Basketball

Euroleague : bilan à la mi-saison

Euroleague

C’est ce mardi que débute la phase retour de l’Euroleague avec notamment le choc entre Monaco et Olympiakos. Après les 17 premières journées, tout reste encore possible avec seulement 2 victoires qui séparent le premier du 10ème. Si certaines équipes répondent présents, d’autres en revanche ont déçu lors de la phase aller. Place au bilan à la mi-saison de l’Euroleague.

Euroleague : les tops de la phase aller

Olympiakos

Présent au Final Four la saison passée, l’Olympiakos ne dispose pourtant pas du plus gros budget ni même du plus bel effectif. Mais les vertus collectives Grecques font la différence avec des joueurs de rôle qui connaissent leur mission et une discipline bien suivie. Avec le meilleur joueur en Europe actuellement, Sasha Vezenkov (meilleure évaluation), le club du Pyrée peut espérer rejoindre le Final Four pour la seconde fois consécutive.

Monaco

Avec sa licence temporaire, Monaco a une mission : terminer dans le top 8 afin de rester en Euroleague la saison prochaine. Et après la phase aller, tous les espoirs sont permis. Coleader, la Roca Team peut cependant se montrer irrégulière, autant dans les résultats que dans l’attitude, à l’image de Mike James. Mais il faut être honnête, voir les Monégasques en haut du classement après 17 journées, on aurait signé avant le début de la compétition.

Baskonia Vitoria

Si retrouver les clubs Espagnols comme le Real et le Barça dans le haut du classement est logique, voir le Baskonia Vitoria se mêler à la lutte est plus surprenant. Avec un collectif bien rodé (5 joueurs à plus de 9 points), le coach Joan Penarroya réalise un travail incroyable en rivalisant avec les meilleures équipes du continent. Reste à savoir maintenant si les Basques parviennent à tenir le rythme durant la phase retour !

Mentions spéciales : Zalgiris Kaunas, Étoile Rouge de Belgrade.

Euroleague : les flops de la phase aller

Emporio Armani Milano

Présent au Final Four en 2021 et encore 4ème de la saison régulière en 2022, Milan déçoit. Avec pourtant un effectif qui n’a jamais été autant fourni, les Italiens ne parviennent pas à créer une alchimie. Surprenant quand on possède l’un des coachs les plus référencés en Europe, Ettore Messina et des joueurs intelligents comme Kevin Pangos ou Brandon Davies. Sur le papier, les Milanais ont les capacités de revenir dans le haut du classement et peut-être que la meilleure réside dans la densité de la compétition, leur permettant de ne pas être encore lâchés.

Asvel

Tony Parker avait de grandes ambitions avant le début de la saison régulière de l’Euroleague. En faisant signer Nando de Colo, puis Joffrey Lauvergne, l’ambition était d’entrer dans le top 8. Mais après la phase aller, le constat est négatif pour l’ASVEL. Capable de belles performances comme les victoires à Barcelone, contre Vitoria et l’Olympiakos, les lacunes affichées contre Kaunas, l’Alba Berlin ou le Pana ont montré que l’effectif était trop court pour atteindre l’objectif des play-offs.

Bayern Munich

Habitués des play-offs de l’Euroleague depuis plusieurs saisons, le Bayern Munich connaît un petit coup d’arrêt. En difficulté à l’extérieur avec seulement 2 succès en 8 rencontres, le coach Andrea Trinchieri cherche les solutions. Privé de son atout Serbe Vladimir Lucic depuis fin novembre, et pas épargné par les blessures depuis le début de la saison, le Bayern Munich fait le dos rond en attendant de récupérer tout le monde. Mais le retard pris pourrait lui être fatal et il faudra une belle seconde moitié de saison pour accrocher les play-offs.

Mentions spéciales : Panathinaïkos Athènes, FC Valence.

MVP de la phase aller de l’Euroleague : Sasha Vezenkov (Olympiakos BC)

Après avoir passé un cap la saison passée, puis auteur d’un Eurobasket de toute beauté sur le plan individuel, Sasha Vezenkov est peut-être le meilleur joueur sur le continent Européen cette saison. Meilleure évaluation de l’Euroleague, le poste 4 Bulgare porte l’équipe de l’Olympiakos sur ses épaules. Solide au rebond, capable de scorer à 3 points et en pénétration, Sasha Vezenkov est notre MVP de cette première partie de saison.

Statistiques 2022/2023 : 18,5 pts, 6,9 rebonds, 2 passes, 1,2 interceptions pour 24,4 d’évaluation.

Classement Euroleague après la phase aller

  1. Olympiakos BC 11-6
  2. Real Madrid 11-6
  3. Baskonia Vitoria 11-6
  4. FC Barcelone 11-6
  5. AS Monaco 11-6
  6. Fenerbahçe 10-7
  7. Anadolu Efes Istanbul 9-8
  8. Zalgiris Kaunas 9-8
  9. Maccabi Tel-Aviv 9-8
  10. Étoile Rouge de Belgrade 9-8
  11. Partizan Belgrade 8-9
  12. Virtus Bologne 8-9
  13. Valence Basket 7-10
  14. Bayern Munich 6-11
  15. Emporio Armani Milano 6-11
  16. Panathinaïkos Athènes 6-11
  17. LDLC Asvel 6-11
  18. Alba Berlin 5-12

Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut