Euro

Euro 2024 : “Faire mieux”, “Pas mis assez”, les Bleus déçus de leur match

Auteurs d'une prestation collective en demi-teinte contre la Pologne mardi (1-1), les joueurs de l'équipe de France se sont montrés déçus de leur performance dans leur dernier match de poules de l'Euro 2024. En cause, notamment, leur efficacité devant le but.

La France aurait pu faire mieux. Contraints de concéder le nul contre la Pologne mardi soir (1-1), pour leur dernier match dans la phase de poules de l'Euro 2024, les Bleus peuvent nourrir quelques regrets. Plusieurs fois en position de marquer, ils ont pêché dans le dernier geste et n'ont jamais pu se mettre à l'abri après l'ouverture du score de Kylian Mbappé sur pénalty (56e). Tant et si bien que Robert Lewandowski a fini par égaliser, lui aussi sur pénalty (79e), frustrant Adrien Rabiot et ses coéquipiers.

“La soirée est frustrante, on n'en a pas mis assez pour gagner ce soir. On avait tout entre nos pieds et on n'a pas fait assez”, a regretté le milieu de terrain au micro de TF1. Titulaire pour la troisième fois en trois matchs dans cet Euro 2024, il a également déploré le manque d'efficacité de son équipe, un défaut déjà aperçu lors des deux premières rencontres des Bleus. “Le gardien était bon, on a eu une bonne opposition, mais on doit faire beaucoup mieux pour marquer, on a encore ce problème d'efficacité. On n'a pas atteint l'objectif de la première place”, a-t-il ajouté.

“Faire mieux devant le but”

Ce constat sur le manque d'efficacité est notamment partagé par Bradley Barcola, qui a identifié les mêmes problèmes auprès de beIN Sports. “On aurait pu faire mieux devant le but, on gère le match mais on se fait avoir en ne marquant pas le deuxième, a avancé l'ailier du PSG.C'est décevant, mais je suis quand même content pour ma première.”

Titulaire pour la première fois avec les Bleus par Didier Deschamps, Barcola a apporté du danger sur l'aile gauche grâce à ses qualités de percussion et ses dribbles. Des qualités similaires à celles d'Ousmane Dembélé, qui ont aidé la France à se créer des occasions mais pas à conclure leurs actions. “C'est déjà bien ce qu'on fait avec Ousmane sur les côtés, mais il faut rajouter un truc plus collectif”, a-t-il expliqué.

La France disputera son huitième de finale lundi prochain contre le deuxième du groupe E, qui ne sera pas déterminé avant ce mercredi. Les Bleus ont donc six jours pour essayer de trouver des solutions à leur problème d'efficacité et se rassurer avant d'entamer la phase à élimination directe, où ces problèmes pourraient être rédhibitoires.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut