sont imposés 3-0 lors du match d’ouverture face à la Turquie. Il aura fallu attendre la seconde période pour voir un but mais cela valait le coup. Bis repetita pour leur deuxième match qu’ils ont survolé en gagnant facilement face à la Suisse 3-0. L’Italie affrontera pour son dernier match de poule le Pays de Galles (20 juin,18h). Réussira-t-elle à finir en beauté en réalisant le même résultat que les précédents ? Comme on dit, jamais deux sans trois !

C’est ensuite la Belgique qui a validé son ticket pour la suite de la compétition. La première rencontre s’est parfaitement déroulée, les joueurs de Roberto Martínez, portés par un grand Romelu Lukaku, auteur d’un doublé, ont gagné 3-0 contre la Russie. Pourtant favoris, les Diables Rouges ont eu du mal à gagner leur deuxième match face au Danemark. Menés dès la deuxième minute, ils ont souffert toute la première période. Ils se sont ressaisis au retour des vestiaires notamment grâce à l’entrée en jeu de Kevin De Bruyne, buteur, qui a fait la différence. La Belgique s’est imposée 2-1 dans la douleur mais pourra aborder son dernier match contre la Finlande sereinement (21 juin, 21h).

Pour l’heure, la dernière équipe à être sûre de rejoindre les huitièmes est les Pays-Bas. Le premier match des Oranje aurait pu leur faire mal d’entrée. En effet, alors qu’ils menaient 2-0, les joueurs de Frank de Boer ont vu les Ukrainiens revenir au score à 10 minutes de la fin. Les Néerlandais se sont battus jusqu’au bout pour obtenir la victoire grâce à un but de Denzel Dumfries à la 85e (3-2). La deuxième rencontre a été plus tranquille pour les Pays-Bas qui se sont facilement imposés 2-0 contre l’Autriche. Avec comme dernier match la Macédoine du Nord (21 juin, 18h), les Oranje sont sûrs de terminer en tête du groupe C.

Les équipes mal embarquées

Contre toute attente, la Turquie, le Danemark et la Pologne sont derniers de leurs groupes respectifs. La Turquie a très mal commencé son Euro en s’inclinant 3-0 face à l’Italie. Déjà décevants lors du premier match, les joueurs de Şenol Güneş n’ont pas fait sensation contre le Pays de Galles (2-0). La défense a cédé de nombreuses fois face aux assauts gallois et les Turcs ont manqué de justesse devant les cages. Avec 0 point au compteur, la Turquie peut faire une croix sur les deux premières places mais peut encore espérer terminer troisième. Si elle gagne son dernier match contre la Suisse (20 juin, 18h) et qu’elle fait partie des quatre meilleurs troisièmes, elle sera qualifiée pour les huitièmes. 

Dans le groupe B, c’est le Danemark qui se retrouve dernier avec 0 point. En même temps, les Danois ont eu un début d’Euro vraiment compliqué marqué par le malaise cardiaque de Christian Eriksen en plein match. Un match interrompu pendant un long moment avant d’être repris à la demande de ce dernier qui s’était réveillé entre-temps. Le Danemark s’est finalement incliné 1-0 contre la Finlande. Pas facile d’être à 100% après un évènement d’une telle ampleur. C’est ensuite la Belgique que les joueurs de Kasper Hjulmand ont dû affronter. On aurait pu penser que les Danois allaient avoir du mal à se relever seulement cinq jours après ce qui s’était passé, mais, au contraire, ils ont été remarquables. Ils ont surpris les Belges en marquant dès la deuxième minute. Malheureusement pour eux, la Belgique s’est ressaisie en seconde période en inscrivant deux buts (2-1). Le Danemark est dans l’obligation de gagner son dernier match face à la Russie (21 juin, 21h) et ensuite espérer faire partie des meilleurs troisièmes.

La Pologne n’a disputé qu’un match pour l’instant, dans lequel elle n’a pas vraiment brillé. Pourtant favoris, les joueurs de Paulo Sousa se sont inclinés 2-1 face à la Slovaquie. Ils ont du mal à trouver des solutions en première période et étaient menés 1-0. C’est à la 46e minute qu’ils ont réussi à égaliser grâce à un but de Karol Linetty. Réduits à 10 à l’heure de jeu, les Polonais ont encaissé un deuxième but à la 69e minute. Éteinte presque toute la rencontre, la Pologne n’a pas convaincu dans le contenu et Robert Lewandowski n’a pas eu grand chose à se mettre sous la dent. Lors de son prochain match contre l’Espagne (19 juin, 21h), elle doit l’emporter si elle veut terminer dans les deux premiers du groupe E.

Crédit photo une : ©Getty Images
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire