Basketball

Euroleague : l’ASVEL enchaîne

Nouveau succès en Euroleague pour l’ASVEL ! Le troisième lors des quatre dernières rencontres, qui confirme que les hommes de TJ Parker ont enfin pris la mesure des choses, et les progrès commencent à s’en ressentir. Après s’être imposés à Athènes contre l’Olympiakos puis contre Valence, c’est Baskonia qui a fait les frais de la fougue Villeurbannaise. 

Pourtant, le match paraissait bien mal engagé. Timide offensivement en début de match, les locaux n’ont pas réussi à contenir un Youssoupha Fall en grande forme pour son retour en France (après son passage par le Mans). 11 pts et 3 rebonds dans le premier quart, et Moustapha Fall, son homonyme, sur le banc avec 2 fautes, les affaires étaient mal embarquées. D’autant que Luca Vildoza, le meneur Argentin de Vittoria se régala en transition, délivrant caviar sur caviar (7asts pour lui). Avec 9 pts de retard à la fin du premier quart-temps, puis 11 à la mi-temps, on ne donnait pas cher de la peau des coéquipiers de Guershon Yabusele, blessé et en tribune, tout comme Derrick Walton Jr.

crédit photo : Euroleague

Et puis, le retour aux vestiaires a fait du bien, dans les têtes et dans les bras. Plus agressifs, les Villeurbannais vont infliger un 23-7 à leur adversaire du soir dans le 3ème quart, avec un excellent passage de Matthew Strazel, qui a profité de son temps de jeu (20min), pour se mettre en évidence (7pts). Surtout l’ASVEL a continué d’être solide, dans la dernière période, sous l’impulsion, comme toujours ces derniers temps, de son binôme David Lighty – Norris Cole. Alors qu’Alec Peters (15pts, 5rbds) et Rokas Giedraitis (13pts) ont tenté de sonner la révolte, la réponse ne s’est pas faite attendre. Lighty a pris les choses en main comme toujours, avec une facilité déconcertante. Shoots en pénétration, fadeway, tirs à mi-distance, toute la panoplie de D Light mise en avant. Et 21 pts à 8/13 au final. Toujours aussi propre. Pour finir, c’est Norris Cole, l’ancien Monégasque, qui a bouclé le chantier, enchaînant deux tirs en tête de raquette dont les Espagnols ne se remettront jamais. Avec 20pts à 8/13 également, 3rbds, et 2asts, il a tout simplement été à la hauteur des espérances.

Avec cette 3ème victoire en moins de quinze jours, les Rhodaniens remontent à la 14ème place. Certes encore à 4 victoires du top 8, mais il y a clairement du mieux, et tout cela est prometteur pour l’avenir. L’ASVEL se replace d’ailleurs à une victoire de son homologue du soir, et attend avec impatience la rencontre de vendredi à Belgrade. Des Serbes en grande difficulté, qui n’avancent plus, avant-derniers au classement. Il y aura un coup à jouer.

Dans les autres rencontres, le CSKA Moscou, pourtant privé de Mike James (affaire loin d’être terminée), s’est imposé à Berlin, contre l’Alba. Shengelia avec 20pts, Milutinov en double double (10pts, 11rbds), et une victoire au forceps, 71-68 pour recoller au Barça en tête de l’Euroleague.

crédit photo : Euroleague

Devant de 27pts à la mi-temps, le Real Madrid s’est fait une petite frayeur, voyant le Panathinaikos recoller doucement mais surement au fil de la deuxième période. A 72-64 à 3min de la fin, le Real a finalement réussi à être solide pour confirmer ce 14ème succès en 22 rencontres, après 2 défaites consécutives. Fabien Causeur, avec 11pts, a participé à ce succès finalement assez large, 76-66.

Valence continue sa descente aux enfers avec un cinquième revers lors des six derniers matchs. Dans une rencontre extrêmement serrée, qui restera la plus folle de cette 22ème journée. Menés de 3pts à 7 secondes de la fin, les Espagnols sont allés sur la ligne des lancers, par l’intermédiaire de Nikola Kalinic. Le Serbe a réussi le premier mais manqué le second. Heureusement, le rebond offensif pris par les locaux a permis à Sam Van Rossom d’envoyer une bombe à 3pts et de prendre l’avantage, 78-77, à 3 secondes de la fin ! C’était sans compter sur Marius Grigonis, qui, sur la remise en jeu, a pénétré en tête de raquette pour envoyer un petit floater en déséquilibre, au buzzer ! Game winner, et 8ème succès sur les dix derniers matchs pour les Lituaniens, solidement encrés à la 6ème place du classement.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
amet, ante. libero id, Curabitur mi, nec facilisis ut sed